Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Partagez
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 63
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Roger le Dim 14 Juin - 11:45

    Strasbourg en Bateau mouche


    BATORAMA: C'est le nom du Raffio que nous allons emprunter Anne marie et moi cet après midi.
    J'ai consulté les horaires sur le net mais je suis allé voir sur place ce matin si ces horaires sont d'actualité. Pas de souci, il y a un départ toutes les 30 minutes.
    La visite guidée de Strasbourg en bateau-mouche débute on peut dire au pied de la Cathédrale.
    il suffit de rejoindre la berge de l'ILl qui se trouve à 200 mètres et on embarque à bord d'un bateau pour une promenade découverte d’une heure dix
    Je crois même qu'ils mettent à disposition des touristes un Guide audio individuel en onze langues.
    Voilà les filles, le programme de cet après midi.


    Dernière édition par Roger le Dim 27 Juin - 9:08, édité 3 fois
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 63
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Roger le Dim 14 Juin - 19:25

    Visite de Strasbourg en Bateau mouche



    productrice:
    Anne marie.

    Réalisateur,
    Roger.


    On arrive à l'embarcadère par la terrasse du chateau des Rohan ( toujours libre d'accès ) Il fait beau






    Super, il y a un bateau mouche qui nous attend en bas.







    Le voilà ce palais des Rohan, palais que nous vous avons déjà proposé en reportage puisque nous l'avons visité.
    Ses origines
    Jugeant l'ancienne demeure épiscopale désuète, le jeune cardinal Armand-Gaston de Soubise demande l'autorisation à Louis XIV, de lever un impôt pour s'en faire construire une "mieux adaptée à la hauteur de son rang". Financé par les habitants de l'évêché, le chantier est laissé aux bon soins de sieur Robert Cotte, l'un des plus éminents architectes de la cour.

    Agé de 70 ans, l'homme d'esprit conduit les travaux à distance. Craignant pour sa santé, il refuse de se déplacer personnellement jusqu'à Strasbourg. La réalisation est donc laissée à Joseph Massol, l'architecte officiel de l'évêché.

    Robert Cotte, ambassadeur du bon goût français et inconditionnel de Versailles, décide de construire un édifice grandiose, "à la parisienne". Le gré rose est volontairement délaissé au profit du gré jaune et les traditionnelles tuiles de terre cuite sont remplacées par des ardoises.

    De style ludovicienne classique, les façade se veulent massives et monumentales. Le résultat est plutôt réussit. Imposante, la construction doit refléter l'importance de l'hôte de ses lieux et doit exposer à tous, la grandeur et la magnificence française. L'Alsace venant tout juste d'être intégrée à la couronne de France, les réticences de la noblesse locale (allemande à 100%) doivent être combattues à grand renfort de prestige et de soirées mondaines.

    Les palais du 18ème siècle ont survécu aux boulversements: Ce palais des Rohan est l'oeuvre de Robert de Cotte et de Joseph Massol ( 1742 ).
    Joseph Massol était un architecte français né en 1706 et mort en 1771. Joseph Massol est l'auteur de nombreux bâtiments strasbourgeois. Il a notamment continué les travaux de Robert de Cotte au palais épiscopal de Strasbourg entre 1728 et 1729 avec le titre d'Architecte de l'Evêque et du Grand Chapitre de la Cathédrale. Il réalise les plans de l'hôtel de Klinglin pour le compte du prévôt royal François Joseph de Klinglin. Ce dernier, mécontent du projet confie la réalisation du bâtiment à l'architecte de la ville Jean-Pierre Pflug. On estime cependant que celui-ci s'est inspiré des plans de Massol qui réalisera lui-même, en 1758, une aile -dite de l'intendance- au bâtiment initial ainsi que le portail d'entrée (rue brulée).








    Place du marché aux poissons.
    Elle jouxte le musée historique de la ville de Strasbourg.
    C'est un lieu où une fois par semaine un marché aux légumes et produits bio fait des affaires. Endroit sympa, ombragé et pitoresque.






    Nous pouvions avoir le choix entre un bateau mouche couvert et un bateau mouche découvert. Le choix fut vite fait. Il fait chaud, nous allons donc profiter du soleil. Il nous faut attendre encore un quart d'heure. Je plaints ceux qui ont opté pour une cabine fermée et qui viennent d'embarquer dans le bateau qu'on voit;







    Bon, faut aller payer. Je vais faire la queue derrière mes amis Yaponais. C'est 8 euros par personne et un peu moins cher pour les enfants. Si vous avez l'occasion de faire cette sortie qui dure 1h10 environs, ne vous privez pas. Si les enfants sont avec vous, ils seront ravis.




















