Afrique, Egypte, croisière sur le nil, ( première partie )

    Partagez
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Afrique, Egypte, croisière sur le nil, ( première partie )

    Message par Roger le Jeu 12 Juin - 22:18

    Croisière en Egypte fin 2005


    Fin 2005 Anne marie et moi passons le nouvel an en Egypte.
    8 jours de croisière et de visites au pas de charge.
    Nous en avons gardé un excellent souvenir et je conseille à tout le monde de vivre cette échapée belle et à la même période.






    Suivez le guide, j'ai retrouvé les photos.


    Dernière édition par Roger le Ven 13 Fév - 1:34, édité 4 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Afrique, Egypte, croisière sur le nil, ( première partie )

    Message par Roger le Jeu 12 Juin - 22:30

    L'idée du voyage a germé un lundi matin et les billets étaient achetés vers midi. Les voyages ont couté 1500 euros par personne. A l'époque, c'était encore cher.

    Deux jour après, nous étions à l'aéroport de Strasbourg Entzheim pour nous envoler pour le Caire.
    Arrivée au Caire en pleine nuit et accueil dans un hôtel assez sympa et très très propre. Jugez vous même.




















    Dernière édition par Roger le Ven 13 Fév - 1:36, édité 5 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Afrique, Egypte, croisière sur le nil, ( première partie )

    Message par Roger le Jeu 12 Juin - 22:40

    Notre voyage en Égypte du 27/12/2004 au06/01/2005



    Je vais vous faire partager notre voyage en Egypte que nous avons effectué en fin d'année 2004.
    Nous y avons passé le nouvel an 2004 / 2005.
    Les photos étant la plupart du temps interdites, j'ai été parfois contraint de puiser dans les différents liens proposés sur internet pour vous montrer les lieux visités.
    En effet, il est interdit de photographier à l'intérieur des musées, des tombes et dans bien d'autres endroits encore. Dès votre arrivée au musée ou ailleurs, Vous devrez vous défaire de vos appareils photo et caméras les 3/4 du temps si ce n'est tout le temps avant de pénétrer dans les sites..
    Amusez vous à tricher et vous serez vite repérés et réprimandés vertement. Il y a des policiers et surveillants en civil partout, partout et encore partout. Tout ce que vous faites est observé. Alors ne trichez pas comme je l'ai fait une fois, vous risquez de ne plus revoir votre appareil photo. Un jour dans une tombe d'un pharaon J'ai du batailler pour le récupérer.

    Le Caire. Ce fut notre première étape. Nous sommes arrivés au Caire dans la soirée et avons pris pied dans un hôtel particulièrement sympa. Jugez par vous même.
    27/12/2004, 0h22, nous arrivons àl'hôtel.


    La salle de bain était entièrement en Marbre, vitrée, super équipée en produits divers, shampoings de toutes sortes et j'en passe. Le bureau ne manquait de rien et si j'avais fait un voyage d'affaires, j'étais comblé.

    La chambre à coucher je vous en cause même pas et il y avait une télé plasma grand écran, chaîne hi-fi, revues de toutes sortes. c'était parfait.


    j'ai rarement connu autant de soins apportés à des clients. Je suis pourtant un habitué des voyages bien sympa ( mon épouse étant attachée à un confort sans faille ) mais là, impressionnant!.

    Nous avions un égyptien en permanence dans notre petit couloir qui guettait toutes nos sorties. Il rentrait aussitôt dans la chambre et reconditionnait tout. Les glaçons, les serviettes, le ménage, les lits, le rangement, tout était remis en ordre et reconditionné chaque fois que nous quittions la chambre pour aller déjeuner ou tout simplement boire un verre au bar etcetera...

    La nuit passée, le séjour començait avec son lot de réveils aux aurores.
    Ce premier matin là, Départ en cars climatisé pour le musée du Caire. ( Photos interdites et appareils de photographie consignés à l'entrée ).


    Il y a effectivement des trésors à voir dans ce musée. Oui, c'est incontestable et je ne décrirai pas tout ce que nous avons vu. Je dirai que ma première impression n'a pas été bonne parce qu'il faut déposer nos appareils photo en consigne et le musée n'est pas propre au sens qu'il mériterait un sérieux rafraîchissement mural. Vraiment, il n'est pas beau et qu'on ne dise pas le contraire.

    Avec tout le monde qui le visite, les Egyptiens pourraient au moins avoir la bonne idée de remettre tout cela en parfait état.
    Bref, le contraste entre l'hôtel que nous venions de quitter et le musée était remarquable ainsi que celui entre le bâtiment et les objets et pièces monumentales exposées.

    La photo ci dessous semble donner l'apparence d'une infrastructure entretenue. En fait elle a du être prise il y a des années lumière.


    Ce cercueil miniature ayant la forme du défunt Toutankhamon appartient à une série de quatre exemplaires en or incrustés de verres et de pierres semi-précieuses.
    Chaque cercueil renfermait les viscères du roi. Enveloppés dans du lin, le foie, l'estomac, les poumons et les intestins étaient ensuite placés dans un vase canope en albâtre exposé dans la salle voisine.




