modèles de discours pour fêter les 60 ans d'une personne

    Partagez
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    modèles de discours pour fêter les 60 ans d'une personne

    Message par Roger le Sam 5 Sep - 18:50

    Modèles de discours à lire pour un anniversaire ( 60 ans )


    Modèle numéro 1
    Discours pour les 60 ans d'un(e) ami(e) (1)


    Cher/Chère ___ [Citez le prénom de votre ami(e)],

    60 ans, le bel âge ! L’âge de la maturité ! J’espère que cela ne te gêne pas, mon cher/ma chère ___ [Rappelez le prénom de votre ami(e)] que je cite ton âge, en ce beau jour de ton anniversaire… Il paraît que cela ne se fait pas, après 50 ans… Mais, pourquoi ? Quand on atteint ses 60 printemps, juste après la mitan –mitan signifiant le milieu– de sa vie, il est bien beau de dire que l’on a l’âge de la sagesse, de la réflexion et de la maturité.

    La maturité, c’est comme un beau fruit, bien mûr, une pomme, une Golden delicious, une Booscop, une Royal gala, une Granny smith, une Reinette, avec ses couleurs jaunes, oranges, rouges. Un peu comme tes couleurs à toi, avec ta bonne mine…

    Ou comme une poire, une Passe-crassane, une Beurré-hardy, une Guyot, une Williams, avec lesquelles on sait faire les si bonnes tartes que nos grands-mères nous ont apprises.

    Maturité des petits fruits aussi, la cerise toute acidulée comme la Montmorency ou toute sucrée comme la Bigarreau, la quetsche, couleur mauve, couleur prune, le raisin bien doré ou noir comme le Muscat, si sucré et savoureux….

    Oui, cette belle maturité des fruits me fait penser à tes qualités, à la douce saveur de ta présence, au goût inimitable de tes paroles que l’on aime boire, lorsque tu nous racontes tes anecdotes ou histoires du jour, à ta douceur semblable à celle des pêches, pêches blanches, pêches jaunes ou pêches de vigne, veloutées.

    Mais, il n’y a pas que les beaux fruits pour traduire ta personnalité. Je pense aussi à la nature de nos campagnes, à la terre parfois ocre, parfois beige, parfois rouge, à la beauté du blé qui mûrit à l’été ou des tournesols héliotropes qui cherchent le soleil. Toutes ces beautés de la nature me font penser à ton caractère si agréable et apaisé, apaisé par les années qui, peu à peu, nous ont fait réfléchir et nous rassurent, nous donnent une impression de plénitude et de satisfaction, comme ces vignes gorgées de soleil, ces oliviers aux feuilles argentées bruissant sous le vent du Midi, ces garrigues résonnant du chant des cigales.

    Oui, mon cher/ma chère ___ [Rappelez le prénom de l’ami(e)], parler de toi me donne envie d’évoquer cette belle nature tranquille qui nous enchante lorsque nous la contemplons. Et pour tes 60 ans, pour célébrer cet anniversaire de la maturité, c’est cette ode à la nature que j’ai eu, timidement, envie de composer pour toi. Je n’ai pas le talent de Giono pour parler de l’arrière pays provençal, de Manosque et des oliveraies, ni celui de Colette, originaire de la Puisaye, dans l’Yonne, pour te décrire les « vrilles de la vigne », du nom d’un de ses livres, ni même encore celui de Pierre-Jakez Hélias, racontant la lande bretonne et le pays bigouden.

    Je ne suis pas un de ces écrivains-là, je ne suis que ton ami(e), qui t’aime et t’apprécie pour tout ce que tu es et représentes, pour tout ce que tu as donné dans ta vie et continueras de donner, sachant que, de ton côté, tu mérites de recevoir le meilleur de la part de ton mari/ta femme, de tes enfants [éventuellement petits-enfants], de ta famille, de tes collègues/[de tes anciens collègues], de tes proches et de tes amis.

    Pour tes 60 ans, j’ai le plaisir de te remettre ce petit cadeau que j’ai/que nous avons choisi avec attention, pour toi. Nous te souhaitons de continuer de cultiver ton beau jardin de la vie et d’avancer sereinement sur les chemins de notre si belle campagne commune.





    ---------------------------------------------






    Modèle numéro 2
    Discours pour les 60 ans d'un (e) ami (e) (2)

    Mon très cher (Ma très chère) [vous prénommez votre ami(e)],

    Soixante ans ! Bien sûr chaque décennie a ses charmes, ses obligations, ses responsabilités, ses peines et une force nous est donnée pour cela.

    Je t'avoue qu'arriver à 60 ans, c'est la préparation à des heures merveilleuses d'une étape exceptionnelle dans ta vie.

    C'est la préretraite, un peu moins de travail au bureau, et un peu plus de temps à consacrer aux activités que nous aimons faire, à rencontrer parents et amis plus souvent. Ce peut-être aussi de commencer enfin à voyager, à partager plus de temps avec nos petits-enfants, on apprend tellement avec eux.

    Tu peux aussi en profiter pour acquérir des nouveaux horizons culturels, ou même retourner sur les bancs d'une école, Que de découvertes encore à venir !

    La première d'entre elles dans l'ordre chronologique sera de t'avoir organisé ce souper surprise. Rassure-toi il y aura autre chose que de la soupe, car tu as encore toutes tes dents, celles qui te permettent de croquer dans la vie.

    Des amis présents, mais aussi partout en France se manifesteront à toi ce soir. Ton téléphone portable est allumé, l'écran d'ordinateur également, car tu auras l'immense joie d'y découvrir les mails de tes nombreuses amis disséminés dans l'hexagone, et même dans le monde. Certains préférant l'expression écrite plus profonde, qui permet ainsi de toucher au plus près du cœur, le tien en l'occurrence. Ce dernier moyen d'expression facilitant le contrôle des émotions qui ne seront pas orphelines ce soir.

    Tu as déjà reçu d'ailleurs des courriers à l'ancienne, comme on appellera certainement un jour les courriers postaux, et tu en as été particulièrement ému.

    A propos d'émotion, j'ai posé sur une table à côté d'ici, un livre d'or, dans lequel chacun de tes amis pourra s'exprimer, s'épancher, en écrivant tout le mal qu'ils pensent de toi avec ces mots à lui. J'utilise à dessein cette antiphrase, pour exprimer avec pudeur le sentiment de tes amis à ton égard.

    Quand je regarde hier, je me souviens de tous les beaux et heureux moments de ta vie. Il y a eu bien sûr des chagrins et des grandes peines. Mais les grandes joies ont également été bien présentes dans ton existence, à l'image de ce jour qui sera à jamais marqué d'une croix blanche.

    Ce sont ces grands moments qui nous projettent en avant et nous maintiennent en vie, pleins d'enthousiasme pour l'avenir à construire, en nous éclairant à la lumière des évènements sur les sentiers menant à demain.

    Mais je n'oublie pas non plus les êtres chers qui nous ont précédés, et qui demeurent bien présents par les souvenirs parfois émouvants ou drôles qu'ils nous ont laissés, leurs partages et leurs enseignements.

    Je crois qu'il faut vivre aujourd'hui pleinement et sans rien regretter, comme si ce devait être la dernière journée.

    Je te souhaite plein de projets pour demain et leurs réalisations. Que de nombreuses joies, de nouvelles rencontres et des découvertes de toute sorte alimentent ton chemin, et te nourrissent le cœur et l'esprit.

    Je ne demande qu'une chose à la Providence, de te conserver en bonne santé. Je me suis fait le porte-parole de tes chers amis qui t'aiment très fort. Très joyeux soixante ans et tous mes compliments. C'est l‘heure de faire la fête !