    Dernière édition par Roger le Dim 5 Juil - 18:17, édité 3 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 63
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Roger le Dim 14 Juin - 19:57












    Ah, c'est pour nous. Notre bateau décapotable est au bout.





    Voilà, on va monter dans celui là





    Ca à l'air sympa









    Dernière édition par Roger le Jeu 2 Juil - 21:37, édité 2 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 65
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Nicole C le Dim 14 Juin - 21:13

    Merci pour cette ballade sur l'eau! Très jolies photos!
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 63
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Roger le Dim 14 Juin - 21:22

    elle ne fait que commencer, Nicole !


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 63
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Roger le Dim 14 Juin - 21:36

    La navigation a commencé et nous nous dirigeons vers les ponts couverts















    Les gens sur les berges, sur les ponts font des signes de la main, des coucou en permanence; tout naturellement les passagers répondent par un signe de la main.










    L’histoire de la capitale alsacienne
    Le Musée Historique de la ville de Strasbourg a rouvert ses portes au public après 20 ans de fermeture. Autant dire que les Alsaciens trépignaient d’impatience de revoir les collections consacrées à l’histoire de la capitale alsacienne.

    Et, de fait, le résultat est plutôt convaincant. Le musée se trouve toujours dans les anciennes Grandes Boucheries de Strasbourg (1587) comme à l’origine en 1920. Mais, la muséographie de l’établissement a été repensée en un parcours chronologique et thématique. Ainsi, la visite du musée s’articule autour de trois volets : « la ville libre du Saint-Empire romain germanique (1262-1681) », « la ville royale et révolutionnaire (1681-1800) » et « le développement d’une métropole au XIXe et XXe siècles (prévu pour 2009/2010) ». Le tout se veut particulièrement ludique et pédagogique. Le visiteur est justement invité à tester des installations multimédias.

    Les collections regroupent des objets liés au patrimoine local. On retrouve ainsi des livres imprimés par Jean Grüninger - imprimeur strasbourgeois actif juste après les découvertes de Gutenberg, des canons de la fonderie Rohr et Edel, des objets de la manufacture de Klingental, un bonnet phrygien du club des Jacobins de Strasbourg ou encore un tableau représentant Rouget de l’Isle - compositeur de la Marseillaise.

    L’accent est également mis sur les maquettes. On retient notamment le plan en relief de Strasbourg vers 1725-1727. Une salle entière la met en scène, sous une grande cloche vitrée. D’ailleurs, chaque visiteur peut à sa guise éclairer un quartier ou un monument de son choix pour mieux le visualiser.

    L’extension de Strasbourg aux XIXe et XXe siècles a également sa place au musée. Disons, qu’un troisième espace dédié à cette période est prévu pour l’extension du musée d’ici 2010. On devrait, entre autres, y découvrir des uniformes strasbourgeois de 1800 à 1945 et les « Petits Soldats de Strasbourg ».

    A noter : des audioguides sont disponibles en français, en anglais et en allemand pour vous guider dans votre visite du musée.
    La Grande Boucherie
    Voici l'un des bâtiments public les plus anciens de la ville. A l'origine (1587) l'édifice est construit pour servir de grande boucherie. A cette époque, tout le quartier est parsemé de petits étals de bouchers. Outre les désagréménts olfactifs causés par l'odeur pestilentielle qui y reigne, ces commerces représentent une véritable menace pour l'hygiène et la santé publique. Des dispositions sont prises afin de concentrer l'ensemble des activités d'abattage et d'écarissage en un même lieu.

    Avec le temps, le bâtiment est reconverti en simple halle commerciale. Sa structure architecturale, rudimentaire (pas ou peu de cloisonnement), permet une grande souplesse dans son utilisation. En 1870, le lieu accueille même les livres et les ouvrages de la bibliothèque municipale. Mais les souris, fortnombreuses, mettent les nerf des conservateurs à rude épreuve.

    Finalement, les autorités locales décident, en 1922, de le transformer en musée historique. Malhereusement, des travaux de réaménagement mettent en évidence de graves problèmes de stabilité. Construit à proximité de la rivière l'Ill, la construction repose sur de simples pieux en chêne. Les travaux actuels visent à substituer à ces perches de bois des pieux métalliques beaucoup plus résistants.









