Hato Mayor del Rey - Rep Dominicaine - Mars avril 2008

    Partagez
    avatar
    tiotiti

    Nombre de messages : 183
    Age : 59
    Localisation : Arles
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Hato Mayor del Rey - Rep Dominicaine - Mars avril 2008

    Message par tiotiti le Lun 19 Jan - 2:15

    Episode 1

    Je vais vous parler de mon dernier voyage en République Dominicaine.

    J'ai passé 4 semaines dans la ville de Hato Mayor del Rey, dans la province du même nom.
    Nous allons tout d'abord la situer géographiquement.

    Une image valant 1000 mots, voici une petite carte.





    Comme vous pouvez le voir, la ville est sitée dans le centre est du pays, sur une petite cordillière montagneuse.
    C'est une région essentiellement agricole, loin des grands centres touristiques du pays.
    Suivant les sources, la population oscille entre 40 et 60.000 âmes.

    Puisque nous parlons d'âmes, la religion chrétienne (catholique et protestante) y est omniprésente. De nombreuses églises fleurissent à tous les coins de rues. Là bas, tout le monde est croyant, ou du moins, une bonne partie fait semblant de l'être, pour ne pas se démarquer des autres.

    La ville n'a pas de charmes particuliers, elle ressemble beaucoup aux autres petites villes du pays.












    Seul le parc de las Mercedes sort un peu de l'ordinaire.





    Par contre, la campagne environnante est agréable, avec sa topographie vallonnée, ses cultures et ses élevages.

    Lors de mon dernier voyage, en mars, il y avait une période de sécheresse et la végétation était plus jaune que verte, mais ça ne dure pas. Après quelques bonnes pluies, le vert a repris ses droits.









    Touritisquement, la région ne bénéficie pas de l'infrastructure hôtelière que l'on trouve sur les côtes, mais elle est en train de développer le créneau de l'écotourisme.

    Je sais qu'il existe au moins un hôtel spécialisé aux abords de la ville, je l'avais vu il y a 3 ans.

    Si cela intéresse quelqu'un, je peux me renseigner.

    Pour plus d'infos géograhiques de la ville et de la région, rendez-vous sur:
    http://hatomayordelrey.com/historia.htm
    Pour plus de photos, voir ma galerie.
    http://www.jamaely.info/gallery/category.php
    http://galerie.tierradominicana.fr


    La suite au prochain épisode.
    avatar
    tiotiti

    Nombre de messages : 183
    Age : 59
    Localisation : Arles
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Hato Mayor del Rey - Rep Dominicaine - Mars avril 2008

    Message par tiotiti le Lun 19 Jan - 2:16

    Episode 2


    Un peu d'histoire pour commencer ce second volet.
    D'où vient le nom de la ville ?
    Littéralement, Hato Mayor del Rey, veut dire " le plus grand troupeau du roi ", ce nom date de la période de la colonisation de l'ile.
    La région était dédiée à l'élevage bovin, dans cet endroit précis se trouvait le plus grand troupeau. Et comme toutes les terres appartenaient au roi Carlos V ......... CQFD


    Aprés vous avoir un peu décrit la ville et la région, je vais vous parler de mon séjour.

    Je suis arrivé à l'aéroport Las Americas de Santo domingo le 8 mars en empruntant un vol AirFrance.
    J'ai passé les trois 1ers jours dans la capitale à visiter la famille.

    Puis direction Hato Mayor, la ville où vit ma femme (nous sommes mariés, mais ne vivons pas encore ensembles).
    J'y étais déjà allé, mais n'y avais pas résidé. Pour mes précédents voyages, nous étions restés à Santo Domingo où demeure presque toute la famille.

    Arrivée le 10 dans ce qui fut pour moi un coin de paradis.



    Les premiers jours se passèrent tranquillement à m'adapter au décalage horaire.
    Les suivants à faire la connaissance des amis et relations de mon épouse.
    C'est dingue le nombre de personnes que connait un(e) dominicain(e). Heureusement que ma femme est un peu renfermée, sinon je crois que j'y serais encore.

