La grippe mexicaine

    Partagez
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    La grippe mexicaine

    Message par Roger le Mar 28 Avr - 21:54

    Je pense qu'il faut en parler car ça concerne quand même ceux qui voyagent.
    Cette maladie prend de l'ampleur et j'ai le sentiment qu'on nous cache des choses. C'est intentionnel pour ne pas affoler les populations. Le Mexique annonce un nombre de morts, chiffre qui n'est pas le même que celui annoncé par l'OMS.
    Y a de quoi se poser des questions quand même, Non ?





    EURO / TOPIC
    La grippe Mexicaine
    Revue de presse européenne du 28/04/2009
    À LA UNE
    La grippe porcine touche l’Europe


    La grippe porcine est arrivée en Europe. Un jeune homme a contracté la maladie en Espagne et deux autres cas ont été avérés en Ecosse. De nombreuses autres personnes seraient en outre contaminées. Tous les patients avaient apparemment séjourné récemment au Mexique.






    The Times - Royaume-Uni
    Après que les premiers cas de grippe porcine ont été confirmés en Grande-Bretagne, le quotidien The Times se penche sur les possibles contre-mesures : "Le ministre de la Santé Alan Johnson a annoncé que le NHS [Service national de santé] disposait d'une réserve de médicament antiviral Tamiflu d'une valeur d'environ 500 millions de livres [560 millions d'euros]. Tant qu'il n'y a pas de vaccin, ce médicament est ce que la science peut faire de mieux. M. Johnson a également indiqué que les lois européennes existantes interdisaient l'importation de porcs vivants et de viande de porc du Mexique. Un test pratiqué sur une Canadienne à Manchester s'est révélé négatif. Mais deux cas ont été confirmés dans la ville écossaise d'Airdrie. Il est naturel que l'opinion publique soit préoccupée. Pour le moment, nous ne pouvons rien faire de mieux que d'observer les conseils des autorités sanitaires : couvrir son nez et sa bouche lorsque l'on tousse et éternue, jeter immédiatement les mouchoirs usagés, se laver les mains et nettoyer les surfaces régulièrement touchées." (28.04.2009)






    El Mundo - Espagne
    Après l'annonce d'un cas de grippe porcine en Espagne, le quotidien El Mundo écrit : "Le gouvernement [mexicain] a ordonné hier de fermer toutes les écoles et d'interdire toute forme de rassemblement, ce qui a entraîné l'arrêt de l'économie du pays. Peut-on arriver à une telle situation en Europe et plus particulièrement en Espagne ? Les autorités sanitaires sont prudentes jusqu'à aujourd'hui et exhortent à prendre des mesures pour que cela n'arrive pas. Mais le risque subsiste. Ce que font tous les gouvernements, c'est isoler les cas suspects pour empêcher la propagation du virus. Le responsable des questions de santé à l'UE [Androulla Vassiliou] a proposé hier d'interrompre les vols vers les Etats-Unis et le Mexique. Mais la Commission européenne et les gouvernements ont refusé cette mesure, sans doute pour ne pas entrer en conflit avec le gouvernement Obama." (28.04.2009)






    La Stampa - Italie
    Après les premiers cas avérés de grippe porcine en Espagne et en Grande-Bretagne, le quotidien libéral La Stampa tire des parallèles entre la maladie et la crise économique qui se propage : "Le premier point commun, c'est l'absence d'antidote : il n'existe aucun vaccin contre cette grippe et pas de remède efficace qui puisse endiguer les dommages provoqués par l'échec des subprimes. Le second point commun, c'est la rapide mutation du facteur déclenchant : on nous a déjà prévenu que le réel danger ne se trouvait pas dans la forme actuelle du virus, mais plutôt dans la forte probabilité de développement de formes plus graves et plus agressives." (28.04.2009)