    Le pont du Corbeau
    Voici l'un des ponts les plus surprenant de Strasbourg.
    Au 12 ème siècle, l'ouvrage est connu sous le terme de Schindbrücke ("le pont aux supplices"). C'est à cet endroit que sont organisées certaines grandes exécutions publiques. Attachés dans un sac de toile cousu à ses deux extrémités, les voleurs, maraudeurs, parricides et autres femmes infidèles sont jetés dans l'Ill, sous le regard exhalté d'une foule hystérique.
    Avec les années, la peine (qui date de 1411) s'adoucit quelque peu. La noyade n'est plus réservée qu'aux cas les plus graves (meurtres, viols, incestes, adultères, abandons d'enfants) et les petits délits ne sont plus systématiquement punis par la mort. Des cages en métal sont installées aux extrémités du pont afin d'y exposer en publique, les "petits malfrats" (tavernier coupant son vin, boulanger trichant sur le poids de ses pains etc.). Au dernier jour de leur peine, les condamnés doivent sauter dans l'Ill. S'ils parviennent à regagner la rive, ils peuvent quitter librement la ville.

    Quelques décennies plus tard, le procédé d'immersion se mécanise. Les condamnés sont désormais attachés à un énorme levier en bois et immergés dans les eaux nauséabondes de l'embouchure de l'Ulmergraben". La technique est encore améliorée lorsque l'on décide de coupler directement les cages du pont au système d'immersion. Entre deux expositions publiques, la cage du condamné est descendue dans la rivière au moyen d'un treuil et le "bain" ne s'arrête que lorsque le supplicié perd connaissance.





    Mais autrefois, ce pont était différent, bien sur; il était en bois.








    Le pont Corbeau bien avant. Vers 1560.


    Le pont corbeau vers 1880. On voit bien l'ancienne grande boucherie à droite. C'est ce pont là qui existe encore aujourd'hui mais sans le tram. Le tracé du tram est aujourd'hui différent.


    Dernière édition par Roger le Sam 4 Juil - 15:16, édité 5 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Anne

    Nombre de messages : 2156
    Age : 65
    Localisation : Morlaix ( Finistère Nord )
    Date d'inscription : 06/06/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Anne le Dim 14 Juin - 22:02

    Chouette reportage Roger . Tout ce que j'aime : de l'histoire bien sauvage et du bateau . Ca promet . La suiiiite .
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 63
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Roger le Dim 14 Juin - 22:41

    j'ai presque honte de dire que j'ai pris au moins 350 à 500 photos. Mon appareil fumait. A la limite de l'incendie.
    Bon, je vais continuer. Mais cette fois je commente la visite pour que ce soit intéressant;
    Je te jure que ces 75 minutes passées sur cette barque à moteur, c'était du pur bonheur. Nous étions à l'arrière, donc surélevés par rapport à ceux qui étaient devant nous et nous avions une vue parfaite.
    Je crois qu'on va refire cette sortie plus d'une fois. C'était trop chouette !


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 63
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Roger le Dim 14 Juin - 23:01

    Debout et le bras levé, nous pouvions toucher le dessous du pont. Je me pose des questions sur les périodes de grandes crues; Je suppose que les bateaux ne naviguent pas;


















    Le musée Alsacien
    Créé en 1902 par les docteurs Pierre Bucher, Léon et Ferdinand Dollinger, ce musée d'art et de traditions populaires offre un aperçu de la civilisation rurale de l'Alsace du XVIIIe au XXe siècle.
    Réparti en trois maisons patriciennes avec cour à galeries de bois sculptées, l'ensemble du patrimoine traditionnel alsacien y est représenté : mobilier, céramique, jouets, imagerie religieuse et profane. Certaines salles sont consacrées à des reconstitutions d'intérieurs caractéristiques des différents coins d'Alsace : plaine agricole, vignoble, vallées vosgiennes.

    Le Musée a mis à niveau ses installations et rafraîchi une partie de la présentation muséographique en 2008, permettant son accession aux personnes en fauteuil roulant tout en en améliorant également le confort des visiteurs.