    ------------------------------------------






    Modèle numéro 3
    Discours du fils fêtant le 60e anniversaire de son père

    Nous sommes tous réunis aujourd’hui pour fêter les 60 ans d’un homme, et quel homme, mon père !

    Mon père, ce héros mythique n’a pas eu à vaincre le Minotaure, ni à éviter le chant des sirènes. Heureusement pour moi, car alors, j’aurais dû écrire l’Iliade et l’Odyssée. Mais je ne m’appelle pas Homère, et par un simple discours, je vais rendre hommage à mon père.


    À 10 ans, je l’imagine aisément. Ne rêvait-il pas déjà d’être pilote de chasse, pompier ou Zorro ?

    À [Donnez l’âge du mariage], le beau Tarzan a daigné revêtir un seyant costume pour épouser sa jolie Jane.

    Quand je suis arrivé en ce monde, mon père a ressorti ses déguisements : à celui du Père Noël, plusieurs années je me suis laissé prendre.

    Mais j’ai fini par comprendre que mon père était un homme. Avec de grandes qualités [Citez plusieurs qualités] et quelques petits, tous petits défauts. Tiens, pour épargner mon auditoire, je n’en citerai aucun. Dommage ? Ah, public tu es bien curieux…


    Où en étais-je ? Oui, à ce père devenu homme. Ai-je été déçu ? Pas vraiment. Sans doute cette révélation venait-elle au bon moment.

    Il m’a aidé à grandir, a fait son devoir : me donner les clés pour ouvrir des portes (mais non, je ne me prends pas pour Arsène Lupin) ; me donner les connaissances pour m’aventurer dans des mondes inconnus (mais non, je ne me prends pas pour le Capitaine Némo)… Et lorsque j’ai voulu prendre mon envol, nous étions tous les deux prêts. N’est-ce pas le plus beau cadeau qu’un père puisse faire à son fils ?

    Lui-même a pris un nouveau cap, un nouveau rythme. Il a de nouveaux loisirs, [Citez certaines activités : jeux de cartes, cinéma, sorties, voyages, jardinage, bricolage,…].

    Et de fil en aiguille (non, Maman ne s’est jamais prise pour Pénélope), le héros s’est empâté, l’homme est devenu encore plus humain. Difficile de reconnaître en [Décrivez succinctement la personne fêtée. ex : en cet homme mûr, en ce sage à la crinière blanche, en ce barbu ventripotent] le [adjectif : ex : mince, fringant, svelte…] le jeune homme d’autrefois ? Ceux qui pensent cela ne savent pas regarder. « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux » dit le renard de Saint-Exupéry.

    Bientôt [ou aujourd’hui], Ulysse (ah, mais vraiment, je m’entête), d’un regard attendrissant, regarde[ra] la marmaille de ses enfants.

    Le temps s’étire encore un peu et c’est tant mieux. Profites-en, papa, on n’a pas tous les jours 60 ans.

    Tiens… Je n’avais pas vu…

    La signature… Au bas de cette feuille.

    Signé Zorro.

    N’est-ce pas merveilleux, papa, pour tes 60 ans ?

    Allons, chers amis, sabrons le champagne à celui à qui, Zorro a écrit.






    -----------------------------------------





    Modèle numéro 4
    Discours de la fille fêtant le 60e anniversaire de sa mère



    Maman a 60 ans aujourd’hui. Difficile de ne pas le crier par-dessus les toits. La rumeur est parvenue à ceux qui sont ici aujourd’hui pour fêter cet anniversaire. Comment honorer notre héroïne de ce jour, autrement que par un petit discours ?


    Maman, déjà 60 ans et je ne t’ai pas vu grandir. Je n’étais pas née que déjà tu testais ton pouvoir de séduction. Papa a flashé sur la belle jeune fille que tu étais. Tu croyais au prince charmant et il est arrivé.

    Tu interrogeais alors ton miroir et immanquablement il te répondait : « X [Donnez le nom de la personne fêtée], tu es la plus belle. »

    Quelques années plus tard, tu jouais encore à la poupée… Avec moi, bien sûr. Et toujours ton miroir à ta question, répondait : « Tu es la plus belle des femmes que je connais. »

    Habile funambule, entre deux âges tu avançais.

    Et toujours ton miroir répondait : « Tu es la plus belles des femmes de 50 ans que je connais. »

    Mais un jour, faisant tienne cette morale de La Fontaine « tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute », tu as décidé de te passer de son avis. Adieu miroir roué.

    Tu préfères te fier aux regards de tes enfants, de tes petits-enfants. Et que voudrais-tu y lire, que voudrais-tu qu’ils sachent de toi ?


    Que la vie, pour toi, Maman n’a pas toujours été un long fleuve tranquille.

    Que… contre vents et marées, tu as toujours su tenir le cap. Les voyageurs que nous sommes [Citez votre père et éventuellement le prénom de vos frères et sœurs], embarqués sur ton navire, n’ont pas eu à se plaindre de leur capitaine. Bien sûr, ta boussole s’est quelques fois emballée, affolée. Mais tu as toujours su te réorienter.

    Aujourd’hui, la mer est plus calme, plus plate et tu te dis : « Ma vie, je ne l’ai pas vu passer ». Tu te demandes « Et maintenant, que vais-je faire, de tout ce temps que sera ma vie ?»

    Bon, tu n’as jamais sauté en parachute, passé ton permis de conduire poids lourd, surfé sur les vagues… Rien de dramatique.

    Mais tu peux bavarder avec tes amies sans te soucier de regarder ta montre, voyager hors saisons sans penser aux vacances scolaires, vivre à ta guise sans souci des conventions. Et tu sauras toujours inventer des nouveaux stratagèmes pour séduire ton petit monde.


    Tout est possible, maman, tu n’as que 60 ans aujourd’hui. Alors, au nom de tous, je te souhaite un bon anniversaire.






    -------------------------------------------------


    Dernière édition par Roger le Dim 6 Sep - 14:24, édité 2 fois
    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 65
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: modèles de discours pour fêter les 60 ans d'une personne

    Message par Nicole C le Dim 6 Sep - 5:29

    Merci Roger! On ne sait jamais, ça pourrait être utile!!!
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: modèles de discours pour fêter les 60 ans d'une personne

    Message par Roger le Dim 6 Sep - 12:49

    Modèle numéro 5
    Discours du fils fêtant le 60e anniversaire de son père



    Nous sommes tous réunis aujourd’hui pour fêter les 60 ans d’un homme, et quel homme, mon père !

    Mon père, ce héros mythique n’a pas eu à vaincre le Minotaure, ni à éviter le chant des sirènes. Heureusement pour moi, car alors, j’aurais dû écrire l’Iliade et l’Odyssée. Mais je ne m’appelle pas Homère, et par un simple discours, je vais rendre hommage à mon père.


    À 10 ans, je l’imagine aisément. Ne rêvait-il pas déjà d’être pilote de chasse, pompier ou Zorro ?

    À [Donnez l’âge du mariage], le beau Tarzan a daigné revêtir un seyant costume pour épouser sa jolie Jane.

    Quand je suis arrivé en ce monde, mon père a ressorti ses déguisements : à celui du Père Noël, plusieurs années je me suis laissé prendre.

    Mais j’ai fini par comprendre que mon père était un homme. Avec de grandes qualités [Citez plusieurs qualités] et quelques petits, tous petits défauts. Tiens, pour épargner mon auditoire, je n’en citerai aucun. Dommage ? Ah, public tu es bien curieux…


    Où en étais-je ? Oui, à ce père devenu homme. Ai-je été déçu ? Pas vraiment. Sans doute cette révélation venait-elle au bon moment.