    Corriere del Ticino - Suisse
    Le quotidien Corriere della Sera analyse de manière idéologique la grippe porcine : "Hier, un observateur officiel a déclaré en plaisantant à peine que les pays arabes ne seraient pas touchés par la grippe porcine car les musulmans ne mangent pas de porc. … Nous pouvons être certains que dans certaines régions de la planète - dans un climat de choc des civilisations - une thèse semblable pourrait fonctionner : Dieu, ou la nature, punit l'homme qui se nourrit de viande issue d'animaux impurs. Un apocalypse alimentaire réussira là où le terrorisme international a échoué jusque là. Une tranche de salami causera la perte de l'Occident. D'un autre côté, … on pourra interpréter l'épidémie de grippe porcine comme un complot anti-occidental. … Cette lecture idéologique de la grippe porcine, même complètement aberrante, pourrait prévaloir au niveau symbolique. … Cela pourrait effectivement être une sanction appropriée aux pays riches, victimes de leur propre avidité. Pour ceux qui croient au choc des civilisations, un complot des 'ennemis' visant à empoisonner un aliment symbolique de notre société serait tout à fait possible." (28.04.2009)






    Postimees - Estonie
    Le quotidien Postimees recherche l'aide de remèdes avérés pour lutter contre la grippe porcine : "Les vieilles sagesses paysannes nous ont déjà aidés à surmonter nos problèmes financiers. Afin de mieux nous préparer à la grippe porcine, nous devrions désormais nous souvenir des bons vieux dictons. En fait, ils sont vraiment très simples : se laver régulièrement les mains à l'eau et au savon, et l'arôme de l'ail et des oignons frais est certainement un moindre mal comparé à la grippe. Doit-on vraiment prendre l'avion cet été pour rallier des rivages méridionaux surpeuplés ? Le moment est bien venu de profiter de nos plages nationales, magnifiques et moins coûteuses." (28.04.2009)



    Toutes ces réflexions sont intéressantes à lire mais encore une fois on disserte sur les causes et les punitions de Dieu au lieu de rechercher les causes réelles de cette propagation. Il semblerait que ce virus tue ou affecte plus facilement les jeunes personnes. Etonnant non ?


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Anne

    Nombre de messages : 2156
    Age : 65
    Localisation : Morlaix ( Finistère Nord )
    Date d'inscription : 06/06/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Anne le Mer 29 Avr - 0:32

    Sale temps pour le pâté Hénaff !





    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Roger le Mer 29 Avr - 13:55

    Un médecin m'a dit ce matin qu'on faisait tout un batacaisse sur cette affaire alors qu'il n'y aura rien. Tout du moins pas avant l'hiver prochain.
    Les gens infectés sont issue des couches sociales les plus basses au Mexique, pas de soin, pas accès çà l'eau comme nous nous le pouvons. Bref, ces personnes ne bénéficient pas du confort que nous avons.

    Par contre le virus peut muter encore et là, ce sera la grande surprise pour tout le monde.
    Je sais par exemple que toutes les chaines de télévision seront réquisitionnées pour diffuser les cours aux enfants et étudiants. Les cassettes sont prêtes et il n'y a plus qu'à les engager dans les lecteurs; Une seule chaine sera à disposition du public pour diffuser les infos visuelles.
    On ne pourra plus sortir, sauf pour ceux qui auront un emploi de proximité.
    A vérifier tout ça.


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Christine

    Nombre de messages : 1879
    Age : 56
    Localisation : Petit village d'Alsace,France
    Date d'inscription : 05/06/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Christine le Ven 1 Mai - 23:48




    Nous voulons du cochon!!
    Roger,sois sympa,arrête de te faire du tracas,
    et n'affole pas la mère "poule" que je suis,
    tu sais que mon fiston est actuellement en Espagne!!


    _________________
    Il faut lutter pour ses rêves, mais il faut savoir également
    que quand certains chemins se révèlent impossibles,
    mieux vaut garder son énergie pour parcourir d'autres routes.


    [Paulo Coelho]
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Roger le Ven 1 Mai - 23:51

    je sais, il est parti il y a quelques jours.
    Mais non, positivons. Nous avons des têtes pensantes qui vont bien s'occuper de nous. L'alerte est de niveau 5. Ca devrait soigner tout le monde;

    Bon, Positivons et soyons calmes. Tout est sous contrôle !


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Christine

    Nombre de messages : 1879
    Age : 56
    Localisation : Petit village d'Alsace,France
    Date d'inscription : 05/06/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Christine le Ven 1 Mai - 23:54

    Il rentre demain et je le mets de suite en quarantaine!


