Inde - Octobre 2010

    Partagez
    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Inde - Octobre 2010

    Message par Arawak le Lun 8 Nov - 14:25


    Pour commencer ce CR, laissez-moi vous faire une brève présentation du pays.

    À peine arrivés en Inde, certains ne pensent qu'à reprendre l'avion. D'autres persévèrent, s'accoutument difficilement, mais rêveront de retrouver le sol indien dès leur retour. Il y a enfin les inconditionnels, les amoureux, ceux qui rejoignent le sous-continent à la moindre occasion et en conservent une nostalgie permanente.

    Tout n'est que profusion. Tout assaille, surprend, ravit, dérange : les bruits, les odeurs, l'omniprésence de la foule, les couleurs, la misère et la splendeur extrêmes, les montagnes de détritus, les temples d'une beauté époustouflante, la présence des mendiants décharnés et des femmes aux allures de princesses vêtues de saris flamboyants, les vaches qui se promènent nonchalamment au milieu des carrefours chaotiques, les éléphants croisés au détour d'une ruelle, suivant docilement leur cornac, sans oublier les rencontres avec des passants qui proposent mille merveilles, posent mille questions et dévisagent en dodelinant de la tête. L'Inde ne laisse personne indifférent. À vous de vous laisser séduire par cette folie si attachante !


    L'Inde, en forme longue la République de l'Inde, en hindî Bhārat, भारत et Bhārat Gaṇarājya, भारत गणराज्य, en anglais India et Republic of India, est un pays du sud de l'Asie qui occupe la majeure partie du sous-continent indien.

    Le nom du pays « Inde » est dérivé de la vieille version persane du mot « Sindhu », l'appellation du fleuve Indus en sanskrit (voir l'article détaillé sur l'origine du nom de l'Inde). Les textes officiels utilisent également le mot « Bharat » (mot hindi dérivé du nom sanskrit d'un roi hindou antique dont l'histoire peut être trouvée dans le Rāmāyana). Un troisième nom, « Hindustan' » ou « Hindoustan » écouter, c'est-à-dire « terre des Hindous » en persan, est employé depuis la période de l'Empire moghol et est le plus usité aujourd'hui encore par la majorité des Indiens dans le langage courant. En français, le pluriel (les Indes) était couramment utilisé pour désigner tant la région géographique que l'État au moment de la domination britannique (Empire des Indes) ; cette tournure est complètement tombée en désuétude depuis l'indépendance du pays.

    L'Inde est le deuxième pays le plus peuplé du monde après la Chine. Vingt-trois langues officielles y sont reconnues, les deux langues officielles au niveau de l’administration centrale étant le hindi et l'anglais.

    Le littoral indien s'étend sur plus de sept mille kilomètres. Le pays a des frontières communes avec le Pakistan à l'ouest, la Chine, le Népal, et le Bhoutan au nord et au nord-est, le Bangladesh et la Birmanie à l'est. Sur l'océan Indien, l'Inde est à proximité des îles de la République des Maldives au sud-ouest, du Sri Lanka au sud et de l'Indonésie au sud-est. L'Inde réclame également une frontière avec l'Afghanistan au nord-ouest.

    L'Inde est le foyer de civilisations parmi les plus anciennes, et un carrefour historique important des grandes routes commerciales. Quatre grandes religions ont vu le jour dans ce sous-continent : l'hindouisme, le bouddhisme, le jaïnisme et le sikhisme.

    Durant près de deux siècles, l'Inde constituait une partie importante de l'Empire britannique avant d'obtenir son indépendance en 1947. À la même époque, des comptoirs français et portugais sont présents sur le territoire indien, qui lui seront rétrocédés quelques années après l'indépendance. Toutefois même durant cet épisode colonial, un tiers du territoire était constitué de royaumes et principautés vassaux du « Raj britannique » mais autonomes.

