Le château du roi René à Tarascon

    Partagez
    avatar
    tiotiti

    Nombre de messages : 183
    Age : 58
    Localisation : Arles
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Le château du roi René à Tarascon

    Message par tiotiti le Mer 26 Aoû - 23:05

    Le château du roi René à Tarascon



    Quelques mots sur l'église qui se trouve juste à côté du château.

    Cette église comprend une partie romane (12ème siècle) et une partie gothique (14ème siècle). Son portail est considéré comme l'un des plus marquants du midi. L'église est devenue un des sanctuaires les plus célèbres de Provence depuis qu'en 1187 eut lieu la découverte des reliques de Sainte Marthe que les Tarasconnais vénéraient depuis déjà longtemps.

    Maintes fois remaniée, l'église offre aujourd'hui une silhouette composite. A partir du premier oratoire chrétien, furent successivement édifiés des sanctuaires plus importants. La crypte contient le sarcophage antique (3ème / 4ème siècles) de la sainte.
    De l'église romane, consacrée en 1197, il reste aujourd'hui, un magnifique portail malheureusement endommagé pendant la Révolution et un clocheton dominant le lanternon d'une chapelle Renaissance.
    L'église gothique, reconstruite sur les murs romans, date de 1330. Le 15ème siècle ajouta le clocher, les arcs boutants et une sacristie. Les chapelles ont été creusées dans les murs des bas côtés du 15ème au 18ème siècle. A l'intérieur, une collection de peintures religieuses des 16ème, 17ème et 18ème siècles, ornent ce lieu saint, et un orgue dont la partie instrumentale date de 1484, classé monument historique, est adossé au mur qui sépare le nartex de la nef principale.








    La forteresse que nous voyons aujourd'hui, a été édifiée à partir de 1400 par Louis II d'Anjou. Elle fut transformée en un somptueux palais Renaissance sous l'impulsion de son fils, le Roi René.
    Acquis par l'État en 1932, ce château est classé monument historique depuis 1840.
    Le château, d'un contraste architectural saisissant, est à la fois forteresse et palais Renaissance.
    La forteresse s'affirme par une enceinte qui protège la basse cour, dominée par les hautes murailles austères du logis seigneurial; l'ensemble est couronné de mâchicoulis. Ce sont autant d'éléments de l'architecture militaire qui évoquent des temps troublés.

    A l'intérieur de l'enceinte, le château est séparé en deux espaces distincts, le logis seigneurial et la basse cour. La basse cour, où se trouve l'accueil, abritait les communs. Le "trésor" de l'apothicairerie de l'hôpital St Nicolas y est présenté : un ensemble remarquable de faïences du 18ème siècle dans des boiseries de la même époque.
    La résidence princière s'organise autour de la cour d'honneur nettement marquée par la Renaissance. Les façades sont rythmées par de larges fenêtres à croisées qui augmentent la luminosité et l'agrément des pièces.
    La tourelle d'un escalier à vis, ajourée sur toute sa hauteur, s'élance jusqu'à la terrasse sommitale d'où l'on peut admirer un magnifique panorama. La décoration sculptée de l'église, représentative du gothique flamboyant, révèle ses influences italiennes.
    Dans l'aile Ouest, les plafonds à caissons de la salle des festins et du salon du Roi, se couvrent d'un riche décor pictural. Au dernier étage, la salle d'audience est voûtée d'ogives pour soutenir la terrasse. Une série de tapisseries flamandes du 18ème siècle illustrant l'histoire de Scipion l'Africain est exposée dans ces salles.
    L'aile Est abrite les appartements de la Reine. Tout témoigne, dans ce château, de la magnificence et du raffinement du prince angevin.











    Avant d'entrer dans le chateau, voici une statue de la Tarasque.

    Voici ce que nous dit l'encyclopédie Wikipedia sur le sujet.