    _________________
    Il faut lutter pour ses rêves, mais il faut savoir également
    que quand certains chemins se révèlent impossibles,
    mieux vaut garder son énergie pour parcourir d'autres routes.


    [Paulo Coelho]
    avatar
    Anne

    Nombre de messages : 2156
    Age : 65
    Localisation : Morlaix ( Finistère Nord )
    Date d'inscription : 06/06/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Anne le Sam 2 Mai - 0:10

    N'oublie pas sa petite caisse de sciure ...
    avatar
    Christine

    Nombre de messages : 1879
    Age : 56
    Localisation : Petit village d'Alsace,France
    Date d'inscription : 05/06/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Christine le Sam 2 Mai - 0:12

    Tout sera prêt comptez sur moi!


    _________________
    Il faut lutter pour ses rêves, mais il faut savoir également
    que quand certains chemins se révèlent impossibles,
    mieux vaut garder son énergie pour parcourir d'autres routes.


    [Paulo Coelho]
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Roger le Sam 2 Mai - 0:16

    Pour sur, il est entre de bonnes mains. Sa maman ! Rien ne remplace une maman.


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Christine

    Nombre de messages : 1879
    Age : 56
    Localisation : Petit village d'Alsace,France
    Date d'inscription : 05/06/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Christine le Sam 2 Mai - 0:20

    Allez ,tu as raison Roger,je lui laisserai tout de même décharger toutes ses photos de Barcelone au futur Antoni Gaudi!


    _________________
    Il faut lutter pour ses rêves, mais il faut savoir également
    que quand certains chemins se révèlent impossibles,
    mieux vaut garder son énergie pour parcourir d'autres routes.


    [Paulo Coelho]
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Roger le Dim 19 Juil - 23:39

    Excellent !
    Ecoutez moi ça jusqu'au bout.





    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Roger le Dim 19 Juil - 23:49

    Ca aussi c'est pas mal !



    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Anne

    Nombre de messages : 2156
    Age : 65
    Localisation : Morlaix ( Finistère Nord )
    Date d'inscription : 06/06/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Anne le Lun 20 Juil - 11:10

    J'adore le premier, son humour et son bon sens font du bien . Bonne trouvaille Roger .
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Roger le Dim 13 Sep - 21:41

    Je viens de trouver celle là, elle n'est pas mal non plus.

    Tamiflu et Grippe Porcine
    - La chanson du Moment Interprétée par : Dany Moreau :









    ------------------------------------------






    Parodie Pub Grippe A INPES
    - Prévention Eternuements

    http://www.dailymotion.com/relevance/search/ltvprod/video/xaewy7_parodie-pub-grippe-a-inpes-preventi_fun







    -----------------------------------------







    Parodie Pub Grippe A INPES - Prévention Poignées de Portes

    http://www.dailymotion.com/relevance/search/ltvprod/video/xaewl3_parodie-pub-grippe-a-inpes-preventi_news









    .


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Anne

    Nombre de messages : 2156
    Age : 65
    Localisation : Morlaix ( Finistère Nord )
    Date d'inscription : 06/06/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Anne le Dim 13 Sep - 21:56

    merci Roger .
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Roger le Jeu 17 Sep - 22:53

    Je vous fait part des échanges avec ma filles car j'ai trouvé cette information intéressante. Pour ceux qui ont des enfants.



    Envoyé le : Jeudi, 17 Septembre 2009, 21h04mn 28s
    Objet : Vaccin Pneumo 23 contre les complications pulmonaires.

    Bonsoir caco.
    J’ai croisé à l’Aventin un scientifique à la retraite et qui a des médecins et pédiatres dans sa famille.
    Il m’a dit aujourd’hui que dans le cadre de cette pandémie qui se prépare, les jeunes seront plus touchés que les vieux et ce n’est pas la grippe à proprement parlé qui pourrait être fatale aux jeunes mais la détresse respiratoire qui en découlera puisque le virus H1N1 touche ou s'attaque aux organes respiratoires.

    Pour palier à cette détresse respiratoire, il y a un vaccin. Voici le texte qu’il m’a écrit sur une feuille aujourd’hui.