    Il y a 4500 ans ( En Europe, nous en étions encore à l'age de pierre alors que eux fabriquaient déjà cela)


    siège royal.


    Le trône de Toutankhamon.


    pas de photos sur cette visite alors cliquez sur les liens ci-dessous et vous verrez en photo une infime partie de ce que nous avons vu.

    Cliquez donc sur ces liens et laissez vous guider. Il ne manque pas de photos ce site.
    http://www.insecula.com/salle/MS01416.html http://www.insecula.com/salle/MS01416_type1_page2.html#A Ramsès 2http://www.insecula.com/salle/MS01419.html



    27/12/2006, 14h26
    La visite terminée nous avons déjeuné dans un centre d'accueil pour touristes. Pas mal mais c'était un peu l'usine à Gaz.
    Vue sur le Nil, et buffet froid et chaud. L'après midi fut consacrée en partie à une sortie libre dans les rues du Caire et en fin d'après midi nous avons fait le tour de la ville en caravec GiGi, notre guide égyptologue.


    Le Caire, c'est plus de 18 millions d'habitants, de la poussière, de la pollution, du bruit, des gens qui courent dans tous les sens, des coups de klaxons ininterrompus, des taxis intrépides, des bus fous, des notions d'hygiène bien différentes des nôtres (viande et poisson en plein soleil, marchands de fruits et légumes qui côtoient les stations service,...) des routes à 4 voies qu'on traverse sans passage clouté en zigzaguant et courant entre les voitures qui ne cherchent surtout pas à ralentir (Inchallah !)...Bref la première impression que l'on a de cette immense ville grouillante et épuisante peut difficilement déclencher un enthousiasme débordant...

    Et puis on se jette à l'eau et l'on commence à arpenter les rues en se mêlant à la population. C'est en cessant d'essayer de comprendre ou de juger cette ville qu'on en découvre l'un des charmes principaux à notre sens : la diversité. On passe si rapidement d'un quartier à l'autre, on découvre des atmosphères différentes, des rythmes différents, des regards différents.





    Le soir, repas au palace et soirée entre amis. Le lendemain réveil aux aurores ( 6h00 ) et départ en autocar vers le plateau de Gizeh pour visiter les pyramides.


    28/12/2004, 8h22
    La Pyramide de Kheops . La construction débutera lorsque Kheops sera intronisé. Édifiée en une vingtaine d'années par environ 100 000 hommes selon Hérodote, 20.000 ouvriers selon des estimations récentes, cette pyramide de la quatrième dynastie sera recouverte de calcaire en provenance de Tourah dans sa partie supérieure. A son pied, la battisse moderne abritant la gigantesque barque découverte à cet endroit même et reconstituée ( assemblée ). Elle est en parfait état de conservation, vous le verrez plus bas.
    Elle est au sud de la pyramide. C'est le musée de la barque solaire








    C'est en mai 1954 qu'elle fut découverte par un jeune archéologue " Kemalel Mallak " . Il dégagea deux grandes fosses fermées par 41 énormes blocs de calcaire ornés des cartouches de Didoufri, fils et successeur de Kheops. A l'intérieur de cette fosse, se trouvait cette embarcation de bois qui avait été démontée de 1224 morceaux avant d'être ensevelie.

    Il a fallu 10ans de travail pour reconstituer ce gigantesque puzzle. Une fois reconstruite, elle trouva sa place où vous la verrez. Elle est en bois de cèdre, de sycomore et de jujubier. Elle mesure 46 mètres de long et 6 de large. La seconde fosse, située plus au nord, n'a pas encore été ouverte mais une microsonde a révélé qu'à l'intérieur, se trouve une barque semblable à celle que vous pouvez voire.Voici cette barque en bois d'époque ( 4000 ans ) et parfaitement conservée a été assemblée par les archéologues du monde entier dès le début de sa découverte.

    Come je l'ai déja dit plus haut, Elle était emmurée au pied de la pyramide et recouverte de gigantesques pierres de plusieurs tonnes chacune juste en dessous de l'endroit où elle est aujourd'hui exposée. Il y avait des cordages, des paniers, des objets divers qui sont exposés dans cette bâtisse moderne dont on fait le tour à pied , bien sur. C'est impressionnant. 4000 ans d'histoire vous contemplent disait un homme célèbre!. j'en ai pris quelques photos que voici.





    Vraiment ça vaut le coup d'œil. Et dire que nous étions encore à l'age depierre quand ces pharaons vivaient une époque très développée. Tout ça fait partie de l'ambiance, de votre pensée pendant toute la visite.



    La barque solaire de Kheops avec sa proue élancée en forme de papyrus et sa cabine centrale.



    Pyramide de Mykérinos ( à coté de la pyramide de Kheops ). Nous y avons pénétré, c'était impressionnant et à l'intérieur il faisait chaud. Longue attente pour acheter les billets d'entrée puis la descente sur un long plan incliné où les visiteurs se croisent en permanence. . Claustrophobes s'abstenir!.