    Il m’a aidé à grandir, a fait son devoir : me donner les clés pour ouvrir des portes (mais non, je ne me prends pas pour Arsène Lupin) ; me donner les connaissances pour m’aventurer dans des mondes inconnus (mais non, je ne me prends pas pour le Capitaine Némo)… Et lorsque j’ai voulu prendre mon envol, nous étions tous les deux prêts. N’est-ce pas le plus beau cadeau qu’un père puisse faire à son fils ?

    Lui-même a pris un nouveau cap, un nouveau rythme. Il a de nouveaux loisirs, [Citez certaines activités : jeux de cartes, cinéma, sorties, voyages, jardinage, bricolage,…].

    Et de fil en aiguille (non, Maman ne s’est jamais prise pour Pénélope), le héros s’est empâté, l’homme est devenu encore plus humain. Difficile de reconnaître en [Décrivez succinctement la personne fêtée. ex : en cet homme mûr, en ce sage à la crinière blanche, en ce barbu ventripotent] le [adjectif : ex : mince, fringant, svelte…] le jeune homme d’autrefois ? Ceux qui pensent cela ne savent pas regarder. « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux » dit le renard de Saint-Exupéry.

    Bientôt [ou aujourd’hui], Ulysse (ah, mais vraiment, je m’entête), d’un regard attendrissant, regarde[ra] la marmaille de ses enfants.

    Le temps s’étire encore un peu et c’est tant mieux. Profites-en, papa, on n’a pas tous les jours 60 ans.

    Tiens… Je n’avais pas vu…

    La signature… Au bas de cette feuille.

    Signé Zorro.

    N’est-ce pas merveilleux, papa, pour tes 60 ans ?

    Allons, chers amis, sabrons le champagne à celui à qui, Zorro a écrit.






    -----------------------------------------------






    Modèle numéro 6
    Discours d’un conjoint ou d’un mari fêtant le 60e anniversaire de sa conjointe ou épouse




    Ma femme, mon épouse a 60 ans aujourd’hui. Que sonnent les cloches, que les pigeons voyageurs du monde entier portent ce message à tous : il y a 60 ans naissait X (nom de la personne). Non ? Ils sont déjà assez nombreux à le savoir…Tu veux que cela reste entre nous ? Comme tu voudras.

    Il faudra bien pourtant que je dévoile… Mais non, ne crains rien, je vais juste dire quelques mots en ton honneur. Un simple « bon anniversaire » ne saurait suffire.


    Que n’aurais-je donné, pour être une souris, le jour de ta naissance ? Un certain (jour et mois de naissance)… Le soleil a dû briller ce jour-là, les oiseaux ont chanté à s’en égosiller, impossible qu’il en soit autrement ! Bon, je t’ai attendu un certain nombre d’années. Je le reconnais, j’ai été chanceux de te rencontrer. Tu avais X (nombre d’années), j’en avais (nombre d’années).

    « Sous le pont Mirabeau coule la Seine

    Et nos amours,

    Faut-il qu’il m’en souvienne »


    Bras dessus, bras dessous, je t’ai vu te transformer en femme. Je devrais dire… « Petit à petit », je t’ai vu te transformer en femme : non, non, rien de monstrueux, des petits changements presque imperceptibles, perceptibles à ceux qui savent les regarder, - et je m’honore d’en faire partie.

    « Sous le pont Mirabeau coule la Seine

    Et nos amours,

    Faut-il qu’il m’en souvienne »


    Tu es devenue grand-mère. Quelle idée aussi qu’a eu X (nom du fils ou de la fille), de faire un petit. En un rien de temps, on change de statut. Mais celui de grand-mère te va à merveille. (Une anecdote avec petits enfants). Petits bobos à l’âme, petits bobos au cœur, de tout cela, tu sais consoler ton monde.

    Femme (adjectif, ex : aimante), mère (adjectif, ex : attentive) ; grand-mère (adjectif : ex : affectueuse), tu es tout cela à la fois.

    Je sais que tu attends impatiemment la retraite ; je sais tes projets et je n’attends que le moment de les partager (ou tu n’as pas attendu la retraite pour te lancer dans de nouveaux défis, de nouveaux projets et je souhaite que tu les réalises au mieux). Alors continue sur ta lancée.

    Tiens, les cloches ont cessé de sonner ; les pigeons voyageurs sont arrivés à bon port, alors c’est pour tous le moment de dire en chœur, joyeux anniversaire, X (nom de la personne fêtée).





    ---------------------------------------------






    Modèle numéro 7
    - Discours du fils fêtant le 60e anniversaire de sa mère



    Ça y est, le grand jour est arrivé : tu les attendais si impatiemment tes 60 ans ! Tu as enfin rejoint le clan des seniors, ceux à qui, dans les transports en commun, si l’on est poli, on cède sa place.

    Nous sommes tous réunis pour te célébrer et par ce petit discours, je voudrais t’honorer. Excuses-en d’avance le caractère caustique, je n’ai rien trouvé de mieux pour ne pas endormir mon auditoire.


    Maman, tu pourras enfin la réclamer ta carte vermeil, euh… non, excuse-moi, ça n’existe plus. La SNCF parle de carte « senior », aujourd’hui. Vermeil, ça fait penser à merveille, un peu gnangnan, non ?… mais Senior, ça pose tout de suite son homme ou sa femme.

    « Elle est pas belle la vie ? » « On ira où tu voudras, quand tu voudras… »


    Alors avant de nouveaux départs - en bateau, en train ou en avion - revenons un peu sur la géographie de ton passé :

    Tu as passé sans difficulté tous les caps : (on peut utiliser d’autres noms de caps : Ferret, Blanc, Manuel, Blanc-Nez…)

    - Celui de Bojador (pour les férus de géographie, c’est au Sahara occidental), comme le beau jeune homme que tu as adoré, notre père.

    - Celui de Bonne Espérance, aussi bien nommé le Cap des Tempêtes (celui-là tout le monde sait où il est et l’a expérimenté), la vie de famille, quoi, avec son lot de problèmes. Tu vois de quoi je parle ? Pas la peine de m’étendre là-dessus. D’ailleurs tu l’as doublé très vite, celui-là.

    - Il y a eu celui « des aiguilles » (en Afrique du Sud), tu sais, celui où l’on est titillé par des maux divers et variés.

    Et aujourd’hui ? Tu pourrais pousser jusqu’au Cap Canaveral… Euh…Non, décidément, rien ne va, non, non, je n’ai encore rien bu. Où en étais-je ? Ah ! Le Cap Canaveral ? Celui-là n’est pas un cap géographique, mais une base américaine de lancement. Mais à tout bien réfléchir, ce pourrait être le point de départ de ton envol vers la sagesse. Simple suggestion.


    Trêve de plaisanterie. Certains se sont perdus dans l’océan de ton passé. J’entends même quelqu’un me dire que si ça continue, il jette l’ancre. D’accord, d’accord.

    Revenons aux choses sérieuses, revenons, Maman, à tes 60 ans.

    Moi, je te vois bien grossir les rangs des cinéphiles du lundi et papoter en toute intimité avec X (nom d’une amie), avant la séance. Non… pendant, c’est interdit.

    Oui, oui, tu as raison, il faut rentabiliser ta carte senior.

    Peut-être deviendras-tu adepte d’un club de sport (ex : de Taï-chi-chuan, de gymnastique douce, de yoga…)

    À moins que tu ne choisisses de t’inscrire au club du 3e âge pour disputer des parties de scrabble, pour essayer d’écouter des conférences d’imminents professeurs en comprimant tes bâillements, ou te promener en forêt avec tes amis ?