    L'ancienne douane
    La cathédrale ne pointait pas encore sa flèche dans le ciel de Strasbourg que déjà l’ancienne douane était solidement arrimée sur les bords de l’Ill. Construit en 1358, cet édifice au pignon crénelé, coiffé de la plus vaste toiture de tuiles roses de la ville, marquait l’entrée dans le port de Strasbourg. Ici tous les bateaux s’arrêtaient pour payer une taxe avant d’entreposer leurs marchandises dans de vastes dépôts. C'était un entrepôt pour les produits devant être taxés et remis en vente. Jusqu’au XIXe siècle, l’ancienne douane était flanquée de deux petits bâtiments aux toits pointus, d’où émergeaient des grues en incessante activité.
    Dès le 12eme siècle, Strasbourg se spécialise dans le commerce de transit. Le traffic ne cesse de croître jusqu'au 16e siècle. Plusieurs débarcadères et installations portuaires seront construits.
    En août 1944, l'ancienne douane est gravement endommagée. Elle est reconstruite en 1956 dans toute sa splendeur médiévale : une construction toute en longueur, à un étage, couvert d'un haut toit orné de cinq pignons crénelés.
    Aujourd'hui, l'Ancienne Douane est une brasserie de spécialités alsaciennes et abrite également des expositions temporaires.








    Dernière édition par Roger le Jeu 2 Juil - 21:41, édité 2 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 63
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Roger le Dim 14 Juin - 23:12







    L'Eglise Saint Nicolas
    Les premiers travaux de construction de cette église débutent en 1182. Deux siècles plus tard, son état de délabrement incite les autorités religieuses à la reconstruire totalement. A cette occasion, l'église est rebaptisée. Proche de la rivière l'Ill et située à proximité du quartier des bateliers, on la dédie à Saint-Nicolas (Patron des enfants, des écoliers et des marins).

    En 1908, un certain Albert Schweitzer, docteur en théologie, pasteur et organiste, y béni l'union de Théodore Heuss et d'Elisabeth Knapp. Quelques années plus tard, ce même Albert Schweitzer deviendra prix Nobel de la paix tandis que Théodore Heuss sera élu premier président de la toute nouvelle République Fédérale d'Allemagne.






    Tout le monde est bien sage, y en a même des qui dorment. Le ronron du bateau, le soleil, la douceur de la navigation, l'air pur et moi,bien sur, tous ces ingrédients faisaient que certains s'étaient vite endormis.






















    Dernière édition par Roger le Sam 4 Juil - 16:21, édité 2 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 65
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Nicole C le Dim 14 Juin - 23:26

    Plus je vois des photos de l'Alsace et plus j'aime!!! Faudra bien que j'aille y faire un tour un jour!!! Merci, Roger!!!
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 63
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Roger le Dim 14 Juin - 23:37

    Le jour où tu es en alsace, tu es chez moi et tu auras même une voiture pour te balader. Je m'occupe de tout.


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 65
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Nicole C le Lun 15 Juin - 0:26

    Merci Roger! Très aimable de ta part!!!
    avatar
    Jany

    Nombre de messages : 1181
    Age : 61
    Localisation : Trois-Rivières (Québec)
    Date d'inscription : 15/09/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Jany le Lun 15 Juin - 22:46

    Toujours agréable de regarder tes photos Roger
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 63
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Roger le Jeu 18 Juin - 23:16






    Le Pont Saint-Thomas

    Les origines du pont Saint-Thomas remontent au Moyen-Age. D'abord simple passerelle en bois sur pilotis, l'ouvrage ne cesse d'évoluer au cours des siècles. En 1813, les architectes de la ville, trouvant l'ouvrage un peu frêle, le recouvrent de plaques de cuivre.

    Alourdi par son épaisse cuirasse, le pont est finalement remplacé par un ouvrage entièrement en fonte. C'est la société De Dietrich, qui est chargée de réaliser les structures métalliques (les arcs de 5 tonnes chacun et les anneaux de soutien du tablier).


    Dernière édition par Roger le Ven 3 Juil - 14:15, édité 1 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 63
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Roger le Jeu 18 Juin - 23:22









    Dernière édition par Roger le Ven 3 Juil - 14:16, édité 1 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 63
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Roger le Jeu 18 Juin - 23:55












    On est dans l'ancien quartier des moulins.
    Juste en face de nous il y avait autrefois des moulins à aube.
    Le quartier des moulins

    C'est à cet endroit de la ville, près du quartier de la Petite France qui est à notre droite, s'installèrent, dès le 14ème siècle, les premiers moulins à aubes de Strasbourg. La rivière l'Ill, à l'entrée de la ville, se divise en quatre branches dont trois renferment une chute d'eau. Cette topologie particulière se prêta parfaitement à l'installation de moulin à aubes, seuls installations capables, alors, de convertir la force de l'eau en travail mécanique.