    Elle a été découverte en 1837 par les anglais Richard William Vyse et John Shea Perring. Elle ne mesure que 66 mètres de haut et 104 de large. En 1500,elle avait encore son beau revêtement extérieur qui a été presque entièrement emporté par la suite. L'entrée de la pyramide située sur la face Nord, fut trouvée le 27 juillet 1837 . C'est dans cette pyramide que Vyse découvrit un sarcophage de basalte orné des typiques " façades du palais " .
    Le couvercle était brisé et dedans se trouvait un sarcophage de bois avec ce qui restait d'un corps momifié. Malheureusement, ces merveilles disparurent en 1838 au large de Carthagène,lors du naufrage du navire " Béatrice " qui les transportait en Angleterre.


    Les couloirs paraissent larges mais il n'en est rien du tout. Nous nous croisions en permanence ( les touristes entrants et sortants ) dans une chaleur remarquable. On ne glisse pas sur le sol car tout y est sec et des lames de bois en travers, espacées de 30 à 50 centimètres vous permettent de rester debout si vous vous en servez en posant les pieds dessus pour ne pas glisser.

    Le cheminement est tout simple, vous suivez tout bêtement celui qui vous précède, jusqu'à la salle du tombeau.
    Cette salle est voûtée, mais vide. Il n'y a plus rien. J'invite tout le monde à y pénétrer, l'entrée n'est pas chère et au cours du voyage qui suit, vous n'aurez plus l'occasion de pénétrer dans une pyramide. Seuls les tombeaux des rois et reines seront accessibles pour la suite de votre circuit .







    28/12/2004, 9h35
    Puis ce fut le détour vers le Sphinx, cet édifice grandiose, en perpétuel restauration mais oh combien impressionnant.











    Le Sphinx est un élément important de l'ensemble funéraire de Chéfren. Un gigantesque Lion couché à visage humain dans lequel on a cru reconnaître les traits du pharaon. Il est au Sud Est de la pyramide de Kheops. Il a 57mètres de long pour 20 mètres de haut et a été sculpté il y a 4500 ans dans un bloc de roche calcaire de trois types différents. Le sable et l'érosion du vent ont défiguré au fil du temps son corps puissant et son énigmatique visage.





    Après le repas de midi pris dans un restaurant en ville, sorte de gigantesque mangeoire à touristes, nous avons repris le bus pour aller visiter la ville, les mosquées et divers sites .




    28/12/2004, 14h18



    28/12/2004, 15h08
    la tombe du Sha d'Iran dans une mosquée.




    Le soir, nous avons effectué une sortie pour assister au son et lumières au pied des pyramides de Gizeh. Spectacle grandiose, vraiment sympa ou l'histoire de ce lieu et de ce qui s'y est bâti est retracé selon une chronologie exacte. Nous étions tous assis sur des chaises ( 400 personnes environs de différents hôtels et TO ). Il faisait frais car nous étions le 30 décembre et les pulls étaient appréciés. Ne pas les oublier si vous partez à cette période. Il devait faire environs 20 degrés alors qu'il était 21h00. Donc n'oubliez pas un bon pull polaire et un kway. Avec ça vous serez à l'aise et pourrez bien profiter du spectacle grandiose.


    Dernière édition par Roger le Ven 13 Fév - 1:37, édité 8 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Afrique, Egypte, croisière sur le nil, ( première partie )

    Message par Roger le Jeu 12 Juin - 22:42



    Le sphinx est grandiose le jour lorsque l'on se balade autour. Il est en rénovation comme la plupart des sites. C'est sans conteste le pays ou les sites archéologiques et les antiquités en général sont les plus nombreux. Il y en a partout.




    Suite du voyage en Égypte d'Anne marie et deRoger.


    29/12/2004


    Les Temples d'Abou Simbel

    Réveil à 5h30, petit déjeuner immédiatement après et départ en bus,direction Abou Simbel

    29/12/2004, 7h27
    Les Temples d'Abou Simbel Situés à 280 km au sud d'Assouan sont phénoménaux et époustouflant de grandeur pour l’époque antique. Ramsès II (1279-1213 avJ.-C), dans les années 26 à 34 de son règne, se fit construire, tout près de la rive du fleuve, ces sanctuaires «pour l'éternité». Dans la seconde moitié de notre vingtième siècle, on dut organiser une importante action de sauvetage internationale pour protéger ces fondations pharaoniques des eaux montantes du lac de retenue. Un travail colossal (fierté de notre siècle!!)



    7h28,
    cette fois , il faut que je me décide, l'envie devient vraiment pressante...Je continue à prendre des photos car je sais que si je m'en vais, Anne marie ne le fera pas, elle ne connaît pas l'appareil...


    sur le sommet de la façade se trouve 22 baudouins levant leurs mains pour exalter et accueillir le lever du soleil sur la façade-

    7h45



    7h46,
    faut que j'me grouille de mitrailler un Max de chose...


    Le grand temple.
    RamsèsII a construit le temple pour lui même et pour être adoré auprès des dieux Amon Ra, Ra Harakhty, et Ptah. ( 33 mètres de haut, 38 mètres de large et 56 mètres de profondeur.
    La face du grand temple se compose de 4 statues colossales de 20 mètres de haut portant la double couronne de l'Égypte unie.
    Nous sommes à Abou Simbel, Gigi notre guide commence ses commentaires sur ce site. Je suisencore attentif mais je ressent une envie pressante d'aller poser culotte.



