Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Partagez
    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Arawak le Jeu 4 Aoû - 13:27

    Voici un petit CR de mon séjour dans le Lot, plus précisément dans les causses du Haut-Quercy

    Le Haut-Quercy est formé de plateaux calcaires : les causses de Martel et de Gramat. La cigale y chante au milieu des genévriers et des murs de pierres sèches, les grottes et les gouffres y abondent. La Dordogne méandre au pied des falaises qu’elle a sculptées dans le causse et apporte une note de fraîcheur avec ses prairies vertes et ses vergers.

    Sur cette terre chargée d’Histoire, les châteaux se dressent sur les promontoires rocheux. Rocamadour se souvient des pèlerins en route vers Compostelle et de nombreux villages renommés abritent une architecture riche et protégée. Le Haut Quercy est aussi le pays de la noix, de l’oie et de la truffe, de l’agneau du causse et de l’écrevisse.




    Notre lieu de villégiature se trouvait à quelques kilomètres de Souillac, petite ville de 4000 habitants bordée par la Dordogne qui délimite le sud de la ville, et traversée en son centre par la Borrèze.

    Mis à part l'aspect pratique des commerces à proximité, il y a peu de centres d'intérêt à Souillac, mis à part le musée de l'automate, le beffroi, et l'abbaye Sainte-Marie.

    L'église remonte au XIIe siècle, et s'apparente aux édifices de style byzantin tels que Périgueux avec la Cathédrale Saint-Front et Cahors avec la cathédrale Saint-Étienne en connaissent, mais elle est plus évoluée dans ses formes, plus légère dans son élévation. De l'extérieur on admire un ravissant chevet aux absidioles pentagonales, et une étonnante tour.



    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Arawak le Jeu 4 Aoû - 16:02






    En prenant la route de Saint-Céré, nous sommes passés par le village de Martel. Après un rapide tour de la partie médiévale, sans grand intérêt, nous nous sommes rendus à l'ancienne gare pour y prendre le petit train touristique à vapeur appelé le "Truffadou".

    Celui-ci vous emmène pour une balade de 13 kms à plus de 80 mètres de haut en corniche à la découverte de la Vallée de la Dordogne et de ses admirables panoramas.










    Un beau panache de fumée et un bon gros sifflement vous ramèneront 50 ans en arrière. Le trajet aller-retour dure environ 1h20, avec 2 haltes : pour se désaltérer et pour admirer le paysage. Et la promenade en vaut vraiment la peine, autant pour le train lui-même que pour la beauté des paysages.

    Cette ligne a été la concurrente des gabares, épisode si bien évoqué dans le feuilleton "La Rivière Espérance" dont l'auteur est Christian Signol. Elle a été ouverte en 1889 pour relier Bordeaux à Aurillac, desenclaver le Massif Central et transporter ainsi les truffes vendues au marché de Martel, l'un des plus importants de France, d'où son nom : "le truffadou".














    L'association régie par la loi 1901 est propriétaire de la ligne. Elle est constituée d'un groupe de passionnés qui a voulu préserver ce "chef d'oeuvre" et a remis en état ce tronçon Martel- Saint Denis les-Martel. Cette ligne a donc rouvert en 1997, et en 2002 plus de 31000 voyageurs ont pu admirer train et paysages.

    Un commentaire précis et intéressant accompagne le voyageur durant tout le trajet. Le train consomme environ 100 kg de charbon et 3000 litres d'eau par voyage. La locomotive a été achetée en Pologne et le charbon de trés bonne qualité vient d'Allemagne.










    A toutes fins utiles, je vous laisse le lien vers le site internet : http://www.trainduhautquercy.info/start/cfthqf.html
    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Arawak le Ven 5 Aoû - 11:30

    Nous prendrons ensuite la direction de Saint-Céré via Bretenoux où le château de Castenau, forteresse médiévale la plus imposante du Quercy, domine fièrement la vallée.




    Nous ferons ensuite une petite balade à pieds à Saint-Céré, le long des rives de la Bave (sic !).

    Située au carrefour des routes du Limousin, de l'Auvergne et du Quercy, Saint-Céré est à la fois un lieu de séjour recherché pour l'agrément de son site et un excellent point de départ pour de nombreuses promenades et excursions dans le Haut-Quercy.












    Le chemin du retour nous donnera quelques idées de visites à la vue des magnifiques villages que nous avons traversés (Autoire, Loubressac, Carennac...)





    ]
    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Arawak le Ven 5 Aoû - 15:37

    Vu la météo peu engageante, nous nous sommes dit que ce ne serait pas plus mal d'aller faire un tour sous terre. C'est ce que nous avons fait en nous rendant à Padirac.