    La légende dit que la Tarasque était la fille de Béhémoth et de la Vipère[réf. nécessaire]. Immonde serpent de mer aux yeux rougis et à l'haleine putride, elle vivait tapie dans une cavité aquatique naturellement creusée sous le château de Tarascon. Elle guettait les voyageurs passant le Rhône pour s'en repaître, semant la terreur dans tout le pays.

    Elle est décrite de la façon suivante par Jacques de Voragine dans la Légende dorée qu'il écrivit dans les années 1261 - 1266 :

    « Il y avait, à cette époque, sur les rives du Rhône, dans un bois entre Arles et Avignon, un dragon, moitié animal, moitié poisson, plus épais qu'un boeuf, plus long qu'un cheval, avec des dents semblables à des épées et grosses comme des cornes, qui était armé de chaque côté de deux boucliers; il se cachait dans le fleuve d'où il ôtait la vie à tous les passants et submergeait les navires. »

    Plusieurs versions existent pour expliquer la fin du monstre. Un jour, une jeune fille originaire de Judée, Sainte Marthe, venue évangéliser la Basse-Provence, décida de braver la bête. Avec toute la compassion que lui procurait sa foi chrétienne, elle obtint la soumission de la créature qui se laissa mener en laisse : Sainte Marthe avait ligoté à jamais ce symbole du paganisme. Mais le village avait subi tant de pertes que ses habitants se ruèrent sur le monstre et le tuèrent.

    Ou encore, seize jeunes gens auraient défié et tué la Tarasque et seulement huit en seraient sortis vainqueurs et auraient fondé les villes de Tarascon et Beaucaire.






    Aprochons nous et entrons dans le château du Roi René.





























    avatar
    tiotiti

    Nombre de messages : 183
    Age : 58
    Localisation : Arles
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Le château du roi René à Tarascon

    Message par tiotiti le Mer 26 Aoû - 23:06

    Qui était le Roi René ?

    René d'Anjou, ou René Ier d'Anjou, ou encore René Ier de Naples ou René de Sicile, surnommé par ses sujets provençaux, le Bon Roi René (né le 16 janvier 1409 à Angers - mort le 10 juillet 1480 à Aix-en-Provence), fut seigneur puis comte de Guise (1417-1425), duc de Bar (1430-1480) de fait dès 1420, duc consort de Lorraine (1431-1453), duc d'Anjou (1434-1480), comte de Provence et de Forcalquier (1434-1480), roi de Naples (1435-1442), roi titulaire de Jérusalem (1435-1480) et d'Aragon (1466-1480) ainsi que Pair de France et fondateur de l'Ordre du Croissant.

    Gestionnaire éclairé, il consacre son temps à l'administration et au développement de l'Anjou, de la Lorraine et de la Provence. Il fait prospérer ainsi les villes d'Angers, Aix-en-Provence, Avignon et Tarascon.

    Il s'entoure de proches conseillers efficaces, tels que Fouquet d'Agoult son chambellan et Guillaume de Rémerville son secrétaire.

    Il enrichit son château des Ponts-de-Cé ainsi que son manoir de Chanzé et son château de Baugé, tous les trois situés en Anjou. Il fait aménager en Anjou et en Provence, des lieux de promenades et des jardins fleuris où vivent des paons ainsi que des enclos pour biches et des ménageries où le peuple peut venir découvrir des lions et des léopards.

    Il s'intéresse également à l'entretien des forêts et à la bonne santé des vignobles.

    Il aime la fête, la musique, et les tournois. Il s'entoure de peintres, de brodeurs, d'orfèvres et d'enlumineurs célèbres.

    À Aix-en-Provence et à Angers, il entretint une cour littéraire et savante et ne dédaigna pas lui-même, en tant que poète, de composer plusieurs ouvrages (Traité de la forme et devis comme on fait les tournois, 1451-1452 ; le Livre du cœur d'amour épris, 1457) dans la lignée des romans courtois et de chevalerie. Il fut notamment le protecteur à Avignon du peintre Nicolas Froment. Il commanda vers 1460-1470 l'ouvrage Le Mystère des Actes des Apôtres à Simon Gréban, chanoine du Mans et à son frère Arnoul Gréban, dramaturge français.