    7h47, dernière photo sur le site.
    Je remballe tout en courant et je tente d'aller au plus vite, rejoindre les feuillets ou toilettes pour homme, appelez cela comme il vous plaira...



    Le plafond était décoré par le vautour nekhbet, et supporté par huit pilliers quadrilatéres, sur une des facettes des piliers, on trouve Ramsès 2 debout, prenant la position Orisiaque:

    les autres.
    Les autres facettes sont dominées par Ramsès 2 et son épouse Néfertari brûlant des encens et offrant des offrandes pour Path, son image dérifiée, Hathor, Min, Maat, Sobek Ra, Amon Râ, Rahorakhty et oseris.



    Le sanctuaire du grand temple d'Abou Simbel se compose de quatre statues en grès. De gauche à droite, PTAH, AMON-RA, RAMSES 2, et RAHORAKHTY

    les rayons du soleil (à ce jour et à cette heure) sont sur Amon. Ptah reste toujours dans l'ombre car il représente les forces telluriques invisibles.

    sur la cote Ouest du mur du sud, Ramsès 2 rentrant de la Nubié sur son char avec une flopée de captifs Africains

    Le mur Est de la grande salle Hypostyle est occupé sur la partie droite par Ramsès 2 frappant les Africains devant Amon RÂ. En dessous, on trouve ses fils, ses officiers.

    Le petit temple d'Abou Simbel
    à environs 120 mètres, gravé dans le roc, en l'honneur de son épouse la plus belle et la plus préférée, la reine Néfertari. Ce temple était dédié à la déesse Hathor, déesse de l'amour, de la musique et de la beauté


    Le couple royal, avec quelques enfants.

    Ramsès en Tatenen. A droite, Iuny, vice-roi de Kush, devant RamsèsII.

    La salle hypostyleTraditionnelle scène de massacre des ennemis (un nubien ici).

    La nouveauté est la présence de la reine.

    Sur le mur de l'autre coté, le roi suivi de son Ka massacre un asiatique qui demande grâce...


    toujours sous l'œil de la reine



    "
    Couronnement" par Horus et Seth. En fait, les dieux transmettent leur influx au roi. Cette scène est aussi une allusion à l'inondation et se rapproche fortement de celle décrite à Abydos. Tous les temples de Nubie sont dédiés à l'inondation, quel que soit le dieu honoré. On assiste donc ici à une confirmation du pouvoir royal de Ramsès II et à la promesse de millions années, non pas à Ramsès en tant que tel, mais à la fonction monarchique.

    Gros plans sur Seth

    Néfertari offre un sistre et des fleurs à Anou ket.

    Le roi offre Maat à Amon.

    Consécration d'offrandes à Ptah.

    Les piliers de la salle hypostyle Nefertari.


    Satet.


    Cette fois, il faut que j'aille auxtoilettes......
    Je fais le tour du monument, j'arrive sur les lieux et il faut faire la queue. Je suis mal, vraiment mal, j'ai la purée au bout des lèvres et mes exercices de musculation anales sont gigantesques. J'arrive enfin dans les toilettes et là, ce ce gars de gardien ne me donne que deux feuilles. je vous épargne les détails de ce qui s'est passé après, dans la cabine . Ce que je peux vous dire encore, c'est que j'ai arrosé les murs et que j'étais heureux d'être en pays musulman car il yavait un tuyau d'eau dont je me suis servi pour ne pas me faire assassiner par le suivant.

    Il est 9h28,
    nous sommes sur la route nous menant au barrage d'Assouan



    9h53,
    Gigi nous propose des bijoux en or et argent, " spécialité " de la région qui sont uniques et qu'elle peut nous faire graver sur demande. Il faut commander de suite et payer. ( l'arnaque bien entendu). Anne marie cède à la tentation et achète pour elle est Caroline.




    9hr57,
    nous sommes toujours dans le désert et roulons. Le chauffeur de bus applique scrupuleusement le code de sa route, je peux vous le garantir. Il ne sait pas du tout ce qu'est une ligne continue et il franchit tout, tout le temps et se moque de ce qui vient en face.



    29/12/2004, 11h30.
    Nous sommes arrivés au barrage d'Assouan



    Un ouvrage titanesque
    Au début du XXe siècle, fut construit un premier barrage par les Britanniques. A l'époque, c'était le plus grand barrage du monde. Il servait à réguler le cours du Nil afin que les Égyptiens puissent irriguer leur terre. Avec la croissance de la population que subissait l'Égypte, cela devenait urgent d'avoir des terres cultivables. Cette construction de plus de 2 400 m de large parvint à ses fins. Mais aujourd'hui ce barrage paraît minuscule à côté du Haut Barrage construit dans les années 60 à 6 km au sud. Ce dernier est considéré comme l'un des chantiers les plus importants du XXe siècle. Fierté des Égyptiens, le célèbre et controversé Saad-el-Ali est l'un des plus grands barrages du monde. L'ancien barrage n'était pas au point en terme de sécurité et d'efficacité. En 1952, le président égyptien Nasser prit l'initiative de rendre l'eau disponible tout au long de l'année, d'améliorer l'irrigation des terres, de développer la navigation sur le fleuve et de produire de l'énergie. Cette construction se heurta à des difficultés politiques. Nasser demanda une aide financière aux États-Unis qui, à cause de la France et du Royaume-Uni, lui refusèrent. C'est alors que Nasser se tourna vers l'URSS alors qu'on se trouve en pleine Guerre Froide. S'opposer aux puissances occidentales, valut à Nasser de gagner une immense popularité et le statut de leader du monde arabe.