    Après plusieurs décennies durant lesquelles le développement économique avait peine à suivre une très forte croissance démographique, le pays s'est beaucoup développé depuis une quinzaine d'années, en particulier grâce au début de la transition démographique et aux réformes lancées en 1991. Le 22 janvier 2007, une capsule spatiale inhabitée indienne revient sur terre après une mission de 12 jours dans l'espace, ce qui posa un jalon scientifique et technique important pour le pays. Aujourd'hui, l'Inde fait partie des grandes puissances émergentes aux côtés de la Chine, de la Russie et du Brésil. Elle est actuellement la onzième puissance économique du monde en valeur nominale et la quatrième en parité de pouvoir d'achat.
    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Arawak le Lun 8 Nov - 14:27

    Commençons tout d'abord avec les généralités sur le vol : nous sommes partis de Bruxelles et avons volé sur Jet Airways qui est considérée comme la meilleure des compagnies indiennes. L'appareil était un Airbus A330-200 assez récent. L'espace aux jambes était assez généreux, le service de qualité (uniquement en anglais), et la nourriture... indienne (parfait pour nous commencer) et épicée ! L'appareil dispose d'écrans sur chaque dossier de siège, et il vous possible de choisir tout un tas de films, de reportages, de clips vidéos, de musiques, le tout principalement (et logiquement) en anglais.

    Décollage avec 20 minutes de retard; rien de méchant. Globalement, j'ai trouvé les prestations de Jet Airways satisfaisantes, surtout pour une classe "éco". A noter que les quatre vols de notre voyages se feront via cette compagnie.

    Nous arriverons donc à New Delhi au coucher du soleil; le décalage horaire est de 3h30 avec l'Europe. Après les formalités d'usage et avoir récupéré nos bagages, nous faisons connaissance avec notre guide indien, Lalit, qui s'avèrera un merveilleux compagnon de voyage. Nous sortons de l'aéroport, et tout de suite nous voilà plongés dans l'effervescence au milieu de la foule.

    Direction notre hôtel, le Gautam Deluxe (infos sur l'hôtel en cliquant : ici) qui se trouve à 20 minutes de l'aéroport. Il fait noir et nous ne voyons pas grand chose, mis à part la circulation dense. Arrivés sur place, nous nous demandons si nous sommes bien dans la capitale car on a plus l'impression de nous trouver dans les quartiers miteux d'une ville de banlieue...

    Direction la chambre pour une nuit de sommeil réparatrice, enfin, c'est ce que nous pensions car nous n'avons pas dormir beaucoup à cause du bruit.

    Le lendemain matin, nous commencerons par une visite au pas de course de Old Delhi dans la matinée, pour prendre immédiatement la route de Jaipur après le repas de midi.

    Le premier contact avec l'extérieur est un choc. La circulation est chaotique, le trafic dense et anarchique, ça klaxonne de partout. Densité, c'est le qualificatif qui s'impose. Il y a des voitures, des gens, des échoppes partout. La pollution et les odeurs vous sautent au nez, la pauvreté aussi. Pas moyen de faire un pas sans être sollicité. Les mendiants, les infirmes, les lépreux... Pas facile d'appréhender cela.

    Nous nous rendons donc à la mosquée Jama Masjid qui se trouve en face du Fort Rouge que nous apercevons à peine à cause de la pollution. La Jama Masjid, dite aussi grande mosquée de Shahjahânabâd ou grande mosquée de Delhi, est la plus grande de l'Inde, elle peut accueillir 25 000 personnes. Construite entre 1650 et 1656 sous le règne de l'empereur moghol Shâh Jahân, elle est revêtue de grès rouge. Utilisant le plan moghol elle se compose d'une grande cour pavée et surhaussée sur laquelle donnent trois hautes portes, une sur chaque côté. Le haram s'ouvre par une façade avec un pishtak entouré de colonnettes grêles et surmonté de chatris. Il est entouré de deux minarets élancés également surmontés de chatris, et couvert par trois dômes bulbeux à hauts tambours. À l'intérieur, alors que le minbar est plutôt petit, le mihrab prend une dimension immense.























    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Arawak le Lun 8 Nov - 17:26

    Une fois sortis de la mosquée Jama Masjid, nous partons faire une petite balade qui nous mènera jusqu'au pied du fort rouge, l'occasion de prendre contact avec la rue.