    A 103 mètres sous terre, légendes et paradis naturel s'entremêlent pour faire du Gouffre de Padirac un lieu de visite des plus insolites. Situé au bord de la vallée de la Dordogne, à la croisée des chemins du Quercy et du Périgord Noir, près de Rocamadour, le site offre une belle balade au milieu de multiples galeries où baigne sur près de 2 400 mètres la rivière de Padirac.

    Ce gouffre à ciel ouvert s'est formé à partir des eaux de pluie qui, au fil des siècles, ont creusé la terre. C'est en 1889 que le père de la spéléologie, Edouard Alfred Martel, s'y aventure et découvre un des affluents de la Dordogne, la rivière de Padirac. Depuis de multiples galeries et lacs ont été mis à jour.






    Cette cavité naturelle de 33 mètres de diamètre et de 75 mètres de hauteur est accessible au public depuis 1898. Aujourd'hui, deux ascenseurs et un immense escalier permettent aux visiteurs de s'infiltrer dans ce souterrain.

    Cette descente vertigineuse vers les eaux vertes et limpides de cette rivière souterraine donne déjà un avant-goût du voyage captivant qui attend les aventuriers d'un jour.

    Au fur et à mesure que les visiteurs s'enfoncent à bord d'une barque dans ce gouffre aux parois de dentelles sculptées par l'érosion, le murmure de l'eau devient de plus en plus pressant. Apparaît alors le Lac de la Pluie avec une impressionnante stalactite de 60 mètres de haut nommée "la Grande Pendeloque". Les concrétions sont multiples et peuvent atteindre des tailles assez importantes. Il faut ensuite mettre un pied à terre à cause du rétrécissement de la Rivière Plane. Là, des concrétions aux formes les plus originales ressemblant à des champignons, des candélabres et des bénitiers naturels parsèment le chemin qui mène au Lac des Grands Gours.










    Passé le Pas du Crocodile, cet immense bassin de 120 mètres de long surgit. Il dissimule en son sein de multiples barrages naturels et lorsque l'extrémité du lac est atteinte, une cascade bouillonnante se fait entendre. Le visiteur poursuit sa route vers la salle du Grand Dôme dont la beauté vaut en particulier le coup d'oeil. Outre sa voûte de 94 mètres de haut et son Lac Suspendu, cette salle se caractérise par ses piles d'assiettes naturelles et ses cascades de calcites.

    La visite du Gouffre de Padirac se termine sur cette note de magie où la nature a révélé ses merveilles dignes d'un architecte de grand renom. On comprend mieux le fait que cet éden naturel souterrain ait séduit le diable comme le relate la légende du Gouffre de Padirac.










    Le site est réputé pour la légende diabolique qui lui est associée. Pendant des siècles, le site attisa les craintes et ce n'est pas le masque diabolique sculpté dans la roche au niveau du Lac Suspendu qui améliora les choses.

    La légende raconte que Satan fit la rencontre de Saint-Martin et le défia afin de récupérer son sac d'âmes damnées. Le diable frappa du pied le sol et un trou béant apparut. Saint-Martin franchit l'obstacle avec sa monture et remporta donc le défi. Satan disparut de rage au fond du gouffre. C'est ainsi que ce lieu fut considéré comme étant un des accès pour atteindre les enfers. Pendant longtemps, le Gouffre fut déserté à cause de cette légende.

    Cette aventure pleine d'émotions entraine les visiteurs dans l'univers de la spéléologie et met en exergue les miracles esthétiques que la nature peut produire.
    avatar
    Guy

    Nombre de messages : 2022
    Age : 85
    Localisation : Bruxelles
    Date d'inscription : 19/06/2008

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Guy le Ven 5 Aoû - 19:25

    Merci Arawak une balade vraiment magnifique
    ainsi que les photos,encore bravo.
    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Arawak le Lun 8 Aoû - 12:45

    Merci, Guy.

    Vu que nous n'avions pas eu le temps de visiter quelques jours avant, nous sommes donc retournés en direction de Loubressac et de Carennac.






    Perché sur un plateau étroit du causse de Gramat, dominant la vallée de la Bâve, le vieux village fortifié de Loubressac embrasse la plus belle vue qu'on puisse imaginer, des lointains monts d'Auvergne à la sinueuse vallée de la Dordogne, d'où émerge, souveraine, la silhouette altière du château des barons de Castelnau.