    Le Haut Barrage fut ainsi achevé en 1971. Le chantier dura 11 ans et mobilisa 30 000 travailleurs dont 451 ont trouvé la mort. Il mesure près de 4 km de long et s'élève à 111 m. Les eaux retenues par la digue furent baptisées Lac Nasser. La création du plus grand lac artificiel du monde (130milliards de mètres cube et 500 km de long) a malheureusement noyé la Nubie.100 000 Nubiens ont du quitter leurs villages. L'UNESCO réussît à sauver quelques monuments majeurs de l'Antiquité comme le fantastique Temple d'Abou Simbel.



    11h34




    12h01
    Monument érigé à proximité du barrage par les Russes et les Égyptiens, ( en commémoration de la construction de ce barrage, construit conjointement.
    C'est le monument de l'amitié



    Le monument d'amitiés
    Un succès mitigé. Ce monument, aux dimensions pharaoniques, a permis d'augmenter l'espace des terres cultivables de 30 % et l'alimentation électrique de l'Egypte a doublé. Il permet encore aujourd'hui de résorber en partie la pauvreté. Ce rêve vieux comme le monde de vouloir contrôler le Nil a cependant ses revers. Un vers appelé bilharzie s'est installé dans les eaux stagnantes et provoque d'énormes problèmes de santé publique. L'emploi massif d'engrais chimique pour cultiver les terres, la modification de berges du Nil ont provoqué des déséquilibres écologiques majeurs pour tout le pays. Effet pervers, des remontées de sel stérilisent des terres autrefois productives. Les bancs de crevettes et les aires de pêche n'existent presque plus à l'embouchure du Nil. Les autorités s'occupent également du limon qui est susceptible d'envahir le lac. Néanmoins, les Égyptien restent très fiers de ce monument qui symbolise depuis 40 ans l'indépendance de l'Égypte. Près du barrage a été édifié un monument dédié à la coopération et à l'amitié égypto-soviétique








    14h33,
    nous sommes dans une navette à moteur qui nous emmène à notre hôtel en bordure du Nil.


    Anne marie est fatiguée, la journée a commencé au clairon et n'est pas terminée.


    Le soir est consacré au repas, à la détente et aux contacts avec les autres touristes. Il se crée une ambiance géniale entre tous les membres du groupe' ISIS'


    29/12/2004, 19h49





    Puis nous sortons en ville, visiter et faire connaissance avec la population. Je les trouve très collants, et sans que vous vous en rendiez compte, les policiers armés et en civil sont présents partout. Nous nous en rendrons compte plus tard car ils se montrerons plus visibles...





    puis, dodo !.......


    Dernière édition par Roger le Ven 13 Fév - 1:39, édité 3 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Christine

    Nombre de messages : 1879
    Age : 56
    Localisation : Petit village d'Alsace,France
    Date d'inscription : 05/06/2008

    Re: Afrique, Egypte, croisière sur le nil, ( première partie )

    Message par Christine le Ven 13 Juin - 0:09

    Vraiment agréable à revoir!
    avatar
    Anne

    Nombre de messages : 2156
    Age : 65
    Localisation : Morlaix ( Finistère Nord )
    Date d'inscription : 06/06/2008

    Re: Afrique, Egypte, croisière sur le nil, ( première partie )

    Message par Anne le Ven 13 Juin - 0:18

    :farao: Roger et la malédiction du pharaon :farao:

    Tu es horrible quand même : je suivais la visite, émerveillée comme quand j'étais écolière et prout, tu nous colles ton histoire de gros caca !! 🐷 🐷 🐷 🐷 🐷

    A part ce petit contretemps, énormément de belles choses . Ce n'était pas TROP d'un coup ? Pas de saturation le soir ?
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Afrique, Egypte, croisière sur le nil, ( première partie )

    Message par Roger le Ven 13 Juin - 0:26

    L'ambiance était festive, les réveils un peu douloureux car ils étaient toujours programmés de 4h30 à 6h00 . Autant te dire qu'un réveil à 6h00 était un réveil tardif; Sorte de grâce matinée locale. Comme Il y avait des délais de route assez longs pour nous rendre sur les lieux sacrés, les réveils étaient aux aurores.
    La turista, j'en parlerai plus tard car les turistas d'égypte ne sont pas les mêmes qu'en afrique. J'ai pu faire la différence et avec un discernement très net.
    Il est vrai que si tu vas en égypte, il faut te gargariser des cours magistraux que te font les égyptologues guides. Un vrai bonheur. Alors tu te lèves sans mot dire et au petit déjeuner, le premier qui l'ouvre en disant une connerie du genre " j'ai bien dormi " se fait remballer vite fait !.