    Le Fort rouge a été construit par le Grand Moghol Shah Jahan entre 1636 et 1648. Il s'agit d'un gigantesque complexe aux murs d'enceinte coiffés de tours, qui renferme de nombreux palais impériaux, édifices en marbre et mosquées. Construit par l'empereur Shâh Jahân en 1639, le fort doit son nom au grès rouge utilisé pour sa construction.

    Il se tient sur le côté est de Shahjahanabad (ancien nom de Dehli). Le mur d'enceinte mesure près de 2,5 km de long et mesure entre 16 m de haut (du côté de la rivière) et 33 m de haut (du côté de la ville). Le bâtiment est immense (656 m x 328 m), et ses jardins sont alimentés en eau par le détournement de la rivière Yamuna.








    Le Fort rouge est l'une des attractions touristiques les plus populaires d'Inde, attirant des millions de visiteurs chaque année. Le fort est aussi le lieu depuis lequel le premier ministre d'Inde s'adresse à la nation chaque 15 août (l'Inde a acquis son indépendance le 15 août 1947).
    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 66
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Nicole C le Lun 8 Nov - 19:46

    Et bien merci pour ces très belles photos, Arawak! La mosquée est vraiment très belle! Nul doute que tu as dû vivre un gos dépaysement!!!

    Vivement la suite!!!
    avatar
    Guy

    Nombre de messages : 2022
    Age : 85
    Localisation : Bruxelles
    Date d'inscription : 19/06/2008

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Guy le Lun 8 Nov - 20:13

    Merci Arawak pour ce beau reportage qui je crois n'est pas terminé
    et en attendant la suite je contemple tes magnifiques photos.
    Béa qui est aussi sur ce forum est en ce moment a Udaïpur,elle fait
    un périple de 3 semaines.
    Je te souhaite une bonne soirée et encore merci.
    Guy
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Roger le Lun 8 Nov - 22:00

    je me régale mais je te laisse poursuivre. Les questions viendront après.
    j'adore !


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Lamouette 2

    Nombre de messages : 1383
    Age : 65
    Localisation : Montroulez
    Date d'inscription : 24/11/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Lamouette 2 le Lun 8 Nov - 23:19

    Quelle bonne surprise ! Ca commence très fort, je sens qu'on va voir du pays .
    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Arawak le Mar 9 Nov - 13:55

    Merci à vous.

    Nous continuerons notre parcour donc vers La porte de l'Inde, en anglais India Gate, en hindî इंडिया गेट, un monument aux morts situé sur le boulevard Rajpath.

    Il est aussi appelé l'All India War Memorial et est un monument construit par Edwin Lutyens pour commémorer les soldats indiens qui sont morts dans la Première Guerre mondiale .






    L'arc est de 43 ms haut et se dresse sur une base de Bharatpur pierre. Sous la voûte est l'Amar Jawan Jyoti, commémorant les troupes indiennes perdu dans la guerre indo-pakistanaise de 1971. Ce sanctuaire est fait de marbre noir avec un fusil debout sur son tonneau.

    Le drapeau de l'armée indienne, Indian Navy and Air Force sont soulevés ici comme un hommage à ces guerriers perdus. Ce monument est dédié aux martyrs qui ont combattu et sont morts pour la nation .




    La porte de l'Inde porte, inscrite en lettres majuscules, une inscription en anglais dont la traduction en français est : "Aux morts des armées indiennes qui sont tombés dans l'honneur en France et en Flandre, en Mésopotamie et en Perse, en Afrique de l'Est, à Gallipoli et ailleurs dans le proche et de l'Extrême-Orient et aussi en mémoire de ceux dont les noms sont conservés et qui sont tombés en Inde ou sur la frontière du nord-ouest et durant la troisième guerre afghane."

    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 66
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Nicole C le Mar 9 Nov - 15:47

    C'est toujours très beau!!! Merci Arawak!!!
    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Arawak le Mar 9 Nov - 17:16

    Cette première matinée touchant à son terme, nous poursuivrons notre chemin vers notre restaurant de midi, tout en passant devant le palais présidentiel, le Rashtrapati Bhavan, construit par l’Anglais Lutyens, bel exemple de formes classiques mêlées à des éléments indo musulmans. Celui-ci ne peut se visiter qu’avec une autorisation spéciale demandée 24 heures à l’avance à l’office du tourisme.