    À moins que papa ne te retienne prisonnière. Ne te restera plus qu’à t’occuper de lui, de nous tes enfants et de tes petits-enfants. Presque rien à faire, en quelque sorte…


    Rien dans ce discours, au fond, n’est peut-être vrai. Je l’ai rédigé pour le simple plaisir de parler de toi, maman.

    Tous les possibles te sont ouverts. Tes 60 ans, tu les portes avec grâce, légèreté, Maman, et je te souhaite, au nom de tous ceux qui partagent cette belle journée, un joyeux anniversaire.






    ------------------------------------------






    Modèle numéro 8
    -Discours de la conjointe ou de l’épouse fêtant le 60e anniversaire de son conjoint ou mari



    X (nom de la personne) ou Mon mari a 60 ans aujourd’hui. « Sonnez hautbois, résonnez musettes ». Ah, non, ça, c’était le « divin enfant ». Je ne suis pas sûre que la comparaison soit judicieuse…

    60 ans, pas facile de reconstituer pour ta famille et tes amis, le puzzle de ta vie. Certainement, dans mon discours, manqueront certaines pièces.

    Au centre donc, ta naissance à (lieu).

    Quelques pièces plus loin, ton enfance avec (noms des frères et sœurs, amis…), les bêtises de ton enfance (citer un événement particulier).

    Une autre pièce et te voilà adolescent (adjectif : calme, sérieux, impétueux, coureur de jupons, fugueur…) Tes frasques, ce seront les pièces manquantes du puzzle.

    La pièce que je préfère… On peut en parler, non, ça ne te gêne pas ?

    Notre rencontre ce (jour, circonstances). Quelques bons morceaux de notre vie à deux : (événements particuliers : voyage de noces, vacances…).

    Pour parler de ta vie professionnelle, quelques portraits de tes collègues bien aimés : X, Y, Z (noms de collègues).

    La pièce que je préfère, ah, non, je l’ai déjà dit. Laquelle choisir, je ne sais plus. Celle-là aussi je l’aime particulièrement : c’est celle de nos enfants, X, Y, Z (noms des enfants).

    Et maintenant, à deux (nombre d’années avant la retraite) doigts de la retraite, les pièces, je ne les ai pas.

    Je les voudrais chantournées, autrement dit pleines de courbes et de contre-courbes, cylindriques, cubiques, octogonales, polygonales… au fond peu importe, du moment qu’elles soient ornées d’un beau motif décoratif. Construit nous de belles pièces, où tu t’incarneras dans ce que tu as de plus beau, dans ce qui te plaît le plus, où tu marqueras ton existence d’un feu d’artifice visible à des lieux. Je ne doute pas de ton habileté.

    Que te dire de plus… Ah, si ! j’oubliais… Au nom de tous ceux qui sont ici réunis, bon anniversaire, chéri.






    ---------------------------------------------


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: modèles de discours pour fêter les 60 ans d'une personne

    Message par Roger le Dim 6 Sep - 13:50

    Modèle numéro 9
    -Discours de la fille fêtant le 60e anniversaire de son père




    Papa, tu as 60 ans aujourd’hui. Comme la petite fille d’autrefois, j’aurais aimé, pour ton anniversaire, t’offrir un poème. Mais j’ai eu peur du ridicule, et la petite musique des mots n’est pas toujours facile à capter. Alors j’ai écrit ce texte, avec des phrases simples, pour te rendre hommage.


    Papa, enfant quand tu me regardais du haut de ton mètre (taille exacte), j’étais impressionnée.

    Mais j’ai appris à te connaître.

    Avant ma naissance, tu avais un passé.

    Jeune homme (adjectif talentueux, fougueux, sérieux…), tu as étudié (discipline)

    Tu as rencontré Maman et tu as fait de beaux enfants

    Dis donc, papa, ta vie, c’est un conte de fées dont tu es le héros

    Pour moi, tu as été tour à tour, le prince charmant, l’ogre, l’aventurier

    Tu aimais te transformer

    En père Noël, tu as essayé de te déguiser

    Mais j’ai trop vite deviné qui tu étais

    En père fouettard, tu voulais en jeter

    Étrange tu n’y es jamais arrivé !


    En paterfamilias, tu as eu du mal à t’imposer (ou tu t’es sans difficulté imposé)

    Tu as été un papa (adjectif : ex : affectueux, aimant, silencieux, distant…)

    De toi, j’ai hérité ce trait de caractère (trait de caractère du père) qui fait ma fierté

    De toi, je n’ai pas hérité (une passion, une manière d’être…)

    Dois-je le regretter ?


    Quoique tu fasses, tu l’as bien mérité

    Ce temps qui t’est offert

    De l’utiliser à ton gré

    Chaque minute, tu pourras savourer,

    Penser, méditer, pester, jargonner ; (autres verbes)

    Le temps ne t’est pas compté.


    La réclameras-tu ta carte senior ?

    Continueras-tu à (activité. ex : fréquenter ton bistrot préféré, bichonner ton carré de légumes….) ?

    Ou t’enfermeras-tu

    À l’étage d’une fusée

    À la conquête de mondes ignorés ?

    Tout est possible, papa, tu n’as que 60 ans aujourd’hui. Alors, au nom de tous, je te souhaite un bon anniversaire.






    ----------------------------------------------






    Modèle numéro 10
    Discours de la fille fêtant le 60ème anniversaire de sa mère (2)



    Chère maman,

    Aujourd’hui, en ce ____ [Rappelez la date], jour de ton anniversaire, j’ai envie de te mettre à l’honneur, ma chère maman, mais aussi, envie de célébrer un peu toutes les femmes, plus exactement la femme. Et cela, parce que tes qualités, l’amour que tu m’as toujours porté [à moi et à mon/mes frères et ma/mes sœurs, modifiez si nécessaire] et ta personnalité bien particulière font que tu es, à mes yeux, non pas la maman parfaite, ni la femme idéale, mais un peu une maman universelle ! De plus, grâce à l’âge que tu atteins aujourd’hui – que je ne rappellerai pas, mais que tout le monde connaît, bien entendu -, tu es une maman qui a vécu tant de choses dans ton existence, connu tant d’évènements et de situations, côtoyé tant de personnes.

    Ton anniversaire me donne donc envie d’évoquer les femmes, de tous temps célébrées par les artistes du monde entier, chantées par les poètes, dépeintes par les artistes, racontées par les romanciers, mises en scène par les cinéastes ou hommes de théâtre.

    Sans doute, un des poètes qui a parlé de la femme avec le plus de talent fut Aragon, qui vouait un amour infini à Elsa Triolet. Il disait lui-même que la femme est l’avenir de l’homme, cette phrase célèbre reprise dans les années 70 par Jean Ferrat, chantant : « Le poète a toujours raison, Qui voit plus haut que l’horizon, Et le futur est son royaume, Face à notre génération, Je déclare avec Aragon, La femme est l’avenir de l’homme ». Aragon écrivait Les Yeux d’Elsa pour sa femme aimée, aujourd’hui, Arno chante Les Yeux de ma mère pour sa maman, dont je reprends la chanson pour toi : « Dans les yeux de ma mère, il y a toujours une lumière ».

    Les peintres aussi, à toute époque, ont mis en valeur la femme, comme Botticelli l’Italien, Rubens le Flamand. Nul doute qu’un de ces peintres, ou un autre plus contemporain, aurait su mettre en valeur la douceur de ton visage, le charme de ton sourire, la beauté de tes mains, le soyeux de tes cheveux, [Ajoutez et modifiez les expressions, selon les caractéristiques physiques de votre maman].