    Non, l'ambiance est excellente.


    Dernière édition par Roger le Ven 13 Juin - 23:26, édité 1 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Afrique, Egypte, croisière sur le nil, ( première partie )

    Message par Roger le Ven 13 Juin - 0:47

    Suite du voyage en Égypte d'Anne marie et deRoger.



    30/12/2004

    Je vous dit pas l'heure à laquelle on s'est levé, vous allez avoir peur. Les grasses matinées n'existent pas quand on va en Égypte.
    Nous reprenons le bateau mouche en direction de.......................................

    ASSOUAN




    5h45
    Le mausolée de L'aga khan ( photo prise du balcon de notre chambre )
    Mohammed Chah Aga Khan était le chef spirituel des ismaéliens. Il adorait passer ses hiver à Assouan. Lorsqu'il mourut en 1957, sa femme, la bégum,respecta sa volonté en élevant à sa mémoire un superbe mausolée. Elle surveilla chaque étape de la construction du monument. En 16 mois le travail fut achevé. A cette époque, il devint le monument le plus visité d'Assouan.
    Il recevait 3 000 visiteurs par jour.


    Ce mausolée domine le Nil et les îles. De style arabe, il a une apparence très sobre et est surmontée d'une coupole. L'imam repose dans un magnifique sarcophage de marbre blanc finement décoré des textes du Coran. Il abrite également depuis 2000, le corps de cette femme amoureuse qui repose aux côtés de son mari pour l'éternité. Avant sa mort, Aga Khan lui avait demandé de ne pas le laisser seul et de venir le voir régulièrement. Chaque jour, elle venait déposer une rose rouge sur la tombe de son époux. Ce geste est aujourd'hui toujours répété. A partir du mausolée, une piste de sable vous emmène au monastère Saint Siméon.



    7h07, rassemblement d'Isis.
    Les femmes se font une beauté de dernière minute. Mon dieu, elles ne savent même pas ce qui nous attend. !




    7h44,
    nous naviguons sur le Nil, des animateurs essayent de nous faire chanter, c'est assez folklo parce que tout le monde a la tête dans le c...






    7h44, Anne marie est au fond et ne chante pas. Elle commence à fatiguer de ces grâces matinées Égyptiennes.
    Caroline ( caco ) devant à droite, est joyeuse.






    7h45

    Plus personne ne chante, il fait bon, l'ensemble d'ISIS est déjà fatigué






    8h01,
    nous montons sur le toit du bateau pour avoir une vue d'ensemble. Si vous y allez, en Égypte, ne ratez pas cet instant.
    Nous sommes déposés sur la berge et là commence le calvaire de Roger et d'Anne marie. Mais surtout de Roger. Nous partons pour une balade d'une ou deux heures dans le désert, ( j'ai pas compté. Quand on aime, on ne compte pas ) à dos de cette bête et je commence à paniquer car il ne semble pas du tout de bonne humeur le bestiaux. I l marche quand on ne le lui demande pas et quand on le lui demande, il s'arrête. J'ai cru à un moment donné me tromper de pédale de commande mais non.






    10h07,
    vous pouvez le constater par comparaison avec la photo précédente, nous avons changé de monture. Le précédent chameau était tellement désagréable qu'il a fallu prendre des mesures radicales. Il nous a emmené là ou il ne fallait pas, il se mettait à galoper tout le temps et j'ai failli en avaler une ( gonade ).
    J'étais mal...Ce fut tout de même une franche rigolade.Vous pouvez constater la dispersion des 50 chameaux. Notre caravane s'étalait sur plus d'un km alors que nous devions rester groupés. Notre second chameau était plus coopérant mais il cherchait de l'herbe ce couillon... Vous en voyez, vous ?.




    nous sommes enfin arrivés... Je suis souffrant, j'en ai plein les ...... et Anne marie est bien. Elle, elle a aimé.








    10h31,
    fin du calvaire... Distribution d'euros...







    10h40,
    Nous rembarquons sur la chaloupe pour nous rendre sur l'île de Agilkia,visiter le temple de PHILAE, domaine de la déesse ISIS

    L'île de Philae accueillera ses premiers sanctuaires dès la XXVème dynastie. Taharqa y fera construire un temple dédié à Amon. Nectanebo Ier, cinq dynasties plus tard, fera construire un sanctuaire (l'iseum) au sud-est de l'île. Entièrement dédié à Isis, ce temple a conservé son naos, le tabernacle de pierre qui abritait la statue de la divinité.
    Son portique est supporté par quatorze colonnes campaniformes dont le dé est orné, sur les quatre faces du visage de la déesse Hathor en forme de triangle.