    Pendant un mois j'ai goûté à la vie dominicaine, avec ses charmes et ses contraintes.
    - Comme l'électricité qui s'en va de temps en temps, mais pas trop ici, car les habitants de la province sont ceux qui paient le plus régulièrement leurs facture de « luz ».
    Faut dire, qu'après le base-ball, pirater les lignes élèctrique pour ne pas payer, est le sport national en RD. Il faut toujours vérifier ses factures pour voir si la consommation n'a pas doublée. Ce qui serait signe qu'un voisin s'est connecté sur votre réseau.
    - Comme l'eau, qui n'arrive pas à toutes les maisons, et quand elle arrive, ce n'est que pour peu de temps.
    Pour ceux qui ont vu les photos de la ville, que j'ai posté un peu plus haut ou qui sont dans ma galerie, peut être vous êtes-vous rendu compte que sur celles datées de 2008, les routes étaient toutes défoncées. C'est parce qu'ils sont en train de refaire toutes les canalisations d'eau de la ville.
    Mais là-bas, tout prend beaucoup de temps. Encore plus quand la compagnie chargée des travaux ne fait pas ce qu'elle devait faire et qu'il faut tout recommencer une seconde fois.
    J'ai connu les joies de la douche avec un seau d'eau pendant le mois complet de mon séjour.
    - Comme ces :grrr03: de moustiques qui avaient l'air de vraiment apprécier ma peau de gringo, ben oui, un plat exotique, c'était la fête chez les diptères.
    - Comme ces cucarachas assez impressionnantes par leur taille.

    Celle-ci était petite, paix à son âme.


    Mais ne vous méprenez pas, ces petits désagréments ne sont pas insupportables, je m'y suis habitué très rapidement, aujourd'hui ils sont rangés dans la case des bons souvenirs.

    Finalement, je n'ai que peu à dire sur mon séjour à Hato Mayor, car j'y ai vécu un mois comme un habitant du lieu, pas comme un touriste.
    J'ai bien-sur quelques petits faits particuliers ou sorties à décrire, mais il ne faut pas abuser des bonnes choses, cela fera partie du prochain épisode.



    Pour les hispanophones, j'ai touvé quelques liens qui traitent de la ville et sa province.
    http://www.wikidominicana.org.do/wiki/Hato_Mayor
    http://es.wikipedia.org/wiki/Hato_Mayor_del_Rey
    avatar
    tiotiti

    Nombre de messages : 183
    Age : 59
    Localisation : Arles
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Campagne électorale

    Message par tiotiti le Lun 19 Jan - 2:17

    Episode 3

    La campagne électorale.

    Les élections en République Dominicaine ont lieu tous les 4 ans.
    j'ai eu droit aux joies de la campagne pour mon voyage en avril 2004, je n'y ai pas coupé cette fois ci non plus.
    Des affiches de partout, des réunions politiques à foison, des drapeaux sur les maisons et les voitures...
    Dans ce beau pays, le choix d'un parti ou d'un candidat, se fait moins par conviction que par intérêt.
    Une bonne partie des postes de fonctionnaires sert de monnaie d'échange pour un vote. Et donc, à chaque changement de majorité, changement de personnes.
    Je pense que c'est une des raisons qui fait que les services administratifs sont quelque peu folkloriques et non performants.

    Aprés ce préambule, je vais vous parler de ce que j'ai vu à hato mayor.
    Les candidats ont l'habitude de faire des caravanes festives pour se montrer dans les principales villes du pays.
    Le 28 mars, ce fut le tour de Miguel Vargas de passer par Hato Mayor.
    Ce fut un long cortège qui a débuté calmement avec en tête des piétons et quelques chevaux.





    puis ont suivi une grosse concentration de motos.



    Enfin est arrivé un défilé de voitures, de guaguas et de petits camions, dont certains transportaient des sonos qui jouaient de la musique à la dominicaine. C'est-à-dire à fond.