    En ce qui concerne la littérature et les livres, je sais à quel point tu as aimé lire ceux parlant des femmes, comme _______ [Citez des livres personnels que votre maman a lus] ou de façon plus universelle, les écrits de Simone de Beauvoir ou Belle du Seigneur d’Alfred Cohen, un hymne à la femme et à l’amour et tant d’autres.

    Les cinéastes, qu’ils soient hommes ou femmes, ont su mettre en scène la femme, la femme amoureuse, la femme jalouse, la femme héroïque, la femme enfant, la femme politique ou autre, l’énumération serait trop longue… Toi-même, je sais à quel point tu as aimé le film ___ [Citez un des films préférés de votre maman] ou encore, dans un autre genre, le film ____ [Citez un autre film]. Moi, personnellement, je t’aurais bien vu dans un film ___ [d’amour, de guerre, d’espionnage, dans un film comique, etc.], jouant la femme ____ [Imaginez, fatale, amoureuse, espionne, etc.], amoureuse d’un ____ [Imaginez]. L’action se déroulerait à ____ [Citez le domicile ou un lieu familier de votre maman].

    Alors aujourd’hui, sans être ni une poétesse, ni une femme peintre, ni une écrivaine, ni une réalisatrice de film, je me joins à tous ces artistes du passé ou du présent pour mettre en avant toute ta richesse, ta beauté et ta générosité.

    Mais, il existe un autre registre que je voudrais évoquer, et ce n’est pas celui de la femme célèbre dépeinte, décrite ou mise en scène. Il s’agit tout simplement de celui de la maman, de la maman au quotidien, celle que tu as été, depuis mes ___ années, attentive à moi depuis ma naissance, puis pendant mes années d’école, du lycée, ensuite pour mon premier amour, mon premier travail et ____ [Complétez avec les évènements de votre vie, par exemple : à la naissance de mon premier enfant]. Là, il ne s’agit plus d’un rôle de composition ou de cinéma, il s’agit de toi qui m’a aidée à me construire au jour le jour et à affirmer ou peaufiner ma personnalité.

    Ce sont toutes ces années-là, emplies de douceur et d’amour que tu m’as données, qui ont fait que je suis aujourd’hui une jeune fille/une jeune femme/une femme heureuse, qui ne souhaite qu’une chose, que tu le sois de même, dans ta vie d’aujourd’hui.

    Je te souhaite un excellent anniversaire, ma maman pour de vrai, et je te remets ce modeste cadeau, qui n’est ni une toile de maître, ni un film sur toi… Ce sera pour ton prochain anniversaire, peut-être !






    ---------------------------------------------







    Modèle numéro 11
    -Discours de la fille fêtant le 60ème anniversaire de sa mère (2)



    Chère maman,

    Aujourd’hui, en ce ____ [Rappelez la date], jour de ton anniversaire, j’ai envie de te mettre à l’honneur, ma chère maman, mais aussi, envie de célébrer un peu toutes les femmes, plus exactement la femme. Et cela, parce que tes qualités, l’amour que tu m’as toujours porté [à moi et à mon/mes frères et ma/mes sœurs, modifiez si nécessaire] et ta personnalité bien particulière font que tu es, à mes yeux, non pas la maman parfaite, ni la femme idéale, mais un peu une maman universelle ! De plus, grâce à l’âge que tu atteins aujourd’hui – que je ne rappellerai pas, mais que tout le monde connaît, bien entendu -, tu es une maman qui a vécu tant de choses dans ton existence, connu tant d’évènements et de situations, côtoyé tant de personnes.

    Ton anniversaire me donne donc envie d’évoquer les femmes, de tous temps célébrées par les artistes du monde entier, chantées par les poètes, dépeintes par les artistes, racontées par les romanciers, mises en scène par les cinéastes ou hommes de théâtre.

    Sans doute, un des poètes qui a parlé de la femme avec le plus de talent fut Aragon, qui vouait un amour infini à Elsa Triolet. Il disait lui-même que la femme est l’avenir de l’homme, cette phrase célèbre reprise dans les années 70 par Jean Ferrat, chantant : « Le poète a toujours raison, Qui voit plus haut que l’horizon, Et le futur est son royaume, Face à notre génération, Je déclare avec Aragon, La femme est l’avenir de l’homme ». Aragon écrivait Les Yeux d’Elsa pour sa femme aimée, aujourd’hui, Arno chante Les Yeux de ma mère pour sa maman, dont je reprends la chanson pour toi : « Dans les yeux de ma mère, il y a toujours une lumière ».

    Les peintres aussi, à toute époque, ont mis en valeur la femme, comme Botticelli l’Italien, Rubens le Flamand. Nul doute qu’un de ces peintres, ou un autre plus contemporain, aurait su mettre en valeur la douceur de ton visage, le charme de ton sourire, la beauté de tes mains, le soyeux de tes cheveux, [Ajoutez et modifiez les expressions, selon les caractéristiques physiques de votre maman].

    En ce qui concerne la littérature et les livres, je sais à quel point tu as aimé lire ceux parlant des femmes, comme _______ [Citez des livres personnels que votre maman a lus] ou de façon plus universelle, les écrits de Simone de Beauvoir ou Belle du Seigneur d’Alfred Cohen, un hymne à la femme et à l’amour et tant d’autres.

    Les cinéastes, qu’ils soient hommes ou femmes, ont su mettre en scène la femme, la femme amoureuse, la femme jalouse, la femme héroïque, la femme enfant, la femme politique ou autre, l’énumération serait trop longue… Toi-même, je sais à quel point tu as aimé le film ___ [Citez un des films préférés de votre maman] ou encore, dans un autre genre, le film ____ [Citez un autre film]. Moi, personnellement, je t’aurais bien vu dans un film ___ [d’amour, de guerre, d’espionnage, dans un film comique, etc.], jouant la femme ____ [Imaginez, fatale, amoureuse, espionne, etc.], amoureuse d’un ____ [Imaginez]. L’action se déroulerait à ____ [Citez le domicile ou un lieu familier de votre maman].

    Alors aujourd’hui, sans être ni une poétesse, ni une femme peintre, ni une écrivaine, ni une réalisatrice de film, je me joins à tous ces artistes du passé ou du présent pour mettre en avant toute ta richesse, ta beauté et ta générosité.

    Mais, il existe un autre registre que je voudrais évoquer, et ce n’est pas celui de la femme célèbre dépeinte, décrite ou mise en scène. Il s’agit tout simplement de celui de la maman, de la maman au quotidien, celle que tu as été, depuis mes ___ années, attentive à moi depuis ma naissance, puis pendant mes années d’école, du lycée, ensuite pour mon premier amour, mon premier travail et ____ [Complétez avec les évènements de votre vie, par exemple : à la naissance de mon premier enfant]. Là, il ne s’agit plus d’un rôle de composition ou de cinéma, il s’agit de toi qui m’a aidée à me construire au jour le jour et à affirmer ou peaufiner ma personnalité.

    Ce sont toutes ces années-là, emplies de douceur et d’amour que tu m’as données, qui ont fait que je suis aujourd’hui une jeune fille/une jeune femme/une femme heureuse, qui ne souhaite qu’une chose, que tu le sois de même, dans ta vie d’aujourd’hui.

    Je te souhaite un excellent anniversaire, ma maman pour de vrai, et je te remets ce modeste cadeau, qui n’est ni une toile de maître, ni un film sur toi… Ce sera pour ton prochain anniversaire, peut-être !