    Vaccin « Pneumo 23 » . Une seringue. ( contre les complications pulmonaires en cas de grippe A ).

    Pourrais tu interroger ton pédiatre sur ce vaccin là ?


    Réponse de Caco:
    j'en ai deja parlé au pediatre. il me dit que le vaccin n'est pas parfaitement au point et qu'en plus, il ne sera dispo qu'en octobre.. les premiers vaccinés seront les asthmatiques et les personnes qui ont des fragilités...
    je vais en reparler à mon médecin à la fin du mois.

    mais merci papa pour l'info


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 66
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Nicole C le Ven 18 Sep - 6:57

    Ce vaccin ne protège pas contre la H1N1, roger. Le pneumo 23 est le vaccin polysaccharidique pneumococcique qui est utilisé dans la prévention de la pneumonie provoquée par 23 différents types de bactéries pneumocoques contenues dans le vaccin. Les bactéries de type pneumocoque peuvent provoquer de nombreuses maladies allant de la pneumonie (poumon) à la méningite (cerveau) en passant par de graves infections du sang.

    Mon médecin me l'a offert la semaine dernière parce que je suis asthmatique. Ce vaccin ne protège pas contre le H1N1 mais peut éviter les complications à quelqu'un qui serait plus vulnérable comme les asthmatiques et les personnes souffrant de maladies respiratoires chroniques.

    Il augmente les défenses immunitaires contre les infections à pneumocoque en introduisant de très faibles quantités de composants bactériens (pas des bactéries vivantes) dans le sang. Ces composants bactériens sont suffisants pour stimuler la production d'anticorps (cellules qui ont pour rôle d'attaquer une bactérie spécifique), qui resteront dans l'organisme prêts à attaquer les futures bactéries provenant de sources d'infection. Il est important de ne pas oublier que le vaccin protège la personne vaccinée uniquement contre les bactéries présentes dans le vaccin. Le vaccin est conçu pour prévenir les infections dues aux bactéries le plus fréquemment responsables de pneumonie.

    Source: CanoeSanté
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Roger le Ven 18 Sep - 14:07

    Oui, je sais que ce vaccin ne protège pas contre la H1N1. Je n'ai rien dit de tel. Il a effecytivement les qualités que tu viens de citer;
    Mais on m'a parlé de protection en cas de détresses respiratoire. Et c'est de cela que certains sujets jeunes seraient affectés.
    A suivre.
    J'attends que Caco soit allée consulter;


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 66
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Nicole C le Ven 18 Sep - 15:36

    Roger, c'est simplement que dans ton message précédent, on lit "il me dit que le vaccin n'est pas parfaitement au point et qu'en plus, il ne sera dispo qu'en octobre" en faisant référence au Pneumo 23. La personne parlait alors du pneumo 23 à son pédiatre. Ce n'est pas vrai, ce vaccin existe et est bien au point.
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Roger le Jeu 24 Sep - 22:17

    A lire avant de se faire vacciner :


    Alors que nous sommes à l'aube d'une vaccination obligatoire, je
    vous transfère un lien qui n'est autre que celui du site du Syndicat
    National du Personnel Infirmier.
    A lire attentivement, et à relayer auprès de vos amis, car les médias
    n'en feront pas état, afin de ne pas nuire aux lobbies des laboratoires.
    Pour une fois qu'il y a quelque chose de sérieux à faire suivre .....!!!!.


    Source:
    http://www.syndicat-infirmier.com/Vaccination-H1N1-mefiance-des.html


    Voici ce qui est dit:

    ACTUALITÉS

    Vaccination H1N1 : méfiance des infirmières
    Notre devoir d’infirmières est d’informer correctement la population, pour que chacun prenne sa décision en toute connaissance de cause, par un consentement libre et éclairé, et non par une campagne de publicité et des discours alarmistes

    1er septembre 2009

    Le syndicat des infirmières SNPI CFE-CGC estime qu’une vaccination massive contre un virus grippal relativement bénin, présente des risques, du fait d’un vaccin développé trop rapidement, et d’un adjuvant susceptible de déclencher des maladies auto-immunes.