    Dans le village lui-même, l'oeil se régale à détailler, par exemple, la porte fortifiée donnant accès aux ruelles, l'architecture des maisons quercynoises coiffées de tuiles brunes, les fenêtres Renaissance, le château-manoir (15ème/17ème siècles) aujourd'hui propriété privée mais aussi la maison des gardes (15ème siècle) et l'église Saint-Jean Baptiste (13ème/16ème siècles) qui présente un beau portail orné du Christ en majesté et de lions en marbre rose d'origine carolingienne.

    En les sillonnant les petites ruelles du village, le visiteur découvrira au hasard fontaines ou dolmens, et débouchera sur le Causse tout proche.





    avatar
    Guy

    Nombre de messages : 2022
    Age : 85
    Localisation : Bruxelles
    Date d'inscription : 19/06/2008

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Guy le Lun 8 Aoû - 16:07

    Tu as vraiment l'oeil pour prendre des photos
    avec beaucoup de détails et aussi du bon matériel je crois.
    Moi je n'ai ni l'un ni l'autre lol.
    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Arawak le Lun 8 Aoû - 17:23

    Nous poursuivrons donc en nous dirigeant vers Carennac.

    Blotti le long des fortifications d'un monastère, le bourg présente un charme très pittoresque avec ses maisons en pierre blonde, ses toits de tuiles brunes et rousses parés de tourelles ou de hautes cheminées, ses ravissants balcons de bois, ses belles fenêtres sculptées et ses ogives d'époque Renaissance.












    Les constructions de Carennac - rendues à leur beauté par de remarquables travaux de restauration réalisés par des artistes et artisans locaux - vinrent entourer un prieuré fondé au XIe siècle. Au prieuré du village, se rattachent une belle église romane des XIe et XIIe siècles et le château des Doyens qui abrite aujourd'hui l'Espace Patrimoine, véritable vitrine du Pays d'Art et d'Histoire de la Vallée de la Dordogne.










    Le village s'étage sur les dernières pentes qui dominent le cours de la Dordogne, dans un véritable nid de verdure qui contraste avec l'aridité du Causse qui le domine. La rivière étale à ses pieds ses méandres et ses îles. Dans le lointain, au nord, s'estompent les derniers monts de la Corrèze et plus près, dans un merveilleux cirque vert et doré, les abrupts escarpements du Causse de Martel, à l'ouest; la masse rutilante du château de Castelnau, les tours de Saint-Laurent et le bloc grisâtre des Césarines, à l'est; tandis qu'au sud se dresse la barrière formidable du Causse, dominée par l'énigmatique ruine de Taillefer.












    C'est ce cadre, à la fois austère et riant, aride dans les sommets, plantureux dans les bas-fonds, ce paysage de plaines et de petits monts, qu'a chanté l' écrivain religieux Fénelon, dans son "ode à Carennac" et qui a peut-être inspiré certaines des descriptions que l'on trouve dans l'épopée du Télémaque (1699).





    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Arawak le Mar 9 Aoû - 10:42

    Notre prochaine visite nous amènera à Rocamadour, sanctuaire plus que millénaire riche d'un passé historique prouvant la permanence de la présence humaine et de la prière des hommes en ce lieu depuis la plus haute antiquité. C'est un haut-lieu de pèlerinage à Notre-Dame où tant de chrétiens sont venus implorer Marie depuis le plus pauvre jusqu'au plus grand des princes.

    Le village se trouve au-dessus d'une falaise dominant de 150 m le canyon de l'Alzou.


    Les origines de Rocamadour nous sont inconnues. Il est possible que, dès l'époque préhistorique, un sanctuaire préchrétien s'y soit trouvé, car tout autour l'habitat humain est très ancien et on a découvert des grottes ornées de peintures. Une légende attribua l'origine du pèlerinage à Zachée qui serait venu s'y retirer. Plus vraisemblable, mais sans preuve, une tradition raconte qu'un ermite, saint Amadour, aurait passé de nombreuses années dans cet endroit qu'on appelait le Val Ténébreux et qui aurait alors changé de nom.












    Ce qui est sûr, c'est que, dès avant l'an mil, on venait en ce lieu prier la Vierge Marie. C'étaient les moines de Marcillac, puis ceux de Tulle qui en assuraient le service. Dans la seconde moitié du 12ème siècle, le pèlerinage, très modeste jusque là, prit rapidement une grande importance. Des miracles nombreux s'y accomplissaient, au point qu'un célèbre Livre des miracles fut rédigé vers 1170. A la même époque, le minuscule oratoire où se trouvait la statue de Notre Dame dut être flanqué d'une vaste basilique appuyée sur une église inférieure (la crypte). D'autres chapelles (sainte Anne, saint Biaise, saint Jean-Baptiste, saint Michel) furent édifiées dans ce petit espace qui prit l'allure d'une enceinte sacrée. De plus, les abbés de Tulle se firent bâtir un palais (très restauré au 19ème siècle).