    Après un repas typiquement local sous forme de "mix" qui nous fera goûter avec plus ou moins de bonheur aux spécialités indiennes, nous prendrons donc la route de Jaipur.

    Nous traversons donc la banlieue de Delhi avant d'atteindre la campagne. Rien de particulier à se mettre sous l'objectif; tout semble être un immense chantier : routes, bâtiments,... C'est le carpharnum. Et au milieu de tout cela, des bidonvilles, des échoppes dont parfois on se demande ce qui s'y vend. C'est hallucinant pour nos yeux d'occidentaux.








    La campagne atteinte, on se rend évidemment compte de la pauvreté, des moyens dérisoires dont les indiens disposent. Quasiment rien n'est mécanisé et tout se fait encore comme on le faisait il y a presque 100 ans chez nous. Ce qui saute aux yeux aussi, c'est le peu de respect pour l'environnement. Il y a des ordures partout dès qu'on approche d'un village, au bord de chaque point d'eau. Au milieu de toute cette crasse, des animaux (vaches, chiens) cherchent de quoi se nourrir. Les conditions d'hygiène sont déplorables.










    Quant à l'(auto)route, il semble qu'elle ait été conçue par des ingénieurs belges (mes amis belges comprendront l'allusion) vu le nombre de nids de poule d'autruche ! C'est parfois plus une piste qu'une route d'ailleurs, et il nous faudra quelques heures avant de ralier Jaipur qui n'est pourtant qu'à 260 kms de Delhi.

    Nous arriverons à destination en début de soirée, après un "petit 'péro" que notre guide Lalit avait gentillement concocté dans le bus. Menu : rhum coca. Autant vous dire qu'après 5 verres, votre serviteur est arrivé assez joyeux à l'hôtel (dont vous trouverez une description en cliquant ici)
    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 66
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Nicole C le Mar 9 Nov - 18:10

    Quel dépaysement!!!! C'est vraiment incroyable!!! Tes photos des vaches sont vraiment magnifiques!!! Tu as dû faire un fabuleux voyage!!!! Merci encore de partager ces images avec nous, Arawak!!! Je m'en régale!!!
    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Arawak le Mar 9 Nov - 18:48

    Avant d'aller souper à l'hôtel, nous avions demandé à aller faire un tour en ville.

    Le bus nous a déposé au pied du palais des vents, au milieu des boutiques. Et là, je peux vous dire que l'on s'est amusé ! Impossible de pouvoir vous décrire exactement ce à quoi nous avons été confrontés, tant cela dépasse l'entendement. Nous pensions nous être fait une idée du chaos à Delhi, et bien là à Jaipur, c'est cent fois pire ! La rue est noire de monde à la tombée de la nuit, et il faut vraiment être motivé pour tenter de traverser la rue. En effet, celle-ci n'est qu'un flot constant de circulation; tout ce qui roule est dans la rue. C'est simple : imaginez-vous être une petite grenouille traversant le périphérique parisien en pleine heure de pointe. C'est à peu près l'impression que l'on a eue.

    Impossible de faire deux pas sans se faire accoster. Tout le monde essaye de vous vendre quelque chose. Vu le nombre peu important de touristes, ce n'est pas étonnant. Encore une fois les odeurs assaillent vos narines dans la cacophonie des klaxons. De quoi vous faire perdre la tête tellement c'est ennivrant. Il faut savoir que les indiens se fichent éperdument des règles de circulation. Ils roulent, point barre. Quand ils dépassent un véhicule, ils klaxonnent pour avertir. De même quand ils ont un piéton en ligne de mire. Bref, ils klaxonnent tout le temps ! Je n'ai jamais vu rien de tel ailleurs, et nous ne retrouverons nulle part cette ambiance durant le reste de notre séjour.

    Nous avons finalement compris la technique pour traverser : avancer d'un pas assuré sans jamais s'arrêter. Les véhicules passent alors devant ou derrière vous, mais si vous vous arrêtez, vous risquez bien de rester planté là !

