Le prix du kérosène a plus que doublé en un an

    Partagez
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Le prix du kérosène a plus que doublé en un an

    Message par Roger le Jeu 10 Juil - 9:36

    Le prix du kérosène a plus que doublé en un an

    les compagnies aériennes ainsi qu'Airbus sont touchés



    Le prix du kérosène a plus que doublé en un an à environ 170 dollars le baril.
    25 transporteurs ont déja fait faillite depuis janvier.
    Un tiers du carnet de commandes d'Airbus et de Boeing est menacé.

    Au cours du premier semestre 2008, vingt-cinq compagnies aériennes ont disparu dans le ciel mondial. Une concentration de défaillances jamais vue dans l'histoire du transport aérien, selon son association internationale (Iata). Et, avec un prix du pétrole durablement installé au-dessus des 140 dollars le baril, les faillites vont se multiplier dans les mois à venir, prévient l'Iata. Le prix du kérosène, le carburant des avions, a plus que doublé en un an à environ 170 dollars le baril. Le poste carburant n'en finit pas d'augmenter, dépassant désormais 50 % du coût du transport contre 10 % en 1992. Et, en moyenne, 35 % de leurs frais généraux. Dans le secteur du fret, on dépasse désormais 65 %. « Une hausse de 1 dollar du baril se traduit par un surcoût de 1,6 milliard de dollars pour le transport aérien », a calculé l'Iata qui prédit des pertes colossales elles pourraient atteindre 6,1 milliards de dollars pour ses 240 membres en 2008.

    Nouvelle taxe en Europe
    Face à cette crise, toutes les compagnies ne sont pas logées à la même enseigne. Les spécialistes du fret comme Federal Express sont très exposés alors que le trafic de marchandises se déplace de l'aérien vers le maritime, meilleur marché. Les compagnies américaines tout juste sorties de la loi sur la protection des faillites sont prises en tenaille entre la nécessité de moderniser leur flotte vieillissante gourmande en carburant et coûteuse en maintenance et restaurer leur rentabilité, sans cesse érodée par le pétrole cher. À l'inverse, certaines compagnies du Golfe financées sur deniers publics sont mieux armées pour faire face tandis que les Asiatiques sont portées par le boom du transport de la Chine et de l'Inde.

    En Europe, où les compagnies sont plutôt en meilleure forme qu'aux États-Unis, une nouvelle taxe va les pénaliser. Les eurodéputés ont voté hier un projet de loi les obligeant à plafonner leurs émissions de CO2 à partir de 2012 et à payer pour une partie de la pollution qu'elles génèrent.

    En amont, le séisme qui menace le transport aérien aura des répercussions sur Airbus et Boeing. ILFC, le grand loueur d'avions américain, estime qu'entre 25 et 30 % du carnet de commandes d'Airbus et Boeing 500 milliards de dollars au tarif catalogue et en cumulé sont menacés par des annulations ou des reports. Ensemble, les deux avionneurs ont enregistré près de 7 000 commandes d'avions entre 2005 et 2007.


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Christine

    Nombre de messages : 1879
    Age : 56
    Localisation : Petit village d'Alsace,France
    Date d'inscription : 05/06/2008

    Re: Le prix du kérosène a plus que doublé en un an

    Message par Christine le Jeu 10 Juil - 10:11

    Oui oui le pétrole s'envole et le secteur aérien revient sur terre!!


    _________________
    Il faut lutter pour ses rêves, mais il faut savoir également
    que quand certains chemins se révèlent impossibles,
    mieux vaut garder son énergie pour parcourir d'autres routes.


    [Paulo Coelho]
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Le prix du kérosène a plus que doublé en un an

    Message par Roger le Mer 30 Juil - 22:25

    Revue de presse européenne du 29/07/2008

    À LA UNE


    La fin d’une ère ?


    Le prix du pétrole élevé pose d'énormes difficultés aux compagnies aériennes européennes à bas prix : la compagnie irlandaise Ryanair a annoncé hier une chute de ses bénéfices de 85 pour cent au premier trimestre, et sa concurrente britannique Easyjet a également revu à la baisse les prévisions de ses bénéfices. Est-ce la fin de l'ère des vols à bas prix ?




    Corriere della Sera - Italie
    Le quotidien Corriere della Sera considère les difficultés de la compagnie aérienne irlandaise à bas prix comme la fin du "rêve des vols à un euro". La décision de la Commission européenne d'intégrer les vols intracommunautaires dans le système communautaire d'échange de quotas d'émission pour les émissions de CO2 fera le reste : "C'est la fin de l'ère du low cost, la hausse des prix va mettre à genoux les compagnies à bas prix. Depuis le début de l'année, 24 de ces compagnies ont déposé le bilan et celles qui survivent encore ont fortement réduit leurs vols. … Résultat : les tarifs sont de moins en moins 'low', les projets d'extension s'effondrent, les entreprises vont fermer ou devoir se faire racheter par d'autres entreprises plus solides. … Le coup de grâce sera donné par l'UE : les compagnies aériennes du secteur de l'aviation civile seront intégrées dès 2012 à la liste des secteurs de transport qui devront payer leurs émissions de dioxyde de carbone, ce qui leur coûtera environ trois milliards d'euros et signifiera la fin définitive des compagnies à bas prix." (29.07.2008)






    The Times - Royaume-Uni
    Le quotidien The Times se rappelle avec nostalgie la conquête des vols à bas prix : "L'apparition des vols bon marché qui ont transporté l'année dernière 45 millions de Britanniques en Europe, ont davantage œuvré pour l'amitié et la compréhension entre les nations que tout autre projet grandiose de l'UE. Les compagnies à bas prix ont ouvert l'Europe car elles ont permis à un plus grand nombre de personnes de voyager plus souvent et donné l'opportunité à des régions tout entières de figurer sur la carte touristique. … Du fait qu'elles remplissent presque tous les sièges et utilisent des avions modernes, elles polluent moins par passager que les compagnies plus anciennes. … Malheureusement, on ne peut nier qu'il est nécessaire d'augmenter le prix des billets pour que les voyages en avion reflètent le coût environnemental." (29.07.2008)







    Financial Times Deutschland - Allemagne
    Le journal économique Financial Times Deutschland annonce une concurrence acharnée entre les compagnies aériennes à bas prix en raison des mauvaises prévisions de bénéfice : "Au vu de la conjoncture très morose en Grande-Bretagne, en Irlande et dans d'autres pays d'Europe, Ryanair … ne peut plus compter sur les petits salaires pour réserver régulièrement des billets pour le week-end. Pour le directeur de Ryanair, O'Leary, mais aussi pour les compagnies concurrentes de Ryanair comme Easyjet, une chose est évidente : s'ils veulent conserver les investisseurs, ils doivent trouver une nouvelle réponse à la question de savoir comment il est possible d'augmenter le nombre de passagers malgré les coûts en hausse et les prix des billets élevés dans un marché saturé. … Contrairement à Air Berlin, les perspectives peu encourageantes ne mettent pas Ryanair complètement sur la sellette. … Si le prix élevé du kérosène accélère la consolidation de la branche, Ryanair est un acheteur potentiel - Air Berlin, en revanche, est déjà un candidat à la reprise. L'époque où l'on pouvait encore voyager en Europe pour 19,90 euro est révolue. Il faudra plus désormais aux compagnies qui se sont bâties sur les vols à bas prix qu'une célébrité à leur tête." (29.07.2008)


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.

    Contenu sponsorisé

    Re: Le prix du kérosène a plus que doublé en un an

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 22 Avr - 22:52