    Produisant la farine, la poudre d'épices, la craie et l'huile nécessaires au quotidien des strasbourgeois, ces établissements devinrent rapidement sources de convoitise et de spéculations. Posséder un moulin était devenu le "nec plus ultra" en matière de placement. Le manque de place et l'absence de configuration fluviale similaire, interdisait toute construction d'autres établissements de ce type à Strasbourg.
    Les premiers propriétaires furent les monastères et les couvents qui les construisirent, puis les moulins passèrent aux mains de différentes familles nobles avant de tomber sous le contrôle de la municipalité et de propriétaires privés fortunés.

    Avec le temps et l'apparition des premières machines à vapeur, les moulins à aubes durent faire face à une concurrence de plus en plus forte. De moulins, ces lieux se transformèrent en fabriques de glace. Des moteurs électriques tournaient en permanence pour "fabriquer" le froid nécessaire à la production d'énormes pains de glace. Ces pains étaient ensuite transportés dans des carrioles tirées par des chevaux de traits, et distribués dans toute la ville.

    C'est dans ce quartier des moulins que vint s'installer la Compagnie Française des Chocolats et Thés Louis Schaal (qui devint plus tard les Chocolats Schaal). La présence de cette usine emplissait l'air d'une délicieuse odeur de chocolat qui contrastait avec l'effroyable puanteur passée, du proche quartier des tanneurs.








    Le pont Saint Martin
    D'après "Les ponts de Strasbourg"
    La première mention d'un pont sous le nom de "Marbachbrücke" date de 1305. C'est certainement le voisinage de l'hôtel de Marbach qui influença l'appellation. Mais c'est en 1432 qu'a été construit un pont en bois, désigné sous le nom de pont Saint-Martin, en remplacement d'une simple passerelle. Ce pont a aussi pu s'appeler Mardersbrück (pont des Martres).
    Le pont en pierre dont la construction a débuté en 1863, est l'oeuvre de Conrath.
    A ce jour, il est, avec les "Ponts Couverts", le plus vieux pont en pierre de Strasbourg.






    .


    Dernière édition par Roger le Dim 5 Juil - 17:22, édité 2 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 63
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Roger le Ven 19 Juin - 0:29

    Le théatre jeune public
    A Strasbourg, et nulle par ailleurs en France, les marionnettes ont leur festival et leur théâtre.

    Le TJP de Strasbourg est doublement unique en France : c’est le seul théâtre pour enfants à jouir du statut de Centre dramatique national, et le seul à promouvoir plus spécifiquement l’Art de la marionnette. Ainsi, depuis trente ans, fin mars – début avril, le festival « Les Giboulées de la marionnette » rassemble les compagnies et les auteurs marionnettistes du monde entier, avec une programmation qui privilégie la création contemporaine. Bien loin des simples facéties d’un Guignol, c’est tout un univers onirique et poétique que découvrent les spectateurs.
    Autre particularité, le TJP programme à l’année des spectacles destinés aux tout-petits (à partir de 18 mois !) avec des créations utilisant les formes, sons, couleurs et mouvements pour éveiller leur compréhension de ce monde étrange qui les entoure.





    La technique pour passer sous ce pont doit être parfaitement connue. Il s'y est pris à 5 reprises pour positionner le bateau dans l'axe. Faut dire que le courant est fort à cet endroit.


    Dernière édition par Roger le Ven 3 Juil - 14:18, édité 1 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 63
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Roger le Ven 19 Juin - 0:32

    Toujours le théatre jeune public à notre droite





    Nous approchons de l'écluse, juste en face de nous. Elle vient de s'ouvrir.




    Nous entrons dans le quartier de la petite france.
    Quartier célèbre et cher aux strasbourgeois, la Petite France est une vraie Venise du Nord avec ses canaux et ses ruelles étroites au charme certain. Datant du XVIe siècle, ce quartier doit son nom à l’hôpital qui y fut installé pour les soldats de François Ier atteints du " Mal français " soit la petite vérole (que nous, Français, appelions le " mal de Naples "). Ce fut un quartier de tanneurs, meuniers et pêcheurs dont les noms des rues portent encore les traces d'où par exemple la rue des Moulins ou celle du Fossé-des-tanneurs.