    Nous invitons la population à se vacciner contre la grippe saisonnière : ce vaccin (réalisé dans des conditions normales) sera disponible dès la quatrième semaine de septembre. Cela permettra de réaliser rapidement un diagnostic différentiel en cas de syndrome grippal. Par contre, chacun doit bien mesurer le rapport bénéfice/risques du vaccin H1N1 : d’un côté une semaine de grippe, de l’autre une probabilité, faible mais définitive, d’avoir une maladie neurologique (Syndrome Guillain-Barré) ou auto-immune.

    Comme nos collègues infirmières de Grande Bretagne et de Hong Kong, nous craignons que le remède risque d’être pire que le mal, et nous pensons qu’il faut savoir "raison garder". La pandémie peut causer une crise économique, et l’Etat s’est très bien organisé pour y faire face (conseils d’hygiène, masques, Tamiflu). "Mais injecter 94 millions de doses d’un produit sur lequel nous n’avons aucun recul peut poser un problème de santé publique, et il est de notre devoir d’infirmières d’informer correctement la population, pour que chacun prenne sa décision en toute connaissance de cause, par un consentement libre et éclairé, et non par une campagne de publicité et des discours alarmistes" souligne Thierry Amouroux, le Secrétaire Général du SNPI, le Syndicat National des Professionnels Infirmiers.

    Le virus H5N1, responsable de la grippe aviaire, possédait une virulence très élevée (le taux de mortalité a atteint 60 %) couplée à une contagiosité chez les humains très faible (quelques milliers de cas sur l’ensemble de la planète). Le H1N1 est pratiquement l’inverse : il est très contagieux mais faiblement agressif : en France, 2 décès de malades atteints de maladies chroniques graves et porteurs du virus A (H1N1), et 11 cas graves contre environ 2.000 morts français de la grippe saisonnière par an ! Selon l’INVS, au 25.08.09, 85 décès ont été rapportés en Europe depuis le début de l’épidémie dont 59 au Royaume-Uni et 16 en Espagne. Source : http://www.invs.sante.fr/surveillan...

    Selon le comité interministériel de crise réuni jeudi 27 août 2009, pour faire le point sur l’épidémie de Grippe A : « Les inconnues subsistant encore concernent : la date de livraison des vaccins par les industriels, la date d’AMM ainsi que son périmètre (adultes, enfants, femmes enceintes…), la définition précise des personnes à risques et le taux de létalité du virus de la grippe A(H1N1). »

    Les décès lors d’une grippe saisonnière sont généralement liés à des décompensations de pathologies chroniques et des surinfections bactériennes, or rien ne permet d’affirmer aujourd’hui que ces complications indirectes seront plus fréquentes avec la grippe A (H1N1).

    Risque de Syndrome Guillain-Barré SGB

    Le syndrome de Guillain et Barré est une sorte de paralysie ascendante qui débute aux membres inférieurs pour monter progressivement. Dans les formes graves elle peut se compliquer de paralysie des muscles respiratoires et la personne atteinte devra alors être placée sous respirateur artificiel. La paralysie peut être irréversible.

    Comment peut-on éviter une répétition des complications rencontrées en 1976 aux États-Unis d’Amérique avec le vaccin contre la grippe porcine ? 46 millions de personnes avaient été vaccinées, et environ 4.000 d’entre elles ont porté plainte par la suite pour effets secondaires graves. Selon l’OMS "Des études laissent à penser que la vaccination régulière contre la grippe saisonnière pourrait être associée à une augmentation du risque de syndrome de Guillain-Barré de l’ordre d’un à deux cas par million de personnes vaccinées. Pendant la campagne de vaccination antigrippale de 1976, ce risque a augmenté pour atteindre environ dix cas par million de personnes vaccinées, ce qui a conduit à un retrait du vaccin." Source : http://www.who.int/csr/disease/swin...

    Un vaccin contre la grippe porcine a de nouveau été associé à une augmentation du risque de SGB en 1993-1994. Les Américains avaient alors enregistré 74 cas de SGB en 1994, en forte hausse sur 1993 (37 cas).

    "Nous sommes tout à fait conscients du risque lié à la survenue de cas de Guillain-Barré chez les sujets vaccinés contre la grippe, explique Carmen Kreft-Jaïs, responsable de la pharmacovigilance à l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) dans un article du Monde du 20.08.09. Nous suivrons attentivement l’évolution du nombre de Guillain-Barré en cas de pandémie et de vaccination massive."