    Après cet exercice périlleux mais tellement grisant, nous sommes revenus à l'hôtel pour le repas du soir. Au menu : buffet avec les grands classiques auxquels il faudra nous habituer pour le reste du séjour : poulet, riz, légumes (choux fleur, haricos, carottes, lentilles), frites, et pâtes.

    Voilà, la suite demain pour la découverte du palais des vents, du fort d'Amber, de l'observatoire et du City Palace.
    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 66
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Nicole C le Mer 10 Nov - 2:35

    OUF!!! Juste à te lire je suis étourdie! Toute une expérience à vivre!!!! Merci pour cette anecdote, Arawak!!!

    Peux-tu nous dire si tu as eu à recevoir des vaccins pour aller dans ce pays???
    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Arawak le Mer 10 Nov - 10:53

    Nicole C a écrit:Peux-tu nous dire si tu as eu à recevoir des vaccins pour aller dans ce pays???
    Hépathite A et B (j'avais fait le rappel l'an passé pour le Pérou), fièvre typhoïde et traitement préventif pour la malaria (Malarone).

    La Malarone provoque des effets secondaires très désagréables (fatigue, chutes de tension, problèmes respiratoires, et autres joyeusetés de ce genre).

    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Arawak le Mer 10 Nov - 12:02

    Le lendemain matin, avant de prendre la route du fort d'Amber qui se trouve à 11 kms de Jaipur, nous passons au pied du palais des vents qui est le monument le plus célèbre de la ville.

    Curieux édifice réduit seulement à une façade, car en effet, le monument n'a pas de profondeur. Tout en haut la largeur n'excède pas les 3 mètres.






    En fait, construit en I799, il avait comme usage de laisser passer le vent (et de rafraîchir ainsi l'atmosphère) pour le meilleur être des femmes du harem qui pouvaient prendre place sur les différents étages. Car ces femmes, friandes des spectacles de la rue, aimaient regarder sans être vues.

    Sur le plan architectural , seule la façade du "palais" est intéressante. Elle ressemble à une grosse pièce montée avec ses niches, ses alvéoles, et ses innombrables fenêtres en saillies dont les motifs sont autant de variations sur des thèmes géométriques.






    Dehors, la rue est beaucoup plus calme que la veille au soir ! Quelques charmeurs de serpent sont là pour assurer le folklore.



    avatar
    Lamouette 2

    Nombre de messages : 1383
    Age : 65
    Localisation : Montroulez
    Date d'inscription : 24/11/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Lamouette 2 le Mer 10 Nov - 12:45

    Superbe reportage Arawak ! J'en ai laissé en plan mes activités de la matinée mais je ne regrette rien .

    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Arawak le Mer 10 Nov - 14:32

    Merci, Lamouette !

    Direction de le Fort d'Amber maintenant.




    Amber fut la capitale de l'état princier avant d'être déplacée 11 km plus loin à Jaipur en 1727. Placé stratégiquement sur la route de Delhi, le fort fut la capitale de nombreuses dynasties. Il est ceint d'importantes fortifications longues de 9 km. Sa construction en grès rose et de marbre blanc a été commencée par le raja Man Singh I en 1652 puis des adjonctions ont été faites au gré des dynasties.

    L'entrée se fait par la porte principale Surya Pol qui mène à la grande cour permettant de rejoindre le palais par un escalier. Parmi les édifices à voir, le Palais des Audiences Publiques est un pavillon à doubles rangés de colonnes de grès et de marbre blanc. Les chapiteaux sont ornés de sculptures d'éléphants et les bases de motifs moghols. Le maharaja siégeait au milieu dans un trône d'argent.












    Par la Ganesh Pol, on accède au jardin des femmes, réalisé selon des motifs géométriques perses, entouré de trois pièces pour l'été, l'hiver et le temps de mousson. La pièce habitée pour les temps mousson dispose d'un ingénieux et complexe dispositif d'air conditionné qui sort par deux écrans de marbre. Celle d'hiver est ornée d'une multitude de miroirs sur lesquels se reflétaient les lampes à huile réchauffant la pièce.