    ---------------------------------------------






    Modèle numéro 12
    Discours d'un fils fêtant le 60ème anniversaire de son père (2)




    Mon petit papa,

    Tu ne pensais pas que j'allais passer sous silence un tel évènement ? Je te fais la surprise insolite d'un discours en espérant que tu t'en souviennes, un peu comme d'une cerise sur ton gâteau.

    Je te dois bien ça ! Proclamer tes vertus face à cette assistance bienveillante et flatter ton ego est une juste récompense après tant d'années de bons et loyaux services dans ta fonction de papa.

    Je commencerai par dire combien je suis fier de mon père. Qui peut se vanter d'avoir pour géniteur un aussi jeune papa ? Tu es le « sexy-génaire » dont doivent rêver toutes les femmes. Aborder cette nouvelle décade avec autant de charme est presque indécent ! Il me plait à croire que tu m'auras transmis cette partie de tes gênes qui feront qu'à ton âge, je relèverai le même défi : celui de tromper mon entourage sur ma date de naissance.

    Voilà pour le physique ; tu vois, je te ménage comme il se doit, mais rassure-toi, mes propos sont sincères et dignes d'un fils honnête. Il ne suffirait pas d'un discours pour décrire le père que tu as été et que tu es, mais en quelques mots je peux attester que tu as bien accompli la mission qui t'a été confiée quand je suis né. Je n'ai pas gardé le souvenir du change de mes couches, ni des biberons nocturnes - peut-être est-ce là que j'aurais pu te prendre à défaut, d'ailleurs - mais pour la suite, on peut dire que tu as bien assuré ; la preuve, je suis là pour le dire et si ce n'était pas le cas, j'aurais opté pour la carte de la discrétion. Il faut donc le reconnaître, tu es un super papa.

    Ta patience et ton indulgence sont sans doute pour beaucoup dans cette reconnaissance que je te dois. Je t'exempte d'un discours pour mon prochain anniversaire, je craindrais que tu me rafraîchisses la mémoire sur quelques passages difficiles de ma jeunesse, ouf ! Tu m'as pardonné, mais je dois avouer que c'est une grande générosité de ta part. Les papas sont faits pour ça, c'est ce qui m'a été dit. Je sais aussi, de source sûre, que tous n'ont pas fait acte de tant de sérénité.

    Au-delà de ces soixante années que nous célébrons, c'est tout un nouveau programme qui va s'ouvrir à toi. J'imagine assez bien ton futur emploi du temps. N'oublie pas d'y insérer ton fils ; je revendique ce droit, que tu m'accorderas, je l'espère. A toi l'insouciance, la liberté, les grasses matinées, le farniente sans limite. Tu sais que tu en fais des envieux, dont je fais partie pour ne rien te cacher. Il me faudra encore attendre un peu pour bénéficier de ce statut de privilégié, mais je vais bien t'observer et prendre des leçons sur la conduite que j'aurai à tenir d'ici quelques années. Tu restes donc mon exemple comme tu peux le constater, alors attention, pas de faux pas, je te guette.

    Je t'entends penser : « Que fait-il mon fils ? ». Tout simplement, je concentre dans ces quelques mots toute ma fierté de t'avoir pour père et je profite de cette occasion pour partager cette joie avec tous ceux que tu aimes et qui sont spécialement venus pour t'aider à souffler tes bougies. Ils pensaient peut-être que tu n'aurais pas assez de souffle ! Grossière erreur, le deuxième souffle de ta vie aura raison de ces quelques flammes vacillantes. Ne vous y trompez pas, vous tous qui en aviez douté !

    Je vous remercie de m'avoir écouté jusqu'au bout, c'était l'épreuve de cette journée.

    Papa, je te souhaite un merveilleux anniversaire et sois tranquille, le prochain discours n'aura lieu que dans dix ans.






    ----------------------------------------


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: modèles de discours pour fêter les 60 ans d'une personne

    Message par Roger le Dim 6 Sep - 13:50

    Modèle numéro 13
    -Discours d'un conjoint ou d'un mari fêtant le 60ème anniversaire de sa conjointe ou épouse (2)


    L'occasion valait bien l'évènement ! Un discours pour tes 60 ans, ma tendre moitié ! Un si grand jour se doit d'être marqué dans les mémoires : mon discours pourra être inscrit dans ton livre d'histoire ! Notre descendance pourra ainsi connaître la vérité sur ses ancêtres et s'inspirer de notre exemple.

    Te voilà, accostant la rive de la soixantaine ! Quel magnifique paysage que celui qui s'offre à toi, l'heure de grâce est enfin arrivée ! Finis les tracas de la cinquantaine : les enfants volent de leurs propres ailes, les devoirs professionnels sont bouclés, une bonne fois pour toutes. Tu es donc pleinement à moi, disponible à mes exigences, à tous mes caprices... c'est ainsi que tu voyais les choses, n'est-ce pas ? Non ? Ah bon, j'ai dû le rêver un soir de grande solitude...

    Je suis heureux de t'accompagner dans ce chemin dédié aux loisirs et à la liberté. Je suis sûr que nous ne nous y ennuierons pas, nous sommes encore si jeunes ! Il ne faut pas croire ce que le miroir de la salle de bains raconte ; embué des vapeurs de nos ablutions, il nous connaît à peine et est incapable de nous donner un âge. En ce qui me concerne, je garde ma « sexy-génaire » et ne la troque pour rien au monde contre deux trentenaires, car comme chacun sait, seule la qualité compte et Dieu sait que ma chère ______ [Précisez le prénom de votre compagne] en est pourvue.

    Si je regarde le chemin que nous avons parcouru, force est de constater qu'il était pavé de mille et un bonheurs, oui, oui, j'ai compté ! Et ce n'est pas terminé, je tiens bien mon livre de comptes et tout y est soigneusement consigné. Je suis un homme étonnamment riche et cette fortune s'appelle _________ [Rappelez le prénom de votre femme]. A ce jour, la seule chose qui peut m'inquiéter est de savoir comment je pourrais rembourser un tel trésor si je venais à faire faillite ! Mais à ce qu'on m'a dit, j'ai une assurance tous risques qui pare du plus petit au plus grand dommage, alors voguons en croisière loin de toute galère !

    Face à un tel constat, je me dis souvent qu'avoir autant de chance doit bien camoufler un tout petit vice caché. Alors, je cherche, je cherche. Peine perdue, me direz-vous ? Je ne veux pas abandonner. Après tout, j'ai l'air de quoi, moi, dans tout ça ? Croyez-moi, ce n'est pas si facile de vivre au quotidien avec la perfection. Je vous demande un peu de compassion et d'indulgence.

    Ma _____ [Indiquez ici le petit nom que vous donnez à votre compagne], tout ceci pour en venir à l'essentiel ; ce jour qui voit l'avènement de ces six décennies que tu as traversées avec tant de détermination et de sérénité. Soixante bougies, rien que pour toi, te rends-tu compte ? Je suis sûr que tu fais bien des envieux et envieuses. Je suis si fier d'être à tes côtés et de pouvoir te dire et te redire combien la vie est douce auprès de toi. Puissent les années à venir être aussi clémentes avec nous et nous accorder plein d'autres fêtes, comme aujourd'hui, qui nous donnent le bonheur de nous réunir. En revanche, n'espérez pas trop de discours, celui-là est une pièce rare et unique dans son genre et j'espère que vous l'aurez apprécié à sa juste valeur : celle d'un homme encore tout fringuant et épris de sa jeune et jolie compagne.