    Les foules se rendaient à Rocamadour de toutes les régions d'Europe, et les plus grands saints côtoyaient les malfaiteurs qui faisaient un pèlerinage d'expiation, en laissant leurs chaînes, les rescapés d'un naufrage, d'où les ex-voto de bateaux, les infirmes et malades guéris dont on suspendait les béquilles.












    Le lieu semble prédestiné à une démarche spirituelle : la beauté sauvage du causse et du canyon de L'Alzou, la verticalité du lieu où les édifices qui s'étagent semblent un défi et un appel à l'ascension spirituelle, dont le symbole est le grand escalier (216 marches). Dans la chapelle où trône maternellement la statue de la Vierge Noire, on remarque aussi, accrochée à la voûte, la "cloche miraculeuse" en fer forgé (8ème s.) : des textes affirment qu'elle sonna à l'appel de marins en détresse.










    Ce pèlerinage qui perdit de l'importance après les guerres de religion tout en gardant un rayonnement local, ce site qui est envahi par les touristes (1.500.000 visiteurs par an), est aujourd'hui un haut-lieu spirituel pour le diocèse de Cahors, dont il est le joyau, et pour les départements voisins. Chaque année, le pèlerinage vit son temps fort dans la semaine qui encadre le 8 septembre.
    avatar
    Guy

    Nombre de messages : 2022
    Age : 85
    Localisation : Bruxelles
    Date d'inscription : 19/06/2008

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Guy le Mar 9 Aoû - 10:51

    Quel beauté ce village.
    avatar
    alexo

    Nombre de messages : 1328
    Age : 57
    Localisation : Laurentides, Québec
    Date d'inscription : 05/10/2008

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par alexo le Mer 10 Aoû - 8:14

    Superbe!! Les photos sont magnifiques ainsi que les lieux. Le train pittoresque, la grotte et ce joli village.....tout est très beau. Merci Arawak, tu nous gâte avec ce compte-rendu! J`aime beaucoup!
    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Arawak le Mer 10 Aoû - 12:02

    Notre visite de Rocamadour était aussi pour moi l'occasion de me rendre au rocher des aigles dont l'entrée est située juste à côté du château. Le site accueille plus de 400 oiseaux de 60 espèces différentes. Il propose ainsi un voyage unique de découverte des rapaces et perroquets du monde entier dans un cadre exceptionnel.

    Un spectacle présentant les oiseaux en vol à lieu plusieurs fois par jour.

    Pour info, voici le lien vers le site internet : http://www.rocherdesaigles.com/index.html



















    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Arawak le Mer 10 Aoû - 12:10

    Une petite suite :

















    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Arawak le Mer 10 Aoû - 12:11

    Et une dernière petite rasade pour la route :















    avatar
    Guy

    Nombre de messages : 2022
    Age : 85
    Localisation : Bruxelles
    Date d'inscription : 19/06/2008

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Guy le Mer 10 Aoû - 13:03

    Je ne trouve pas de mots pour dire mon admiration devant ces clichés,
    net, sans bruits un régal pour les yeux,merci.
    Guy
    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Arawak le Jeu 11 Aoû - 10:38




    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Arawak le Jeu 11 Aoû - 15:40

    Il y a trois ans de celà nous nous étions rendus dans le Périgord, région attenante du Lot où nous étions cette année. Pas mal de visites étaient au programme, mais nous n'avions malheureusement pas eû le temps de nous rendre à Sarlat. Comme cette année nous n'étions qu'à une viingtaine de kilomètres de là, nous en avons profité le faire.










    Sarlat est une cité médiévale située au coeur du Périgord Noir entre la Vallée de la Dordogne et la Vallée de la Vézère, et qui s'est développée autour d'une grande abbaye bénédictine d'origine carolingienne. Seigneurie monastique, elle atteint son apogée au XIIIe siècle. L'origine de l'abbaye se perd dans les légendes. Elle existe au IXe siècle, faisant partie des six grandes abbayes du Périgord (avec Paunat, Belvès, Saint Front de Périgueux, Brantôme et Terrasson). L'abbaye carolingienne de Sarlat est la seule à avoir été épargnée par les Vikings car située à l'écart de la Dordogne et de ses affluents.