    Détails : http://www.lemonde.fr/planete/artic...


    Des procédures réglementaires spécifiques ont été conçues pour accélérer l’homologation des vaccins contre la grippe pandémique. Selon l’OMS, "des questions spécifiques, à propos de l’innocuité des vaccins contre une grippe pandémique, se posent inévitablement quand on commence à les administrer à grande échelle. Par exemple, des événements indésirables, trop rares pour être mis en évidence même au cours d’essais cliniques de grande ampleur, peuvent apparaître lorsque la vaccination concerne des populations très nombreuses. Toujours selon l’OMS, "par manque de temps, les données cliniques seront inévitablement limitées au moment où on commencera à administrer les vaccins contre la grippe pandémique. Les tests d’innocuité et d’efficacité devront donc se poursuivre après avoir commencé à les administrer".

    Pour toutes ces raisons, l’OMS conseille à tous les pays qui administreront des vaccins contre la grippe pandémique de surveiller attentivement leur innocuité et leur efficacité

    Détails : http://www.who.int/csr/disease/swin...


    Problèmes de l’adjuvant du vaccin H1N1

    Un adjuvant est une substance chimique qui est utilisée pour rendre le vaccin plus efficace et qui peut permettre d’utiliser une dose d’antigènes plus faible. La question est de savoir l’impact que pourrait avoir un nouvel adjuvant sur les maladies auto-immunes qui sont justement causées par un dérèglement du système immunitaire.

    Un adjuvant, le AS03 utilisé pour le vaccin préparé par GlaxoSmithKline (GSK), permet d’utiliser de très faibles doses d’antigène, multipliant ainsi le nombre de doses possibles. Le système de surveillance qui sera en place devra garantir que les personnes qui ont une maladie auto-immune (diabète, hypothyroidie, arthrite, sclérose en plaques, etc.) ne verront pas leur problèmes s’aggraver.

    Le vaccin H1N1 contient 10 fois moins d’antigène (pour accélérer la production, vu les quantités à produire rapidement) grâce à la présence de l’adjuvant AS03, un amplificateur d’effet qui consiste en un mélange de squalène et de polysorbate.

    Un tel adjuvant n’a jamais été utilisé auparavant dans un vaccin commercialisé à large échelle, et peut donc déclencher des réactions immunitaires excessives et augmenter la probabilité et la fréquence d’effets secondaires rares, mais graves et dangereux, tels que le syndrome de Guillain-Barré.

    Les additifs et adjuvants peuvent influencer la sécurité des vaccins de façon complètement imprévisible, comme on l’a vu par exemple avec le vaccin anti-méningo-enchéphalite à tiques TICOVAC, qui a dû être retiré du marché en 2001, 14 mois à peine après son lancement, pour cause d’effets secondaires graves et fréquents. La composition du Ticovac ne différait de celle de son prédécesseur que par deux additifs qui ont été éliminés depuis : l’albumine et un conservateur contenant du mercure. En conséquence le produit est interdit en Allemagne, et en France la posologie a été réduite de moitié, et l’indication a été retirée chez les enfants de moins de 3 ans. (détails dans les conclusions de la Commission de la transparence de la Haute Autorité de Santé : http://www.has-sante.fr/portail/upl...)

    Pourquoi ne pas continuer à miser sur les méthodes de production conventionnelles et éprouvées par les décennies d’expérience des vaccins contre la grippe saisonnière ?

    Car, contrairement à ces vaccins classiques, l’utilisation massive de vaccins nouveaux contenant des substances qui renforcent la réponse immunitaire pose des problèmes :
    Notre expérience et nos connaissances des adjuvants amplificateurs de la réponse immunitaire sont très faibles, et chaque firme pharmaceutique utilise ses propres mélanges, dont elle détient les brevets.
    Le passage des essais cliniques à l’administration systématique est une phase particulièrement sensible dans l’utilisation des médicaments. S’il a des effets secondaires inattendus, ceux-ci peuvent affecter un nombre très important de personnes avant qu’on puisse faire marche arrière. La vaccination immédiate de dizaines de millions de personnes par un vaccin peu testé est inquiétante : c’est une expérimentation grandeur nature.
    La stimulation du système immunitaire par trois doses de vaccin antigrippal en quelques semaines est une nouveauté : la grippe saisonnière en septembre, puis deux doses de vaccin anti-pandémique adjuvanté à trois semaines d’intervalle.