    ---------------------------------------------







    Modèle numéro 14
    -Discours du fils fêtant le 60ème anniversaire de sa mère (2)


    Chère ___ [Précisez le surnom que vous donnez à votre maman],

    Qu'il est loin le temps où il me suffisait de te bricoler un collier de pâtes sèches, te dessiner un gribouillis, te faire un bisou baveux ou t'écrire un petit poème qui ne rimait pas toujours, pour faire naître des perles de larmes dans tes yeux et t'exprimer l'étendue de tout mon amour…

    Parachuté dans le monde des adultes, me voici contraint d'élaborer un discours, de trouver des mots percutants, d'additionner des formules et tournures de langage… devant la page blanche où je devais rédiger ce discours. Comme j'ai regretté cette enfance ouatinée où tout était si simple !!

    Et puis, j'ai songé que ces regrets étaient des trésors… Quand j'étais jeune, je pensais que tout ce que tu me donnais était normal et acquis, que tous les enfants étaient choyés comme moi et que tous les petits garçons vivaient dans le même état de béatitude que moi.

    Mais aujourd'hui, je sais qu'avoir eu une mère aussi attentionnée et aimante telle que toi était un privilège rare et d'autant plus précieux. J'ai compris toute la chance que j'avais eue et toute celle que je possède encore de t'avoir dans ma vie.

    Et sous cette nouvelle lumière, je me dis que tu étais vraiment exceptionnelle de te satisfaire uniquement, en retour, de quelques pâtes barbouillées de peinture et anarchiquement assemblées sur du fil blanc !!

    Patiemment, tendrement, tu m'as concocté des recettes magiques, celles du bonheur, celles qui font grandir et qui rendent forts, les saupoudrant de douceur, les épiçant de quelques conseils judicieux et les enrobant d'un amour inépuisable. Je n'ai jamais eu peur de la vie parce que j'ai toujours gardé en moi ces recettes magiques et il me suffit de revenir auprès de toi pour m'emplir et me rassasier d'amour et de confiance. Tu as épongé mes pleurs d'enfant, étanché mes soifs d'adolescent et aujourd'hui, tu me donnes encore, effaçant mes doutes et angoisses d'un simple coup de chiffon.

    Tu mérites la toque d'or !!

    Aujourd'hui, nous fêtons tes soixante ans, mais le temps ne semble pas avoir de prise sur toi, contrairement à moi ! Ben oui, au fil du temps, j'ai un peu l'impression de te rattraper et de vieillir alors que tu restes la même ! Toujours aussi active et généreuse, tu as acquis l'admiration de tous et la mienne tout particulièrement. Si tu savais, ___ [Précisez le surnom que vous donnez à votre maman], combien je suis fier d'être ton fils et combien je savoure la chance que j'ai.

    C'est ton anniversaire, alors profite de chaque instant qui t'est dédié. En tant que fils, et certainement un peu égoïstement, je voudrais cependant profiter de cette occasion pour faire un vœu.

    Mon seul vœu, en ce jour, est que les années se succèdent à l'infini pour que je puisse profiter de ta présence encore et encore et pour que je puisse déguster longtemps les fruits de ton amour. Mais, plus que tout, j'espère que tu m'offriras encore de nombreuses décennies, parce que je ne sais pas si je parviendrai un jour, même modestement, à te rendre tout cet enchantement que tu as fait pousser dans mon cœur.

    Très bon anniversaire ___ [Précisez le surnom que vous donnez à votre maman], que tous tes vœux se réalisent et que le bonheur soit ton unique chemin.






    ----------------------------------------------






    Modèle numéro 15
    -Discours de la fille fêtant le 60ème anniversaire de son père (2)



    Cher ___ [Précisez le surnom que vous donnez à votre père],

    Il n'est guère évident d'exprimer devant vous tous tout ce que je souhaiterais dire à ___ [Précisez le surnom que vous donnez à votre père]. Certains trouveront, certainement légitimement, que ce petit discours est succinct, mais je l'ai écrit à l'encre de mon cœur, avec toute mon affection et toute mon émotivité.

    Ton anniversaire est une joyeuse pause dans nos vies et l'occasion unique de t'exprimer un peu de toute cette fierté que j'ai à être ta fille.

    Aujourd'hui, tu as soixante ans et on ne fête pas soixante ans comme on en fête vingt. Loin de moi l'idée de te rappeler ces années passées, non, voici plutôt l'occasion de souligner la respectabilité que tu as acquise jour après jour et qui éveille en nous un profond respect.

    Je ne te connais que depuis ma naissance, mais j'ai toujours admiré ton incroyable opiniâtreté. Jour après jour, tu as poursuivi ton chemin, travaillant avec passion et acharnement pour devenir ce grand homme que tu es aujourd'hui. Cette ténacité ne t'a jamais quitté, bien au contraire, et nous sommes nombreux ici à penser que tu ne connaîtras jamais le sens premier de la "retraite".

    Du haut de tes soixante ans, tu peux déjà te retourner et admirer la route que tu as faite. Tu pourrais t'en tenir là, mais non, impossible pour toi de rester inactif et sagement assis devant la télévision ! ____ [Faites la liste de toutes les activités, loisirs, passions de votre père], il est à craindre que tu ne te poseras jamais et que tu nous étonneras toujours autant !

    Mais au-delà de cette réussite personnelle et professionnelle, je dois en souligner une autre, bien plus importante à mes yeux, car elle me concerne : ta réussite en tant que père. S'il est de notoriété publique que tu es un travailleur émérite, je dois avouer que tu es un père expert !

    J'ignore par quel pouvoir magique, mais tu es parvenu à combiner sens des responsabilités et capacité de donner sans retenue. Tu es le père que tous aimeraient avoir : ami, confident, soutien, proche et juste. Tu as débroussaillé la vie pour m'ouvrir un chemin vert et luxuriant où j'ai pu grandir et avancer avec confiance et harmonie. Ma réussite d'aujourd'hui, je le sais, t'appartient en grande partie.

    Je ne connais ta vie d'homme qu'à travers le récit des autres ou des bribes que tu m'as contées, mais ce que je connais le mieux, c'est ta vie de père, et celle-ci est merveilleuse. Tu peux être fier de toi, ___ [Précisez le surnom que vous donnez à votre père] car, moi, je suis fière d'être ta fille et le clame haut et fort !

    Mais assez d'éloges, je ne voudrais pas que tu prennes une trop grosse tête non plus ! Ce que je voulais te dire, ___ [Précisez le surnom que vous donnez à votre père], c'est que je suis heureuse d'être ta fille et que je suis déjà affamée de ces futures années que nous passerons ensemble, assoiffée de ta connaissance et de ton affection. Mais pour le moment, ma faim va ailleurs... vers ce formidable buffet qui nous tend les bras ! Je pense que nombre d'entre vous sont comme moi et attendent avec impatience la fin de tout ce blabla pour se jeter sur les victuailles !

    Je vais donc arrêter là, non sans t'avoir redit avec bonheur : très bon anniversaire ___ [Précisez le surnom que vous donnez à votre père].






    -------------------------------------------------






    Modèle numéro 16
    -Discours de la conjointe ou de l’épouse fêtant le 60ème anniversaire de son conjoint ou mari (2)



    Mon petit ______ [Précisez : mari, surnom...],
    Dans tes yeux qui scintillent, je peux lire tout le bonheur que tu savoures à être entouré aujourd'hui de tous ceux qui ont compté et comptent dans ta vie. Et je me réjouis de cette étincelle pétillante puisque ton plaisir est également le mien. Elle me rappelle même celle qui brillait dans tes yeux le jour de notre rencontre, le _____ [Précisez la date], à _____ [Indiquez le lieu et les circonstances]. J'espère être capable de la faire rayonner jusqu'à la fin des temps.