    Les maisons à colombages, nombreuses et en superbe état raviront les amateurs de l’époque. Pour cela, voilà un petit itinéraire proposé : passez par la rue du Bain-aux-Plantes, artère du quartier dont le nom provient vraisemblablement d’un ancien établissement de bain pour femmes. Ces anciennes tanneries présentent des toits en escaliers qui abritaient les greniers-séchoirs. Admirez le restaurant Lokhäs (ancien combustible fait avec les déchets de bois des tanneurs) datant du XVIe et les maisons n°27, 31,33 et la 35 qui fait l’angle avec la rue du Fossé-des-Tanneurs (voir photo de droite correspondant à l'une de ces bâtisses. En face, la superbe maison des tanneurs. Au n°4 de la rue des cheveux, une maison rococo, et rue des Dentelles, tout un ensemble de bâtiments, surtout au n°9, l’hôtel de Rathsamhausen avec sa cour intérieure.


    Dernière édition par Roger le Ven 3 Juil - 14:19, édité 1 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 63
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Roger le Ven 19 Juin - 0:59

    Restaurant au pont St Martin
    situé au bord de l'Ill au cœur de la Petite France, ce restaurant typique propose un large choix de plats Typiquement de chez nous et qui raviront les amateurs de gastronomie alsacienne comme ceux qui la découvrent tout juste, avec notamment de nombreux plats à base de munster.
    J'y ai goûté aussi la choucroute de poissons qui est un régal. Terminez par un bon kouglopf glacé et vous serez ravis. Il est ouvert tous les jours de l'année, midi et soir. A Strasbourg, c’est le seul restaurant où les touristes y font une halte. Faut dire que sa situation géographique et son cadre plaisent aux TO.
    Les repas se font avec une musique d'ambiance. Piano et autres instruments. Des chanteurs sont là aussi pour faire monter la pression.
    Pour ceux qui dinent au caveau, ils ont la chance de manger pratiquement les pieds dans l'eau et pour ceux qui dinent au 1er, ils peuvent bénéficier d'une vue vraiment sympa. Concernant le bijou du restaurant, vous avez une seule table qu'ils appellent "Bateau lavoir" qui est installée sur une passerelle flottante, c’est magique mais attention à ne pas trop boire car vous faites le plongeon...
    Ceci dit, il y a d'autres restaurants à Strasbourg où l'on mange beaucoup mieux et pour pas cher. Je trouve que le restaurant le pont St martin c'est de la grosse cavalerie.





    Tous les gens font des coucou !J'ai trouvé ça étonnant et sympa aussi !


    Dernière édition par Roger le Ven 3 Juil - 14:23, édité 3 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 63
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Roger le Ven 19 Juin - 1:02










    Dernière édition par Roger le Ven 3 Juil - 14:23, édité 1 fois


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Jany

    Nombre de messages : 1181
    Age : 61
    Localisation : Trois-Rivières (Québec)
    Date d'inscription : 15/09/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Jany le Ven 19 Juin - 2:28

    Je trouve cela très mignon le resto !!
    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 65
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Nicole C le Ven 19 Juin - 4:08

    Merci pour cette suite, Roger! Le restaurant est magnifique!!!J'irais bien y casser la croûte par une chaude journée ensoleillée!
    avatar
    alexo

    Nombre de messages : 1328
    Age : 56
    Localisation : Laurentides, Québec
    Date d'inscription : 05/10/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par alexo le Ven 19 Juin - 6:12

    Très intéresssant Roger! C`est tellement beau cette ville. Pour y avoir été il y a très longtemps déjà, je ne me rappelais plus ce canal qui traverse la ville. Peut-être ai-je passé trop vite? Je trouve bien de voir que tu prennes le temps d`aller visiter ces différents endroits tout prêt de chez toi, et de les redécouvrir de différentes façons.. Finalement , pas besoin d`aller au bout du monde pour voyager!
    avatar
    Anne

    Nombre de messages : 2156
    Age : 65
    Localisation : Morlaix ( Finistère Nord )
    Date d'inscription : 06/06/2008

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Anne le Ven 19 Juin - 14:19

    D'accord avec les copines Roger, Strasbourg me plaît de plus en plus, je ne vais pas tarder moi aussi à programmer un petit tour dans ta ville . Cache-toi bien !
    PS: pourquoi tout le monde vous fait coucou ? Parceque vous avez l'air un peu " gol " avec vos oreilles de Mickey
    PS bis : le mal de Naples ou mal Français, ce n'était pas la petite vérole mais la bonne grosse vérole . D'ailleurs à cette époque, pas mal d'écclésiastiques l'ayant attrapée, les médecins s'empressèrent d'affirmer que cette maladie se transmettait par l'air ..

    Contenu sponsorisé

    Re: Visite de Strasbourg en bateau mouche

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 24 Juin - 13:28