L¨'île de Bréhat

    Partagez
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    L¨'île de Bréhat

    Message par Roger le Lun 1 Nov - 22:01

    L'île de Bréhat





    Elle est en Bretagne, bien sur et j'ai trouvé quelques photos assez sympas de cette île où le vélo semble le seul moyen de locomotion mécanisé.
    Bréhat est bien entendu une île française située en bretagne dans le département des Côtes-d'Armor au nord de la pointe de l'Arcouest.
    Bréhat a prêté son nom à l'Archipel de Bréhat dont elle est l'île la plus grande. Son nom breton est Enez Vriad.


    En fouillant sur la toile j'ai découvert qu'on l'appelle aussi l'île Jardin. . Y parrait qu'il y a des fleurs partout et voilà ce qu'en disent les T.O et les différents organismes de tourisme en région.
    UNE NATURE PARTOUT PRÉSENTE
    BRÉHAT est un site privilégié qui offre une faune et une flore exceptionnelles. De nombreuses espèces d'oiseaux marins y vivent et se reproduisent en harmonie. Le climat de BRÉHAT permet la persistance d'une flore splendide. Vous admirerez à BRÉHAT de nombreuses variétés aux couleurs chatoyantes et aux fragrances raffinées.
    L'île de BRÉHAT est un site exceptionnel.
    Merci de penser aux générations futures et de respecter sa faune et sa flore.






    Il y a semble t-il beaucoup d'agapanthes
    L'agapanthe
    dans les jardins bréhatins, l'agapanthe est omniprésente. Les boules de fleurs bleues ou blanches de plus de 20 cm jaillissent des buissons de feuilles et forment un spectacle étonnant. Ces belles exotiques sont originaires d'Afrique du Sud et d'Australie.




    de vipérines (L'échium)
    Vous serez surpris par cette plante géante qui peut atteindre 3m de haut. C'est une exotique qui vient des Canaries et profite du climat bréhatin pour s'épanouir.




    d'hortensia
    Les grands buissons roses, blancs ou bleus de l'hortensia fleurissent partout en Bretagne. Mais cette plante originaire d'Amérique du Nord et du japon apprécie particulièrement le doux climat de Bréhat, et ses couleurs y sont éclatantes.



    d'agaves,








    Les maisons types de l'île









    La population permanente a fortement diminué (1 559 en 1873, 1 400 en 1952, 653 en 1982), en revanche la population estivale peut atteindre une dizaine de milliers d'habitants.



    Le moulin de Birlot
    Le moulin à marée du Birlot a été construit entre 1633 et 1638. Pendant tout l'ancien régime, il est la propriété du duc de Penthièvre, seigneur de l'île de Bréhat. Ce moulin est un moulin banal, c'est-à-dire que tous les habitants d'un territoire (ou banlieue) sont obligés d'aller moudre leur grain à ce moulin.




    En 1744, de grosses réparations sont faites au moulin à mer : la maçonnerie doit être reprise ainsi que la toiture, la digue et la chaussée. C'est d'ailleurs cette date qui figure sur la pierre de la porte de la façade. Après cette remise en état complète, le moulin n'a pas subit de gros travaux jusqu'au début de ce siècle.




    Il va continuer à moudre le grain pour produire la farine des Bréhatins. Mais vers 1920, un boulanger vient s'installer sur l'île et importe sa farine du continent, farine probablement plus blanche que celle produite par le moulin à mer. Les Bréhatins prennent goût au pain blanc et ce moulin qui n'est plus rentable, arrête de tourner.


    Le moulin au début du siècle dernier


    Petit à petit, le moulin, passant de propriétaire en propriétaire, se dégrade. Une toiture de fibrociment à deux pans remplace le chaume : elle ne résistera pas à l'ouragan de 1987.
    En 1990, la commune de Bréhat achète le site du moulin du Birlot (bâtiment, digue et étang) : le moulin est sauvé !






    Dernière édition par Roger le Lun 1 Nov - 22:54, édité 4 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: L¨'île de Bréhat

    Message par Roger le Lun 1 Nov - 22:31

    et puis cette île a aussi son phare. Le phare du paon
    Le phare du Paon est situé sur la roche du Paon au nord de l'île de Bréhat.
    Avec le phare du Rosédo, il donne la direction du passage par l'écueil de la Horaine.

    Le premier phare, une tourelle carrée avec un corps de logis, a été construit à partir de 1858 et mis en service en 1860 puis électrifié en 1942,





    mais dynamité par les allemands en 1944.

    L'actuel phare du Paon (penn = tête en breton) est daté de 1949. C'est un feu fixe, entièrement automatisé et aucun gardien n'y assure de veille permanente alors que jusqu'en 1944 la surveillance était assurée par des femmes. Le phare est construit en granit rouge de Bréhat et de Ploumanac'h. Selon la légende, la couleur rouge provient du sang d'un père précipité à la mer par ses deux fils ! (Source : IUFM de Bretagne).



    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Lamouette 2

    Nombre de messages : 1383
    Age : 65
    Localisation : Montroulez
    Date d'inscription : 24/11/2009

    Re: L¨'île de Bréhat

    Message par Lamouette 2 le Mer 3 Nov - 13:28

    Merci Roger, tu m'as donné envie de visiter Bréhat , île sur laquelle je n'ai jamais posé mes papattes de mouette . Que veux-tu, c'est plus fort que nous, les finistériens, quand on entend parler des Côtes d'Armor on ne peut pas s'empêcher de frissoner ..peut-être en souvenir de l'époque pas si lointaine où elles s'appelaient Côtes du Nord ..

    Pour le micro climat on est gâtés aussi. la preuve, le magnifique jardin exotique de Roscoff et en face, lîle de Batz avec le jardin Delaselle

    Sur ce petit lien vous pouvez faire défiler pas mal de photos


    http://www.jardin-georgesdelaselle.fr/00Site2009/planjardin9.html

    PS: en cliquant à gauche du plan dans la zone technique sur le mot canons en rouge, vous aurez en prime droit à une chouette histoire .




    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: L¨'île de Bréhat

    Message par Roger le Mer 3 Nov - 22:41

    excellent le lien que tu nous a proposé.
    Y a pas besoin d'aller dans les caraïbes pour fouiller les fonds sous marins à la recherche d'amphores et autres souvenirs d'autrefois.
    Les cotes bretonnes regorgent de trésors.


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.

    Contenu sponsorisé

    Re: L¨'île de Bréhat

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 13:07