    .


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 66
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Nicole C le Ven 25 Sep - 5:14

    Merci pour cette information, Roger! C'est vraiment intéressant et ça fait réfléchir!!!
    avatar
    Roger

    Nombre de messages : 7046
    Age : 64
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 10/04/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Roger le Ven 25 Sep - 5:47

    Oui, c'est étonnant et intéressant à la fois d'avoir les avis de chacun.
    Quand on sait par exemple que les médecins sont sollicités en permanence par les laboratoires pharmaceutiques par l'intermédiaire des visiteurs médical ( appelés aujourd'hui attachés de recherche clinique, ( nom pompeux ) ) et que ces visiteurs proposent des séjours, des stages, des formations, des séminaires et pourquoi pas des cadeaux aux médecins pour qu'ils prescrivent leurs médicaments, on peut penser que tout est faussé et que ce ne sont pas forcément les meilleurs médicaments qui sont prescrits.
    Les visiteurs médicaux ont une formation pointue pour forcer les ventes et inciter les médecins à prescrire leurs médicaments plutôt que ceux des autres.
    Et les médecins ne sont après tout que des êtres humains avec leurs sensibilités et leurs faiblesses aussi.
    Je sais ça car j'ai fréquenté dans le passé pendant 3 ans une visiteuse médicale. Elle était la meilleure vendeuse du groupe et je sais les techniques que les labos emploient.
    Je ne jette la pierre à personne, je m'interroge, c'est tout .
    Nous sommes dans une période où l'on nous a tellement parlé de ce virus et de ses ravages possible sur la santé humaine que j'ai l'impression qu'on fait du n'importe quoi.
    On est tenté aussi de maugréer sur les labos qui vont tirer profit de cette situation et s'enrichir massivement.

    Ce n'est pas anormal à mon sens que des entreprises s'enrichissent du fruit de leur travail. Cela me parait normal. Mais on empêche pas de penser et de réfléchir sur les tonnes et les tonnes de tamiflu qui ont été achetés par principe de précaution. Ca a fait les beaux jours de certains labos car ils ont produit massivement.
    Mais ces médicaments ont une date de péremption et il faut soit les détruire, soit les vendre. Belle occasion de s'en défaire en disant qu'une pandémie se prépare et que seul le tamiflu peut aider, peut guérir. La belle affaire pour s'en défaire et réduire ainsi le déficit de l'état en faisant payer les particuliers. Le contribuable.

    Je ne catastrophe pas, je m'interroge, c'est tout. C'est bien d'avoir les avis de tout le monde.
    Et après tout, les infirmières ont une formation qui est largement proche de celle de nos médecins. De plus, elles sont proches des malades et ce sont elles qui administrent les médicaments. Ce sont elles aussi qui visualisent les effets immédiats des médicaments et qui alertent les médecins pour une suite à donner.
    Les médecins, eux, sont là pour prendre des décisions quand le mal est là, quand il faut soit changer de direction ou prendre une mesure d'urgence.
    Par expérience, avec l'habitude, elles se font une idée précise de ce qui est bon et pas bon. D'un médecin à l'autre face à une même situation, les décisions prises ne seront pas les mêmes et en coulisse, elles se parlent entre elles et échangent des avis; Elle se disent tout ça et savent mieux que personne les erreurs qui sont faites. CES infirmières sont présentes au quotidien et d'un malade à l'autre et par recoupement, par expérience, savent ce qu'il faut faire dans un cas précis et conseillent les médecins dans leurs prise de décision.
    J'ai une infirmière à la retraite à la maison, je sais tout ça par elle. Je sais des tas d'histoires qui se sont passées dans son service durant ses 40 ans de carrière. Nous avons souvent échangé sur le sujet.
    Je sais aussi des tas d'histoires, des erreurs de prescription qui ont conduit à la mort de malades sans que pour autant il y ait eu des suites judiciaires pour des tas de raison. Soit parce que la famille désargentée et contente de s'être débarrassée d'un parent encombrant laissait tomber, soit parce que le médecin donnait une explication scientifique illisible pour le commun des mortel et la famille laissait tomber;
    Les médecins le soir sont peu nombreux. Ils sont de garde, souvent débutants, stagiaires et parfois perdus. Ils s'en remettent souvent aux analyses et aux conseils des infirmières qui ont l'expérience et sont présentes à leur coté lorsqu'il y a une situation à gérer. Ce sont elles qui disent ce qui s'est passé, ce qu'elles ont vu.