    Et enfin, Miguel, car en RD un cadidat s'appelle par son prénom.







    J'ai eu de la chance, je ne sais pas s'il m'a prit pour un journaliste étranger avec ma peau blanche et mon reflex au long zoom, mais pendant tout le temps où il est passé près de moi, il m'a regardé, comme s'il posait pour les photos.

    Après son passage il y a eu la note humoristique du défilé, avec un mannequin de la couleur du parti opposé, monté sur un âne et recevant des coups de bâtons et des moqueries.
    Le tout avec le slogan "de que se van, se van"
    Ce mannequin représentait Leonel Fernandez, le président actuellement en fonction et chef du parti PLD.




    Je ne peux pas terminer sans vous montrer la photo que je préfère de ce défilé, bien qu'elle n'ait rien à voir avec la politique.



    Ce vendeur de boisons poussant son chariot m'a beaucoup plus ému que la vue de ce défilé.

    Je n'ai aucune illusions sur les candidats aux élections. Quel que soit le parti au pouvoir, les gouvernants sont toujours plus riches après qu'avant avoir été élu.
    En République Dominicaine, la politique est le moyen le plus rapide pour se construire une fortune.
    Pendant ce temps-là, le pays s'enfonce dans les problèmes économiques, les prix augmentent à une vitesse vertigineuse. Les pauvres le sont chaque jour d'avantage. Et des personnes défilent dans les rues, pour un parti politique qui se réclame du peuple, avec des 4x4 américains flambants neufs, J'ai vu 3 hummers ce jour-là, trois fois plus que ce que j'ai vu en France en plusieurs années.

    Allez, promis, le prochain épisode sera plus gai, du moins pour moi, car le défilé s'est passé dans la joie et la bonne humeur, avec beaucoup de musique et de danse. Et aussi beaucoup de fumée d'échappement.
    Cela m'a plus fait penser à la caravane qui précède le tour de France qu'à une manifestation politique.
    avatar
    tiotiti

    Nombre de messages : 183
    Age : 59
    Localisation : Arles
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Baignade à Juan Dolió

    Message par tiotiti le Lun 19 Jan - 2:18

    Episode 4

    Baignade à Juan Dolio
    Cet épisode sera court, car il n'y a pas beaucoup à décrire d'une journée à la plage.

    Hato Mayor est une ville bien tranquille, mais loin de la mer.
    Avec un couple d'amis, nous avons décidés d'aller nous baigner. Et chance, ces amis ont une amie qui a une maison sur la plage de Juan Dolio, qu'elle nous a prétée pour la journée.

    Voici la maison, c'est celle de droite.



    Sympa pour combattre la mélancolie, non ?

    De plus, le point de vue depuis cette maison était loin d'être moche.





    Allez, on s'approche un peu de la plage ?





    Bien que nous étions en pleine semana santa, la plage n'était pas envahie de gens.
    Faut dire que c'est une plage privée. Ce que l'on aperçoit au fond, est l'hotel Talanquera.



    Allez, un petit coup d'oeil par dessus l'épaule en direction de la maison.



    Bon, c'est pas tout ça, mais il commence à faire chaud et il y a la mer des Caraïbes toute proche qui nous appelle.
    Allez, on y va ?



    Je comprends pourquoi mon épouse me dit tout le temps, somos como café con leche.


    Après s'être séchés et restaurés, un dernier regard en direction de la plage avant le retour ver Hato Mayor.




    Comme vous avez pu vous en aperçevoir, cette journée fut fastidieuse et rébarbative. C'est bon, je suis crédible là ?



    A bientôt
    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 66
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Hato Mayor del Rey - Rep Dominicaine - Mars avril 2008

    Message par Nicole C le Lun 19 Jan - 5:00

    C'est toujours très agréable de lire tes compte-rendus, Thierry, et c'est avec grand plaisir que j'ai relu celui-ci.

    Contenu sponsorisé

    Re: Hato Mayor del Rey - Rep Dominicaine - Mars avril 2008

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 23 Fév - 5:24