    Le hall des audiences privées est quant à lui décoré d'un plafond magnifiquement ouvragé. Le palais des femmes comprend une douzaine d'appartements pour les favorites du roi qui pouvaient y accéder par des passages secrets. Chaque appartement dispose d'une courette.










    Plus loin se dresse le Palais des Victoires décoré d'un plafond de miroirs et de feuilles d'or. Dans le complexe, un temple dédié à la déesse Kali a été érigé. À son entrée, des lions en argent montent la garde et ses portes sont également en argent ciselé dans un encadrement de marbre sculpté orné d'une représentation de Ganesh en corail rouge. Le fort offre différents points de vue imprenables sur les environs.










    A noter que la montée vers le fort se fait, pour le folklore, à dos d'éléphant. Je ne cautionne pas vraiment ce genre de chose car les animaux ne sont pas vraiment bien traités. Il n'y a qu'à voir le rythme que leur imposent certains cornacs (dont le notre), ceci afin d faire un maximum d'allers-retours et engranger le plus de pourboires possibles... J'ai notamment lu les pires horreurs à ce sujet en ce qui concerne ces pauvres bêtes. C'est assez lamentable.











    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Arawak le Mer 10 Nov - 16:37

    Pour conclure avec le fort d'Amber, j'ajouterai que le site est envahi par des hordes de vendeurs en tout genre et que vous serez littéralement harcelés dès que vous aurez mis un pied dehors. J'avais déjà vu des vendeurs insistants, mais à ce point, ça dépasse largement tout ce que j'ai pu rencontrer jusque là; une plaie...

    Nous reprendrons donc la route en direction de Jaipur afin d'aller déjeuner, et ensuite poursuivre avec les visites de l'observatoire et du City Palace.

    En cours de route, il n'est pas rare de rencontrer l'un ou l'autre cornac sur son éléphant. Ceux-ci ont l'air moins pitoyables que leurs homologues qui gravissent la pente du fort.


    Nous aurons aussi l'occasion d'admirer au passage un joli palais d'été semblant flotter sur un lac.




    Après une visite d'une fabrique de tapis sans grand intérêt, nous irons prendre notre repas de midi en ville. menu : chicken, rice, vegetables...





    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 66
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Nicole C le Mer 10 Nov - 18:56

    Magnifique suite, Arawak!!! La façade du palais des vents est vraiment très belle!!! Et que dire de ce fort!!!! C'est splendide!!! Merci je me régale!!! Le palais sur l'eau est aussi magnifique et j'aime bien ces scènes de rue qui illustrent bien la vie quotidienne! Une fois de plus tes photos sont vraiment magnifiques!!!

    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Arawak le Mer 10 Nov - 18:58


    Le 3 novembre 1688, naquît le Maharadjah Sawai Jai Singh II. Il monta sur le trône d'Amber dès 1699 et à 14 ans, brillait déjà dans sa carrière militaire. Plus tard, il se consacra entièrement à son amour des sciences et des arts. Ainsi, il abandonna Amber après avoir érigé sa ville palais : Jaipur (cette nouvelle cité devint à l'indépendance la capitale de l'état du Rajasthan).

    En 1719, à Delhi, dans la salle d'audience publique du Fort Rouge, se tenait une séance mouvementée. L'empereur moghol Mohammad Shah et le Maradjah Sawai Jai Singh II étaient témoins d'un débat à la cour, la discussion était fort animée pour établir certains calculs astronomiques.

    C'est que l'empereur devait partir pour une longue expédition et le jour favorable du départ devait être fixé. La controverse venait des positions de certaines planètes qui étaient censées influencer la vie sur terre. Aucun observatoire astronomique n'existait pour vérifier les calculs. Le débat finit de manière peu concluante mais a fait naître une idée dans la tête du Maharadjah d'Amber qui avait étudié et acquis de bonnes connaissances en astronomie et en mathématiques. Sawai Jai Sîngh II décida de construire des observatoires astronomiques.










    Dès 1724, le premier observatoire fut achevé à Delhi, endroit où la controverse était née sur la position des planètes. Ainsi, l'Inde admira pour la première fois des instruments en maçonnerie et pierre massive. Le Maharadjah astronome a continué à réaliser des expériences, des observations pendant près de sept ans, à l'époque des constructions des observatoires. Par la suite, il réforma le calendrier impérial et établit la valeur de l'obliquité de l'écliptique à 23° 28'.