    Il est permis de penser qu'en France de nombreuses villes ont possédé d'aussi curieuses et pittoresques ruelles, d'aussi beaux monuments, mais le modernisme a détruit progressivement ces trésors du passé. Sarlat a été miraculeusement sauvée grâce à la loi promulguée le 4 août 1962 dite Loi Malraux. Cette loi sur la restauration des secteurs sauvegardés fut appliquée pour la première fois en France à Sarlat. Le centre de la petite cité médiévale avec ses 65 monuments et immeubles protégés servit d'opération pilote pour la mise au point des financements et des critères de restauration.










    La ville est classée ville d'art et d'histoire. Elle est réputée pour avoir la plus forte densité de monuments historiques classés ou inscrits au monde. Parcourir ses ruelles, c'est lire près de mille années d'architecture authentique où, du pavé aux toitures de lauzes, prédomine cette pierre blonde et chaude.
    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Arawak le Jeu 11 Aoû - 17:07

    La suite en images :



















    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Arawak le Jeu 11 Aoû - 17:55

    On continue ?



















    avatar
    Guy

    Nombre de messages : 2022
    Age : 85
    Localisation : Bruxelles
    Date d'inscription : 19/06/2008

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Guy le Jeu 11 Aoû - 18:36

    C'est vrais que ces villages sont de toutes beauté
    en plus pas de voiture ni bus.
    Je me demande si les gens qui y habite se rendent
    compte de leur bonheur.
    Merci pour toutes ces belles photos,quel chance tu as
    de pouvoir te promener dans ces villages.
    avatar
    Lamouette 2

    Nombre de messages : 1383
    Age : 65
    Localisation : Montroulez
    Date d'inscription : 24/11/2009

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Lamouette 2 le Ven 12 Aoû - 10:17

    J'ai passé un bien agréable moment à vous suivre . Bravo et merci pour ce chouette reportage Arawak.
    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Arawak le Ven 12 Aoû - 11:34

    à vous deux pour vos commentaires !

    Suite (et fin) de cette visite de Sarlat en images :

























    avatar
    Guy

    Nombre de messages : 2022
    Age : 85
    Localisation : Bruxelles
    Date d'inscription : 19/06/2008

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Guy le Ven 12 Aoû - 19:16

    Merci encore Arawak et bonne soirée
    avatar
    alexo

    Nombre de messages : 1328
    Age : 57
    Localisation : Laurentides, Québec
    Date d'inscription : 05/10/2008

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par alexo le Sam 13 Aoû - 7:32

    Les photos de rapaces sont magnifiques!! Tellement claires que j`ai eu l`impression que je verrais les oiseaux s`envoler pour vrai!! Je suis aussi toujours impressionnée par la beauté de plusieurs villes et villages de la France. Quel bonheur à regarder! Quelle chance de pouvoir vivre dans un pays si beau! Merci Arawak pour ces belles photos et compte-rendu!
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Roger le Lun 15 Aoû - 15:34

    Je vais enfin mettre un petit commentaire à ce reportage que je regarde depuis le début.
    C'est magnifique et ça s'inscrit tout à fait dans l'optique que j'ai des découvertes que je fais les weekends avec Anne marie.
    Le Rocher des Aigles de Rocamadour, c'est très intéressant et nous avons la même chose en Alsace. La volerie des aigles de Kintzheim.

    Voici le lien de cette journée là.
    http://planetevoyages.newfreeforum.com/t1227-la-volerie-des-aigles-de-kintzheim



    Oui, comme tu le dis, beaucoup de ville ont fait autrefois l'erreur de démolir des bâtisses qui auraient mérité d'être rénovées ou mises en valeur. Aujourd'hui en Alsace, il est pratiquement impossible de les démolir. Il faut les rénover et conserver ainsi un patrimoine culturel. Les villes font preuve d'ingéniosité pour mettre en valeur ce patrimoine restant et c'est tant mieux. Pas plus tard qu'hier, nous avons parcouru la campagne haut-rhinoise et avons vu une maison alsacienne totalement défaites de son torchi pour être rénovée. Je l'ai prise en photo et je posterai plus tard ce que j'ai pris.


    J'ai admiré aussi tes photos sur le gouffre de Padirac que j'ai visité il y a 10 ans maintenant. J'ai beaucoup aimé. Mais toi qui a été en barque au fond du gouffre, t'a t-on aussi fait le coup du titanic qui coule?
    Nous nous avions eu droit à un piroguier qui nous avait remué brusquement la barque pour nous faire peur en même temps qu'il nous disait que nous étions sur le titanic.


    Bravo pour cette pluie de photos magnigfiques accompagnée de tes commentaires.



    .


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.

    Contenu sponsorisé

    Re: Vallée de la Dordogne en Haut-Quercy

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 24 Oct - 10:43