    10h53,

    Le Temple de Philae.
    Un lieu empreint de magie. La perle de l'Égypte

    La campagne de sauvetage des temples de Nubie organisée par l’UNESCO, prit en charge le démontage des sanctuaires de Philae pour les reconstruire sur l’île voisine d’Agilkia. Celle-ci fut préalablement remodelée pour lui donner la forme de l’île d’origine. Les travaux durèrent de 1972 à 1980, et aujourd’hui, ce lieu empreint de magie,peut à nouveau nous émerveiller. Contrairement à ce que vous pouvez penser, vous trouverez le Temple de Philae non pas sur l'île de Philae mais sur l'île d'Agilkia ! Après la construction du Haut Barrage, l'île de Philae fut en partie recouverte par les eaux. A cette époque, les visiteurs admiraient les vestiges du sanctuaire à travers les eaux vertes du Nil. C'est l'UNESCO qui entreprit de sauver le temple. L'île d'Agilkia plus élevée de 13 m, fut remodelée afin de ressembler à celle de Philae. Le complexe fut démonté pierre par pierre et reconstruit 300 m plus loin en respectant l'agencement d'origine. Philae était dédiée au culte d'Isis, la plus grande divinité de l'époque romaine. La construction du Temple de Philae fut commencée par Nectanebo Ier (380-362 avant JC). Il fut ensuite agrandi par les Ptolémées et les romains. Pendant plus de 500 ans le complexe subit plusieurs modifications. Le temple était le domaine d'Isis, mère universelle et magicienne qui régnait sur la vie, la mort et la résurrection. Il fut l'un des sanctuaires les plus importants d'Égypte et de Nubie jusqu'en 550 lorsque l'empereur byzantin Justinien ordonna sa fermeture. Les chrétiens transforment alors le temple en églises qui seront actives jusqu'au XIIIe siècle. Lorsque l'île fut convertie à l'islam, une mosquée fut bâtie. En arrivant sur l'île.Vous arriverez sur le domaine d'Isis en bateau. C'est un temple très bien conservé. Imaginez les édifices et les colonnes recouverts de superbes peintures colorées et entourés de dattiers, de palmiers et de mimosas.Découvrez le long de votre balade l'histoire d'amour d'Isis et Osiris qui inspira tant de poètes.






    14h03
    Relief du premier pylône du temple de Philae Sur ce relief datant du 4ème siècle après Jésus-Christ, on retrouve 3000 ans après leur apparition les mêmes conventions picturales pour la représentation des personnages : mélange de faces et de profils.






    14h43







    14h43







    14h45







    14h48
    Voila à quoi pouvaient ressembler ces infrastructures au temps des pharaons.











    14h48











    14h49
    Vous pourrez admirer les colonnades de la cour extérieure. Des tours de 18 m de haut marquent l'entrée. Les reliefs représentent Ptolémée XII (père de Cléopâtre). La cour centrale est le mammisi, lieu de naissance d'Horus. Des rituels avaient lieu pour célébrer cet événement. Le second pylône mène à une salle hypostyle grandiose comportant 10 colonnes. Le sanctuaire intérieur abritait autrefois une statue de la déesse en or (exposée aujourd'hui au British Museum). C'est aussi là que reposait la barque sacrée






    14h49







    14h50







    14h50







    14h56
    Vous emprunterez un escalier qui vous emmènera à la chapelle d'Osiris, des fresques du cortège funèbre vous accompagneront. Longez les façades et remarquez les bas reliefs d'Isis avec son mari et son fils. Au nord, partez à la découverte du temple d'Auguste et de l'arc de triomphe de Dioclétien. Un petit temple est dédié à la déesse Hathor. Celui-ci est orné de sculptures de musiciens et de Bès, dieu de la naissance.Vous verrez au bord de l'eau une petite structure carrée avec ses 14 élégantes colonnes, c'est le fameux kiosque de Trajan ou "lit du pharaon". Les murs offrent des scènes d'offrandes à Isis, Osiris et Horus






    19h00
    Soirée costumée à bord du bateau où nous sommes arrivés en fin d'après midi. Obligation de se déguiser. Naturellement il n'y a pas possibilité de sortir et les magasins dans le bateau sont pourvus de fringues à vendre ou à louer. Bon, on va faire comme tout le monde et je décide d'acheter une tenue de Tunisien...







    19h09
    caco avec son papa.







    19h32
    le repas . A notre table, jean pierre et Francine ( couple de pédiatres deSaverne ), suivis d'une dame âgée, Anne marie, moi, puis la fille de la dameâgée et les enfants de jean pierre et Francine.


    Dernière édition par Roger le Jeu 12 Mar - 15:10, édité 5 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Afrique, Egypte, croisière sur le nil, ( première partie )

    Message par Roger le Ven 13 Juin - 1:16

    Suite du voyage en Égypte d'Anne marie et de Roger.





    31/12/2004,
    8h12





    8h13





    8h13





    8h14





    8h17





    8h17






    8h20
    KOM OMBO
    Le vautour figure assez souvent sur les archivatres. C'est le symbole de Nekhbet, déesse de la haute Égypte, et de Ouadjit, déesse de la basse Égypte.