    Sawai Jai Singh II devint immortel grâce au travail réalisé en érigeant des observatoires en pierre : Delhi, Mathura, Varanassi, Ujjain et Jaipur.

    Avec de telles constructions, Sawai Jai Singh II facilita l'approche de l'astronomie et de l'astrologie. Ses observatoires servirent de laboratoires, on pouvait s'y essayer à différents calculs et vérifier par des observations pratiques. Autrefois, ces observatoires servaient à accueillir des séminaires académiques, conférences, discussions et, surtout, à préparer des éphémérides, calendriers et almanachs.

    L'observatoire de Jaipur nous a été présenté par un guide indien qui, nous sachant intéressés par l'astronomie, n'a pas hésité à nous consacrer le temps nécessaire : ce qui a fait notre plus grande joie.








    Le site, situé à 430 mètres d'altitude, occupe une longitude de 75° 49' 9" est et une latitude de 26° 55' 27" nord. Cet observatoire est le plus grand et a été construit après que celui de Delhi a été expérimenté avec succès par le Maharadjah en 1724. La construction fut achevée en 1728, hormis les touches de finition qui demandèrent encore quelques années. L'observatoire est implanté tout près du Palais Royal, permettant au Maharadjah astronome d'effectuer ses observations quand il le voulait.

    Bien que situé au coeur d'une ville turbulente, l'observatoire paraît baigné dans une atmosphère calme et tranquille. Le monument est dans un très bon état de conservation, il a aussi été restauré en 1901. Depuis l'indépendance, c'est un monument national. Connu sous le nom de Jantar Mantar (Jantar = instrument; Mantar = calcul) il est considéré comme l'observatoire en pierre le plus grand du monde.


    avatar
    Lamouette 2

    Nombre de messages : 1383
    Age : 65
    Localisation : Montroulez
    Date d'inscription : 24/11/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Lamouette 2 le Mer 10 Nov - 19:35

    Des sommets de beauté et des abîmes de misère . Des princes passionnés d'art et de sciences et un peuple croupissant dans l'ignorance et la pauvreté. Ce pays est bouleversant et ton reportage en montre bien les ombres et lumières .

    Pour comparer ce qui est comparable, ce maharajah Sawah Jai Singh II était à 15 ans près contemporain de notre Louis XIV qui fut grand bâtisseur et grand amoureux des arts devant l'Eternel mais aussi un monarque absolu ne rêvant que de gloire et ignorant totalement les souffrances de son peuple .
    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 66
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Nicole C le Jeu 11 Nov - 4:42

    Magnifiques ces photos et tes commentaires sont toujours très intéressants, Arawak! Merci!
    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Arawak le Ven 12 Nov - 11:16

    Deux mots d'histoire : Jaipur tire son nom de son fondateur Jai Singh II. Alors qu’après la mort d’Aurengzeb, l’empire moghol déclinait, Sawai Jai Singh II exerçait une grande influence sur les territoires d’Amber et en 1725 il promulgue la construction, en bas de la colline Nahargarh, d’une nouvelle ville, noyau de la future Jaipur dont la construction commencera en 1727. Pour organiser routes et édifices, son architecte, qui venait du Bengale, élabore un plan en quadrillage qui divisait la ville en 9 carrés. Cette configuration originale est conforme aux préceptes architecturaux de l’époque védique et répond à des considérations astronomiques où chaque quartier correspond à une planète de l’astrologie indienne. En effet Jai Singh II était féru d’astronomie et de mathématiques et le Jantar Mantar (l’observatoire) qu’il fait édifier témoigne de cette passion.

    Puis c’est Ram Singh II, éduqué par un major anglais et nourri d’idées progressives et libérales, qui va faire sortir Jaipur de l’ère médiévale en apportant le chemin de fer, la poste, le télégraphe et l’éclairage au gaz. Il construit des écoles, des hôpitaux, l’Albert Hall et le Rambagh Palace. C’est aussi lui qui, en 1876, fait repeindre toute la ville en rose lors de la visite du prince de Gales à Jaipur, d’où son surnom actuel de « ville rose ».