    Nous célébrons aujourd'hui tes soixante ans, non seulement pour ce palier que tu franchis, mais également pour ces années que tu as vécues avec succès. Tu peux être fier de ce chemin que tu as parcouru, très fier. A soixante ans, tu peux te retourner et te féliciter pour l'œuvre que tu as accomplie.

    Je parle tout d'abord en mon nom. Tu as été un _____ [Précisez : mari, conjoint, compagnon...] d'exception et certainement au-delà de mes espérances de petite fille. Tu m'as offert la vie la plus douce, la plus merveilleuse et la plus tendre qu'il était possible d'imaginer. Je sais que je n'ai pas toujours été une princesse, que mes défauts sont nombreux et mes humeurs changeantes, mais tu as toujours réagi en prince charmant, faisant démentir toutes les critiques éventuelles.

    Ensemble, nous avons traversé bien des tempêtes et des cauchemars, car la vie n'est pas toujours délicieuse. Mais, malgré quelques bosses, nous avons toujours résisté et attendu, la main dans la main, le retour du soleil.

    Ensemble, nous avons vécu bien des joies et des instants époustouflants. Et je sais que, sans toi à mes côtés, ils n'auraient pas eu la même saveur, la même intensité.

    Ce que l'on dit est vrai : une peine partagée est une demie peine, une joie partagée est une double joie. Je te remercie de m'avoir donné cette chance, précieux trésor de vie.

    Je parle ensuite au nom de nos enfants, _____ [Précisez les prénoms de vos enfants]. Je ne pense pas me tromper en disant que tu as été, et que tu es encore, un père formidable. Ton amour et ta patience ont fait des miracles. Tu leur as transmis ta soif intarissable de vie, ta confiance inébranlable en l'être humain et en eux tout particulièrement, et ton refus entêté du malheur. Tu leur as appris qu'il y avait toujours le soleil derrière les nuages et qu'il fallait parfois se battre pour l'apercevoir, mais que cela valait le coup. Tu n'as jamais lâché leur main, et cette certitude que tu seras toujours auprès d'eu, leur a certainement permis d'acquérir une profonde confiance en eux-mêmes. Cela est sans doute le plus beau cadeau qu'un père puisse faire à ses enfants.

    Et enfin, je parle au nom de tes proches et amis. Ils te le diront bien mieux que moi, mais je sais que le respect et l'admiration qu'ils te vouent est le gage de tes grandes qualités humaines. Ils pourront te dire que les années ne t'ont pas terni, que tu as su rester le même, et que l'homme que tu es aujourd'hui est digne de bien des éloges. Je préfère donc leur laisser la parole car ils sauront tracer ton portrait bien mieux que je ne pourrais le faire.

    Fils, frère, _____ [Précisez : mari, conjoint], père, ami, collègue..., tu as joué tous ces rôles avec maestria et tu comprendras donc la fierté qui est la mienne à te connaître et à accompagner ta vie.

    Pour tous ces présents dont tu m'as couverte, pour toutes ces couleurs que tu as mises dans ma vie, je te remercie de tout mon cœur et te réitère ma déclaration d'amour, aussi intensément qu'il y a _____ [Précisez le nombre d'années de votre couple].

    Je te souhaite un merveilleux soixantième anniversaire et la réalisation de tous tes vœux aujourd'hui et à venir. Et si tu m'autorises à te dérober un souhait, ce serait celui de vieillir éternellement à tes côtés, ma tête sur ton épaule et mon cœur battant au rythme du tien.

    Très bon anniversaire _____ [Précisez le prénom de votre mari, ou conjoint] et que ta vie à venir soit aussi belle que ton âme !


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: modèles de discours pour fêter les 60 ans d'une personne

    Message par Roger le Dim 6 Sep - 14:19

    Modèle numéro 17
    -Discours pour les 60 ans de son grand-père/sa grand-mère




    Mon cher Papy, (Ma chère Mamy)

    Je suis très heureux de te retrouver aujourd'hui pour fêter avec l'ensemble de notre famille un grand moment, une date qui est symbolique dans une vie.

    Tu célèbres en effet aujourd'hui tes 60 ans. Tu appartiens donc à la fameuse génération du « baby boom », c'est-à-dire celle des enfants nés dans l'euphorie de l'après-guerre. C'est pourquoi nous avons d'ores et déjà prévu pour toi une fête euphorique, avec du champagne et tes plats préférés.

    Tout d'abord une bonne nouvelle : chaque sexagénaire voit son espérance de vie augmenter de deux mois chaque année. C'est la raison pour laquelle nous avons de multiples propositions à te faire, pour gérer l'augmentation de ton temps libre. Tu peux par exemple aller faire les courses de ton (ta) voisin(e) préféré(e). Mais tu peux aussi utiliser ce temps, en te consacrant encore plus à tes petits-enfants. Tu sais combien ils t'aiment, ce que tu leur rends d'ailleurs très bien.

    Tu es né avant la télévision, avant les produits surgelés ou les verres de contact. Tu étais là avant les cartes de crédit, les lave-vaisselle et les congélateurs.

    Tu n'as vécu avec Mamy (Papy) qu'une fois marié (e). A votre époque la pilule n'existait pas, donc le risque ou la joie d'enfanter, et selon les désirs, était difficile à contrôler.

    Le langage a lui aussi évolué. En informatique par exemple une puce est indispensable et non dérangeante, et un ordinateur n'est plus celui qui conférait un ordre ecclésiastique. Dans le domaine de la communication toujours, un téléphone cellulaire n'est pas utilisé par un prisonnier.

    Mais cette évolution sémantique ne t'a pas empêché de survivre et d'être heureux (se). Tu n'as pas eu besoin de mail ou de téléphone portable pour tisser des liens et maintenir le nombre de tes amis. Quand tu voulais avoir de leurs nouvelles, tu allais à leur rencontre.

    En fait ton époque était plus spontanée, moins sur ses gardes. Tes parents avaient connu le pire, la guerre mondiale, ensemble et de nouveau tout redevenait possible, car il fallait reconstruire.

    Alors quel vœu pourrais-je faire pour ton anniversaire ? D'abord je te remercie d'être mon grand-père (ma grand-mère), car tu as toujours su veiller sur moi et mon évolution. Reste donc toujours le même !

    Je te souhaite par ailleurs d'être heureux et entouré de l'affection de tes amis et de ta famille comme tu le mérites. J'espère également que d'ici ton prochain anniversaire tu auras réalisé ou que tu te seras rapproché de ton rêve [vous pouvez citer celui-ci s'il n'est pas secret].

    Je crois vraiment que j'ai de la chance d'avoir un grand-parent tel que toi, toujours prêt à m'aider et disponible pour m'écouter. Et puis autant le reconnaître, tu m'auras souvent rassuré et réconforté face au présent ou à l'avenir, et que j'aurais pu redouter sans tes conseils avisés.

    Je te souhaite vraiment et de tout l'élan de mon cœur un très joyeux anniversaire, entouré non seulement de toute l'affection de tes proches, mais également de beaux cadeaux. Je crois que tu seras également satisfait des mets que nous t'avons préparés et que vas pouvoir déguster avec délectation.

    Je t'embrasse de tout mon cœur. Je suis fier et honoré que tu sois mon grand-père (ma grand-mère) !






    ----------------------------------------


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.

    Contenu sponsorisé

    Re: modèles de discours pour fêter les 60 ans d'une personne

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep - 8:12