    8h21





    8h30











    8h31






    8h51






    8h52






    13h40
    Rassemblement du groupe " Isis "





    13h41






    13h52







    13h52
    Le temple d'Edfou.
    Sur les murs extérieurs, de gigantesques bas-reliefs demandent à Horus de protéger les pharaons. Les murs extérieurs des temples ont toujours des bas-reliefs creusés alors que sur les murs intérieurs, ceux-ci sont ressortis. Les bas-reliefs extérieurs sont ainsi mieux protégés






    13h53
    Le temple parfait se trouve plus bas sur le Nil, à Edfou. Dégagé de sa gangue de sable en 1860 par l'archéologue français Mariette, il est sans doute le temple le mieux conservé du pays. Sa construction ne demanda pas moins de deux siècles, de Ptolémée III (237 av. J.-C.) à Bérénice IV. Passés l'effervescence du débarquement et le ballet désordonné des calèches, la première sensation sur place est celle d'une incroyable puissance. Le pylône impose le respect avec ses 36 m de haut. Et que dire de la cour intérieure et du parfait alignement de ses colonnades gravées à l'effigie d'Horus, de ses deux statues du dieu postées à l'entrée, de ses salles de plus en plus petites, basses et sombres ?
    A chaque pas le sentiment du sacré devient plus palpable et il faudrait bien peu de choses pour que les scènes des fêtes religieuses gravées sur les murs reprennent vie, couleurs et magnificence. Horus, dieu céleste du soleil et de la lune, était aussi le dieu des deux terres, de la Haute et de la Basse-Egypte, fils d’Isis et d’Osiris.






    13h53
    les décorations du premier pylône avec le pharaon qui sacrifie les prisonniers et la cannelure profonde où étaient fichées les hampes des étendards






    13h55
    À l'entrée du temple, on trouve deux grandes statues d'Horus.
    Comme tous les temples, seuls les prêtres et les souverains y avaient accès.











    14h05






    14h06







    14h07
    l'intérieur de la salle hypostyle avec les huit colonnes dont les fûts sont entièrement recouverts de hiéroglyphes.





    14h07






    14h08






    14h16






    14h20
    l'intérieur du sanctuaire abrite le tabernacle en granit gris qui constitue le Naos






    14h20





    14h25
    Edfou à la gloire d'Horus, dieu céleste du soleil et de la lune. Capitale du 2e nome, ou province, de Haute-Egypte, Edfou reste une ville très active. Le temple, situé au cœur de la cité, est desservi par une nuée de calèches qui guette l’arrivée des bateaux. Dégagé des sables en 1860 par l’archéologue français Auguste Mariette, le temple d’Edfou était en partie recouvert par des habitations. Nombre d’entre elles furent rasées lors des opérations de déblaiement. ceci est un détail de la barque solaire conservée dans une des pièces qui donnent sur le couloir des mystères.







    14h56







    22h58
    soirée Nouvel an dans le bateau. Nous sommes tombés dans une embuscade avec les autres, je vous explique pas...Une vieille soirée bien arrosée et personne n'y a échappé...Le matin nous avions tous une haleine de cow boy...






    22h59


    Dernière édition par Roger le Ven 13 Fév - 1:42, édité 4 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Anne

    Nombre de messages : 2156
    Age : 65
    Localisation : Morlaix ( Finistère Nord )
    Date d'inscription : 06/06/2008

    Re: Afrique, Egypte, croisière sur le nil, ( première partie )

    Message par Anne le Ven 13 Juin - 19:17

    J'adore ce voyage, la beauté de la découverte et la vie en voyage organisé que je n'ai jamais essayé .

    Juste pour rire, en écho aux bas reliefs, une parodie de lettre anonyme, oeuvre de Cavanna. Je l'enlève demain, promis . C'est juste pour le clin d'oeil .




    Dernière édition par Anne le Mer 4 Fév - 12:12, édité 1 fois
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Afrique, Egypte, croisière sur le nil, ( première partie )

    Message par Roger le Ven 13 Juin - 23:22

    excellent!
    Je ne savais pas. Mais tu ne retires rien. Je veux que tout le monde s'exprime ici comme il l'entend. Pas de censure, pas de gène, rien que de la libre expression et du pur bonheur pour tout le monde.


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    MartineN

    Nombre de messages : 286
    Age : 58
    Localisation : France
    Date d'inscription : 25/01/2009

    Re: Afrique, Egypte, croisière sur le nil, ( première partie )

    Message par MartineN le Mer 4 Fév - 11:26

    Bravo Roger pour ce magnifique compte rendu de ton séjour en Egypte.
    C'est vraiment interessant, dommage pour l'interdiction des photos dans le musée.
    Je n'en verrai pas autant en juin car nous avons pris deux semaines en hôtel et nous ferons des excursions à notre choix.

    J'ai bien rigolé avec ton épisode turista.


    Martine
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Afrique, Egypte, croisière sur le nil, ( première partie )

    Message par Roger le Sam 7 Fév - 1:13

    Moi je n'ai pas rigolé. Mais pas du tout.
    Mais qu'est-ce que j'étais bien après coup !


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.

    Contenu sponsorisé

    Re: Afrique, Egypte, croisière sur le nil, ( première partie )

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 13:06