    En cette fin de journée, nous nous rendons donc au City Palace, qui est à deux pas de l'observatoire d'où nous sortons.














    Toujours occupé par la famille royale, le complexe du City Palace fut construit par le raja Jai Singh au coeur de sa nouvelle capitale. C'est l'un des plus imposants et magnifiques exemples d'art et d'architecture. Certains édifices ont été aménagés en musée et sont ouverts à la visite. Le hall des audiences abrite deux immenses jarres de 345 kg en argent d'une contenance de 9 000 litres. Elles servaient à transporter l'eau du Gange nécessaire aux ablutions du maharaja Madho Singh II lors de son voyage en Angleterre en 1902. La résidence privée du maharaja s'élève majestueusement sur sept étages, c'est le Palais de la Lune.








    De la cour du hall des audiences, on accède à la galerie d'art, abritant une très belle collection d'enluminures et de miniatures des écoles mogholes ou encore perses du Rajasthan et quelques sièges à éléphants royaux. Plus loin, on peut voir le Sarhad ki Deorhi, dont l'entrée est une très belle porte de marbre encadrée d'éléphants. La famille royale expose au premier étage du Mubarak Mahal, l'exceptionnel costume régalien du maharaja Madho Singh I qui mesurait près de 2 mètres et pesait 250 kg ainsi que d'autres costumes et pièces tissées, serties de pierres précieuses. Le Palais de la Maharani, épouse du maharaja, accueille aujourd'hui une riche collection d'armes du Rajasthan datant du 15eme siècle dans le très beau décor peint des salles.











    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 66
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Nicole C le Ven 12 Nov - 17:00

    OUF!!! C'est vraiment de toute beauté, Arawak!!! Très beau complexe!!!!
    avatar
    Arawak

    Nombre de messages : 219
    Age : 54
    Localisation : Expatrié en Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2009

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Arawak le Lun 15 Nov - 14:02

    L'étape suivante doit nous mener à Agra, avec au passage la visite de Fatehpur Sikri.

    Mais avant de prendre la route, nous nous rendrons dans un atelier de taille de pierres précieuses, dont Jaipur est le plus grand centre mondial. La gamme disponible dans les bijouteries et les négociants n'est pas limitée aux minéraux originaires de l'Inde. C'est ainsi que l'on trouvera : la citrine, l'améthyste, l'agate, la cornaline, le grenat, la tourmaline, la pierre de lune, l'oeil de tigre, le lapis-lazuli, la labradorite, le cristal de roche (quartz), l'aigue-marine, l'opale, le jade, sans compter la turquoise et le corail la plupart du temps faux.






    Ceux qui sont intéressés doivent en effet savoir que les fausses pierres abondent et qu'il vaut mieux faire ses achats dans une bijouterie. Quelques magasins vendent des statuettes de divinités sculptées dans la plupart de ces variétés minérales; il s’agit le plus souvent de Ganesh, le Dieu auspicieux par excellence.






    Jaipur est également le grand centre de taille des pierres précieuses de couleur : émeraude, rubis, saphir. Seul le rubis est autochtone et n'a, le plus souvent, pas la même qualité que celui de Birmanie ou du Vietnam. Surat (Gujarat) est un centre de taille du diamant qui a émergé ces dernières années. Dans les matières minérales, on n'oubliera pas qu'Hyderabad (Andhra Pradesh) est le centre incontesté des perles. Puisqu'on parle de perles, il est a noter que l'Inde est un producteur notable de perles de verre coloré pour la fabrication de colliers et bracelets fantaisie. On en trouve de nombreuses variétés à Delhi ou à Varanasi (Uttar Pradesh).

    Après cette petite visite très instructive, nous prenons donc la route et traversons la campagne indienne. Le paysage défile, monotone, et nous traversons de nombreux villages, l'occasion de nous rendre compte à nouveau du niveau de vie des indiens y habitant.


















    Contenu sponsorisé

    Re: Inde - Octobre 2010

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 23 Fév - 5:06