Repas de l'amicale des anciens coloniaux du bas Rhin le 16 décembre 2012 à Obermodern

    Partagez
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Repas de l'amicale des anciens coloniaux du bas Rhin le 16 décembre 2012 à Obermodern

    Message par Roger le Dim 16 Déc - 20:25

    Repas de l'amicale des anciens coloniaux du bas Rhin le 16 décembre 2012 à Obermodern




    Nous avons pris ce repas au restaurant Ernwein, 11 rue de la gare à 67330 Obermodern. Excellent repas servi poar une personne très pro, souriante et agréable.







    De gauche à droite, Ma soeur lucienne, le colonel président de l'association, et papi, mon père, doyen de l'association. A son actif, la dernière guerre, le camp de Tambow, malgré nous, Tonkin, Algérie.








    Les anciens et leurs épouses,







    Le trompette de l'association qui jouait admirablement bien.




    A gauche, Sébastien et son épouse que je reconnais là . Ils ont habité le même immeuble que moi il y a quelques années. Etonnantes retrouvailles; Je ne savais pas qu'il était un ancien de la coloniale.























    Sébastien et le colonel, président de l'association



    Le trompette de l'association,











    Anne marie,




















    En chemise bleue, le général 4 étopiles et à sa gauche son épouve.


















    Notre trompetiste discutant avec la compagne de Sébastien et l'épouse d'un ancien de la coloniale.








    Anne marie et papi















    Vente de souvenirs







    Le général et madame








    Sébastien et sa compagne.





    Le colonel s'adressant à l'assemblée.






    Dernière édition par Roger le Dim 23 Déc - 20:45, édité 3 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Repas de l'amicale des anciens coloniaux du bas Rhin le 16 décembre 2012 à Obermodern

    Message par Roger le Dim 16 Déc - 20:34




































    Anne marie et papi.











    Anne marie et ma soeur lucienne
















    Le repas devait s'achever mar la visite du musée du chemin de fer mais j'étais le seul à vouloir le visiter. Nous avons décidé de ne pas suivre les anciens et de le visiter une autre fois.
    Je ne manquerai pas de le faire car ça doit être intéressant.




    .


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Robert-Henri D.

    Nombre de messages : 15
    Age : 74
    Localisation : Ardennes
    Date d'inscription : 24/05/2012

    Re: Repas de l'amicale des anciens coloniaux du bas Rhin le 16 décembre 2012 à Obermodern

    Message par Robert-Henri D. le Lun 17 Déc - 22:59

    Je suis moi-même un ancien combattant pour avoir fait mes classes à Tréves et mon service à ST Wendel (Sarre) comme pilote de char peloton de commandement au service des forces de l'OTAN.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Repas de l'amicale des anciens coloniaux du bas Rhin le 16 décembre 2012 à Obermodern

    Message par Roger le Lun 17 Déc - 23:06

    A Trèves dis tu ?
    Moi aussi j'étais à Trèves au Belvédère au 68ème régiment d'artillerie et aussi comme pilote de char ( permis passé à Carpiagne ) pendant un an en 1970. Puis j'ai été à l'ENSOA de Saint Maixent, puis à nouveau au 68eme RA, puis déménagement du régiment à Landau, puis moins de deux ans après déménagement du régiment à Phalsbourg, puis mutation au 12ème RA à Oberhoffen avant de prendre le chemin de la vie civile.


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Robert-Henri D.

    Nombre de messages : 15
    Age : 74
    Localisation : Ardennes
    Date d'inscription : 24/05/2012

    Re: Repas de l'amicale des anciens coloniaux du bas Rhin le 16 décembre 2012 à Obermodern

    Message par Robert-Henri D. le Mar 18 Déc - 12:39

    Je suis de la classe 63 1A. J'ai suivi le peloton d'élèves gradés au C.I.D.B. de Tréves. Puis à St Wendel, c'était le 1er Régiment de cuirassiers (Colonel Fantou).
    Je me souviens de la cocasserie de mon premier jour d'incorporation (à Metz) c'était début janvier: nous étions en civil, débarquant du train spécial, valise à la main comme des déportés...les pavés de la cour (caserne) étaient couverts de verglas et un sous-officier s'entêtait à nous faire marcher au pas pour la première fois...
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Repas de l'amicale des anciens coloniaux du bas Rhin le 16 décembre 2012 à Obermodern

    Message par Roger le Mar 18 Déc - 22:39

    Oui,
    J'ai gardé ce souvenir aussi.
    J'ai débarqué à Poitiers le 3 novembre 1970 et j'ai grimpé la colline pour faire mes classes au CI du 33ème régiment d'artillerie. Régiment qui n'existe plus depuis longtemps.
    Il faisait froid et on nous a parké dans une ancienne écurie transformée en dortoirs. Il n'y avait qu'un seul poèle central à charbon et qui ne chauffait rien. La seule couverture que nous avions chacun ne suffisait pas à tel point que nopus avons passé la nuit tout habillé, assis sur le lit dans nos couvertures en attendant que la nuit passe.
    C'était un peu juste comme début.
    Mais sont des souvenirs qu'on oublie pas. Nous avions encore chacun un anneau à la tête de chaque lit. L'anneau ayant servi autrefois à attacher les chevaux.
    La salle des lavabos était grande et nous n'avions que l'eau froide. Ca aussi c'était bon à vivre et nous étions inspectés pendant nos ablutions. Fallait tout laver disaient-ils. Et nous devions être en slip.
    Et dire que nos jeunes aujourd'hui porteraient plainte si on leur faisait ça.
    Pour nous ça a duré 3 mois.
    Puis j'ai été à Carpiagne ( pas loin de Marseille mais dans les montagnes ), il faisait froid aussi mais nous avions de véritables chambres avec un véritable chauffage central. Le luxe...


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Robert-Henri D.

    Nombre de messages : 15
    Age : 74
    Localisation : Ardennes
    Date d'inscription : 24/05/2012

    Re: Repas de l'amicale des anciens coloniaux du bas Rhin le 16 décembre 2012 à Obermodern

    Message par Robert-Henri D. le Mer 19 Déc - 18:56

    Et dire que nos jeunes aujourd'hui porteraient plainte si on leur faisait ça.
    Pour nous ça a duré 3 mois.

    C'est à peu près ce que j'ai connu, nous étions nombreux dans des hangars en tôle de type armée de l'air et nos lits d'acier posés sur du ciment étaient superposés.

    J'ai fait 3 mois de classes, pilote AMX + 3 mois de peloton éléves gradés (pour passer brigadier). C'est seulement à l'issue de ces six mois que j'ai eu ma première permission de détente (1ére sortie en ville à trois mois!)

    Il m'arrive très souvent de penser que malgré tout, cette expérience de vie qui était obligatoire, était peut-être nécessaire pour passer de l'adolescence à l'âge d'adulte responsable.

    Qui peut d'ailleurs infirmer, vu le reniement actuel de l'autorité parentale, que l'état de délabrement civique de notre société ne vient pas (entre autres) de l'abolition du service national obligatoire?

    Contenu sponsorisé

    Re: Repas de l'amicale des anciens coloniaux du bas Rhin le 16 décembre 2012 à Obermodern

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 5:09