    Bien que consacrant du temps à toutes ses possessions, René, tout comme son fils Jean II passèrent du temps également en des expéditions lointaines.















    Sainte Marthe exorcisant la Tarasque.




    L'herboristerie, ancêtre de nos pharmacies.








    Toujours sainte Marthe ayant à faire avec la Tarasque.

    avatar
    tiotiti

    Nombre de messages : 183
    Age : 58
    Localisation : Arles
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Le château du roi René à Tarascon

    Message par tiotiti le Mer 26 Aoû - 23:06

    La cour avec le jardin, extérieure à la forteresse.








    Une fontaine.










    L'entrée du chateau vue depuis le jardin.




    La cour inyerieure, dans l'enceinte de la forteresse, avec un magnifique escalier en colimaçon.














    Une chapelle à l'intérieur du château.




    Une meurtrière.




    La salle des blasons.




    La chapelle des marins.














    Nouveau passage par la salle des blasons.

    avatar
    tiotiti

    Nombre de messages : 183
    Age : 58
    Localisation : Arles
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Le château du roi René à Tarascon

    Message par tiotiti le Mer 26 Aoû - 23:07

    Ici sont exposés des livres et des parchemins d'époque.




    Le livre rouge. Rassurez vous, ce n'est pas celui de Mao.




    Le registre des déclarations communales.






    Lettre patente du Roi René aux prélats, barons et communeautés, datée du 22 aout 1474.




    Celle là, c'est écrit dessous.




    Four à pain.




    Passage étroit derière la boulangerie.




    Les plafonds sont magnifiques.




    Vue du ciel depuis la cour intérieure.






    Maquette du chateau.
    On distingue bien la forteresse de la partie à droite où se trouvent les jardin.




    Encor les plafonds.

    avatar
    tiotiti

    Nombre de messages : 183
    Age : 58
    Localisation : Arles
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Le château du roi René à Tarascon

    Message par tiotiti le Mer 26 Aoû - 23:07

    Les toilettes royaux, dont le trou donne directement au dessus du Rhone. Je plains le roi en hiver par temps de mistral.












    L'escalier en colimaçon que l'on a vu depuis la cour intérieure.




    La terasse qui nous offre une splendide vue sur les environs.




    Le château de Beaucaire, qui est de l'autre côté du Rhone.
    Tous les étés, il y a un spectacle avec des aigles, qui vaut le détour.






    La cour intérieure vue d'en haut.

    avatar
    tiotiti

    Nombre de messages : 183
    Age : 58
    Localisation : Arles
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Le château du roi René à Tarascon

    Message par tiotiti le Mer 26 Aoû - 23:08

    Le Rhone.






    Il faut toujours garder un oeil sur le château de Beaucaire, sait on jamais.




    Le jardin.








    Une gargouille.




    L'entrée du chateau.




    A nouveau la cour intérieure.




    Encore le jardin avec le bassin en croix.




    La ville de Tarascon.





    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 65
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Le château du roi René à Tarascon

    Message par Nicole C le Jeu 27 Aoû - 4:21

    C'est toujours un plaisir de te lire et surtout de regarder et admirer tes photos, Thierry!
    Elles sont toujours aussi belles et je dois dire que cette fois-ci tu t'es supassé avec les différents angles de prise de vue! Merci et
    avatar
    Anne

    Nombre de messages : 2156
    Age : 65
    Localisation : Morlaix ( Finistère Nord )
    Date d'inscription : 06/06/2008

    Re: Le château du roi René à Tarascon

    Message par Anne le Jeu 27 Aoû - 10:57

    Je suis du même avis que Nicole . C'est vraiment un bonheur de " suivre le guide ". Merci .

    Contenu sponsorisé

    Re: Le château du roi René à Tarascon

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 14:15