    Oui, l'avis de cette partie du corps médical est à prendre en compte. C'est mon humble avis.


    _________________
    " Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page !.... "
    l'homme sait se créer des paradis mais il les transforme tous en enfer.
    Quand l'air ne sera plus respirable, quand l'eau ne sera plus buvable, quand la terre ne sera plus cultivable, l'homme se rendra compte mais un peu tard que l'argent, n'est pas consommable.
    avatar
    cidalia

    Nombre de messages : 169
    Age : 49
    Localisation : France, Auvergne
    Date d'inscription : 26/08/2009

    Re: La grippe mexicaine

    Message par cidalia le Ven 25 Sep - 12:37

    Je suis aussi infirmière et je suis aussi très septique concernant le vaccin et cet article renforce mon opinion et l'opinion d'un grand nombre de mes collègues et c'est réconfortant.
    Nous en avions déjà discuté avec Nicole, et nous partagions également ce même avis, je ne travaille pas depuis quelques mois déjà pour des raisons de santé, mais ceci ne m'empêche pas de me tenir au courant et être très proche de mes collègues en activité, et je suis contre ces vaccination en masse, nous n'avons pas assez de recul pour connaitre les effet de ces produits injectés à court et long terme et même pas leur efficacité réelle. Je regrette cette médiatisation absurde entrainant un début de psychose parfois, il y a des maladies tellement plus graves, dont on fait moins étalage, mon fils qui lui est asthmatique sous cortisone inhalé vient de recevoir son avis de vaccination, mais qu'on me jette pas la pierre mais je ne le ferais surement pas vacciner ou alors il faudra être très convaincant, car moi même asthmatique mais moins grave, j'ai été plus malade le jour où je me suis faite vacciner que le jour où j'ai chopper la grippe.
    avatar
    Nicole C

    Nombre de messages : 1267
    Age : 66
    Localisation : Montréal, Québec
    Date d'inscription : 15/01/2009

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Nicole C le Ven 25 Sep - 16:46

    Roger, quand tu parles des infirmières, tu as tout à fait raison!!! J'en suis aussi une à la retraite comme Anne-Marie!Tout ce que tu dis est vrai.

    Ici aussi on a eu il y a quelques années un scandale à propos de cadeaux, voyages, etc qui étaient donnés aux médecins par les compagnies pharmaceutiques. Ils se retrouvent alors en conflit d'intéret.

    Qui croire alors???
    avatar
    alexo

    Nombre de messages : 1328
    Age : 57
    Localisation : Laurentides, Québec
    Date d'inscription : 05/10/2008

    Re: La grippe mexicaine

    Message par alexo le Sam 26 Sep - 17:13

    C`est sûr que toute cette situation me préoccupe aussi beaucoup. Mon fils ainé est lui atteint de la maladie de Crohn, et ¸prend comme médication des immuno-supresseurs. Ce qui fait qu il est moins protéger contre les affections diverses, sans compter son état de fatigue et de faiblesse qui le rend plus vulnérables aux infections de toutes sortes. Comme il devra commencer prochainement une médication encore plus forte, celle-ci ne faisant pas effet, il sera d`autant plus vulnérable. Le médecin suggère qu`il puisse se faire vacciner contre la grippe afin de le protéger des infections. J`ai lu que en prenant cette médication, il est non recommandé de recevoir un vaccin vivant apportant trop de risques de développer paralysie, ect... Donc quoi faire???? Autant je crains que sa faiblesse le rende vulnérable à attraper le virus, autant je crains les effets d`une vaccination. Que faire????

    Contenu sponsorisé

    Re: La grippe mexicaine

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 17:02